émerveillement

définitions

émerveillement ​​​ nom masculin

Fait d'être émerveillé. ➙ enchantement.
Ce qui émerveille.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était comme un sillage d'émerveillement, de fraternelle charité, que laissait le petit chariot, au travers du flot qu'il fendait avec tant de peine.Émile Zola (1840-1902)
Et l'usage use, si je puis dire, notre indignation aussi bien que notre émerveillement.Anatole France (1844-1924)
Je m'arrêtai d'abord, plein d'émerveillement et de respect dans le grand vestibule du rez de chaussée.Louis Dumure (1860-1933)
Jean se laisse ravir : il n'a d'autre répartie qu'un sourire d'émerveillement.Hector Bernier (1886-1947)
Est-ce à dire que nous abandonnons notre émerveillement face aux technologies productivistes, tellement voraces de ressources naturelles et tellement misanthropes ?Europarl
Et l'on se sent si incapable d'une telle sublimité de conduite qu'on entre en confusion et qu'un peu d'irritation se mêle à notre émerveillement.Jules Lemaître (1853-1914)
C'était encore pour lui un émerveillement, le parc si bien dressé, les six pièces d'une batterie correctement en ligne, suivies des caissons, des prolonges, des fourragères, des forges.Émile Zola (1840-1902)
Nous, qui partageons l'émerveillement de notre création, devons agir dès à présent dans l'intérêt de l'humanité.Europarl
Ses caresses maladroites et délicieuses... l'ingénuité passionnée de tous ses gestes... et l'émerveillement de ses yeux devant le mystère, enfin dévoilé, de la femme et de l'amour !...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il contemplait ces masses prodigieuses avec émerveillement, presque avec un élan de désir.Auguste Angellier (1848-1911)
Et, comme il appliquait l'œil à un des minces trous, pour voir, il eut un cri d'émerveillement.Émile Zola (1840-1902)
C'était une gaieté sonnante, le cri d'émerveillement et de gratitude devant ce cadeau d'amour que lui faisait son rêve.Émile Zola (1840-1902)
S'il est bien entendu que toute prétention de littérature dramatique est absente, il y a là un véritable émerveillement.Émile Zola (1840-1902)
Et elle reprenait avec un petit air entendu et résigné un travail à l'aiguille dont elle s'acquittait à l'émerveillement de ces dames.René Boylesve (1867-1926)
Les plus ivres discutaient encore la régate, nez à nez, au bord du chemin, tandis que les anciens parlaient avec émerveillement des barques d'autrefois qui ont contenu leur jeunesse.Marc Elder (1884-1933)
Depuis le commencement du voyage, j'avais passé par bien des étonnements ; je devais me croire à l'abri des surprises et blasé sur tout émerveillement.Jules Verne (1828-1905)
Et c'est l'émerveillement de son art que d'offrir avec tant d'essor et de chant une telle ciselure.Georges Rodenbach (1855-1898)
Un murmure s'éleva et courut, fait de surprise, d'émerveillement et de désir, à ce beau conte prodigieux, si doux aux désespérés.Émile Zola (1840-1902)
C'était un émerveillement continuel, une surprise de ne pas se reconnaître, de se sentir comme agrandie de joies et de douleurs qu'elle ignorait, toute la floraison enchantée de la femme.Émile Zola (1840-1902)
Cela fera un saint, disaient les soutaniers, mes professeurs, qui vivaient dans un perpétuel émerveillement.Fernand Kolney (1868-1930)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 25/05/2021