épanoui

 

définitions

épanoui ​​​ , épanouie ​​​ adjectif

Éclos, ouvert. Fleur épanouie.
Détendu par la joie. Visage épanoui. ➙ radieux.
Développé dans toutes ses possibilités, ses qualités. Des formes épanouies. ➙ généreux, opulent.
 

synonymes

épanoui, épanouie adjectif

gai, joyeux, radieux, réjoui

équilibré, sain, bien dans sa peau, bien dans ses baskets (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ursus, stupéfait, épanoui, riant, inondé de larmes, les regardait et s'adressait à lui-même un aparté.Victor Hugo (1802-1885)
Par des confidences antérieures, je savais que dans plusieurs circonstances, il n'avait songé tout à coup à certaines conquêtes que pour supplanter des gens dont le bonheur épanoui l'avait tenté.Louis Ulbach (1822-1889)
Mais quand son cœur est épanoui sous l'influence de la bonté, elle perd tout pouvoir sur lui et souvent elle souffre durement au souvenir de son imprudence.Auguste Angellier (1848-1911)
Puis la pensée de sa situation jeta une ombre sur le visage tout à l'heure si épanoui du jeune homme.Jules Moinaux (1815-1895)
Et, en parlant ainsi, il s'en alla comme il était venu, le visage épanoui de joie.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Si les fleurs pensent et sentent, le beau rosier épanoui doit aimer de la sorte le liseron qui s'enroule à sa tige.Michel Corday (1869-1937)
Son premier essai d'égalité avait épanoui son âme, et la suite du roman qu'elle voulait réaliser se présentait à ses yeux sous les plus poétiques couleurs.George Sand (1804-1876)
En effet, c'était bien lui, tout épanoui de jeunesse et de beauté, et portant une jaquette de nankin à la mode de 1804.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il franchit les marches de l'escalier et ouvrit la porte avec le sourire le plus affectueux qui ait jamais épanoui la face empourprée d'un gros homme rendu de fatigue.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Marius entra, la tête haute, la bouche riante, on ne sait quelle lumière sur le visage, le front épanoui, l'œil triomphant.Victor Hugo (1802-1885)
Elle n'avait pas vieilli : c'était un plein été chaudement épanoui et que n'avaient pas fané les souffles des « minutes heureuses » et mutuelles.Remy de Gourmont (1858-1915)
Toute rouge de confusion, mais parfaitement sûre d'elle-même, à peine assise, elle se retourna et m'envoya le plus joli sourire qui eût jamais épanoui son petit museau.Henry Gréville (1842-1902)
Son cœur s'était épanoui, avait mûri, toujours apte à l'amour, sans jamais rencontrer, de l'amour, autre chose que des apparences illusionnantes.Marcel Prévost (1862-1941)
Il fit un geste pour s'élancer ; un sourire épanoui s'ébaucha sur sa bonne figure et se termina par une grimace vague ; il était évidemment oublié ou méconnu.Octave Feuillet (1821-1890)
Mais le blanc lis de cette âme virginale s'était épanoui dès les premiers jours d'un printemps radieux ; la grappe était mûre avant le temps ordinaire des vendanges.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Je fus frappée de son air radieux, épanoui, lui que j'avais vu depuis plusieurs jours si pensif et si triste.Eugène Sue (1804-1857)
Et lui, me revenait tranquille, gai, épanoui, décidé à ne rien voir, à ne rien savoir de mon supplice.Michel Corday (1869-1937)
Il allait de l'avant sans trop sentir les meurtrissures, en homme confiant qui a le cœur épanoui et la peau dure.Hippolyte Taine (1828-1893)
J'aurai terminé mon mémoire après-demain, et ensuite... ensuite – ajouta-t-il d'un air épanoui et en se frottant les mains, – je me livrerai à un amusement pour me récompenser de mon travail.Joseph Méry (1797-1866)
Et ce souvenir se fût épanoui dans son cœur désolé, ainsi qu'une fleur poussée sur des ruines.Georges Ohnet (1848-1918)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020