empocher

 

définitions

empocher ​​​ verbe transitif

Toucher, recevoir (de l'argent).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'empoche

tu empoches

il empoche / elle empoche

nous empochons

vous empochez

ils empochent / elles empochent

imparfait

j'empochais

tu empochais

il empochait / elle empochait

nous empochions

vous empochiez

ils empochaient / elles empochaient

passé simple

j'empochai

tu empochas

il empocha / elle empocha

nous empochâmes

vous empochâtes

ils empochèrent / elles empochèrent

futur simple

j'empocherai

tu empocheras

il empochera / elle empochera

nous empocherons

vous empocherez

ils empocheront / elles empocheront

 

synonymes

empocher verbe transitif

ramasser, encaisser, gagner, percevoir, recevoir, toucher, se mettre dans la poche (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et comme c'est sous peine de dénonciation qu'ils réclament, il faut bien en passer par où ils veulent, et leur laisser empocher le plus clair du profit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il vient encore ici tous les jours, mais uniquement pour empocher son tiers.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le résultat de ce refus est que les députés pourront empocher des sommes qu'ils n'utilisent pas pour leurs voyages.Europarl
Tous les yeux cherchaient le millionnaire qui allait empocher tant de louis.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dès que les cours s'exagéreraient par trop, ils s'effondreraient : la baisse alors se ferait mathématiquement, il serait simplement là pour voir son calcul se réaliser et empocher son gain.Émile Zola (1840-1902)
Seulement, comme il était peu explicable que le partage ne fût pas encore fait, on inventa qu'il attendait une bonne occasion pour tout empocher.Émile Zola (1840-1902)
Cependant, comme ils m'avaient donné l'hospitalité à leur bord, et que si je vivais c'était grâce à eux, il me fallut bien empocher l'humiliation sans répliquer.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Ceci : de se réconcilier avec la préfecture, si jamais ils ont été brouillés avec elle, et de continuer à empocher votre argent.Émile Gaboriau (1832-1873)
Même aux périodes de malheur, ayant toujours ignoré la gêne, empocher des sommes d'argent et, celles-là gaspillées, en redemander et recevoir d'autres, lui semblait la fonction naturelle de la femme.Fernand Vandérem (1864-1939)
Je puis vendre et empocher en toute sécurité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Seulement, en venir là, être grugée à ce point et n'empocher que des gifles !...Émile Zola (1840-1902)
C'était alors pour les équipages une double occasion de se réjouir et d'empocher l'argent des passagers, qui payaient tribut pour se soustraire au bain formidable dont la coutume les menaçait.Eugène Chavette (1827-1902)
Et puisqu'il ne s'agit que d'un spectacle, quelle réserve morale, quels scrupules de nouvelle fabrique auraient pu empocher ici la publicité préalable, nécessaire, indispensable, essentielle de tout spectacle ?Félix Nadar (1820-1910)
Félicien n'oserait point laisser les choses en l'état, empocher son camouflet, sous peine de passer à mes yeux pour le dernier des propres-à-peu.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Un bémol cependant : le microcrédit n'a de raison d'être que parce que les « banksters », si prompts à empocher les aides publiques, ne font pas leur travail d'irrigation financière de l'économie.Europarl
Et avant que je pusse l'empocher, deux sacs de sable, avaient été jetés par-dessus la nacelle, sans même avoir été vidés !Jules Verne (1828-1905)
Elle était bien peu inquiète, puisqu'au risque de la faire parler elle osa empocher les deux tiers du salaire promis.Jules Michelet (1798-1874)
En conséquence, rien ne les empêche d'empocher les aides sans créer le moindre emploi, comme cela fait partie de longue date des habitudes patronales.Europarl
Le rusé notaire – va sans dire – avait eu le soin d'empocher une partie de cette somme : la bagatelle de deux mille cinq cents dollars...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Il était assis sur un tas de broussailles dont il tirait de temps en temps quelques branches pour empocher son feu de s'éteindre.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPOCHER » v. act.

Mettre dans un sac, ou dans sa pochette. Ce bled est vendu, il ne reste qu'à l'empocher, à le mettre dans les sacs ou poches pour l'enlever. On a joüé tout le jour, mais ce n'estoit pas pour empocher l'argent, c'estoit pour traiter la compagnie. Ce Medecin ne revient point chez luy qu'il n'ait empoché dix ou douze escus.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020