enjolivement

 

définitions

enjolivement ​​​ nom masculin

Ornement ou ajout destiné à enjoliver. ➙ enjolivure.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le lendemain encore, mis sans doute en verve par ce premier exploit, des députations des régiments circulaient en ville, distribuant chez ces dames des cartes de visite, avec enjolivement d'épigrammes.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Nulle broderie, nul enjolivement dans les relations de nos voyageurs !Jules Verne (1828-1905)
L'enjolivement est beaucoup plus beau, la tromperie beaucoup moins ennuyeuse.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Ces évolutions, faites à l'aide du ballon, ont réussi : le gouvernail ne servait que d'enjolivement, la direction n'étant point trouvée, cependant je l'avais annoncée, et je l'ai tentée sans succès.Gaston Tissandier (1843-1899)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENJOLIVEMENT » s. m.

Ajustement, ornement qui rend une chose plus jolie, plus agreable qu'elle n'étoit. On n'est pas obligé de rembourser à un locataire tous les enjolivements qu'il a fait dans une maison. Cet habit est fort simple pour l'estoffe, il n'y a que les enjolivements qui le rendent agreable.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020