ostentation

 

définitions

ostentation ​​​ nom féminin

Mise en valeur excessive et indiscrète d'un avantage. ➙ étalage. Agir avec ostentation (➙ vanité).
 

synonymes

ostentation nom féminin

étalage, gloriole, parade, montre (littéraire), esbroufe (familier), épate (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Byron, il en parle entre autres sujets importans avec une sensibilité éloignée de toute ostentation, qui lui fait le plus grand honneur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il avait commencé à boire par ostentation, et, peu à peu, l'habitude aidant, il avait fini par y prendre du plaisir.Georges Ohnet (1848-1918)
Il n'appuyait que trop ces bruits par un cynisme étrange, l'ostentation des vices dont il était bien peu capable.Jules Michelet (1798-1874)
La femme qui tenait ce langage avait ce qu'on peut appeler l'ostentation de la modestie.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
De la part de la femme, aussi bien que de la part du mari, il y a comme une vanité, comme une ostentation dans ce détachement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les secours étaient offerts sans ostentation d'une part ; ils étaient acceptés sans humiliation de l'autre.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Charlotte se dressa debout dans la charrette, s'appuya aux traverses et sourit doucement, sans ostentation comme sans dédain.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'entreprise, d'une simple affaire d'ostentation, pourrait devenir une affaire sérieuse, et demander un nouveau corps de troupes françaises.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle avait une immense quantité de pierreries qu'elle ne portait jamais, mais qu'elle aimait à prêter avec ostentation.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
A chaque visite royale, la ville se livrait, par ostentation, à des prodigalités immenses qui dénotaient sa richesse.Ernest Capendu (1826-1868)
Souvent, lorsqu'il est question de sources d'énergies alternatives, nous parlons avec ostentation des énergies éolienne et solaire, ce qui est d'ailleurs tout à fait normal.Europarl
C'est toujours l'étrange laisser-aller uni à l'ostentation dont nous parlions au sujet de monuments plus considérables.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Entrez dans quelque chaumière que ce soit, elle ne vous présentera rien sans l'avoir, avec ostentation, rincé, essuyé, épousseté devant vous.George Sand (1804-1876)
L'on peut s'enrichir, dans quelque art ou dans quelque commerce que ce soit, par l'ostentation d'une certaine probité.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Son ostentation semblait avoir pour but de ruiner le bonheur des deux époux qui croyaient être à jamais débarrassés de lui !Gaston Leroux (1868-1927)
Ici nul mouvement exagéré, nulle ostentation de force : tout est du naturel le plus exquis.Stendhal (1783-1842)
Son vicaire le vint relayer, et cependant la veuve s'avisa de hurler, et le fit avec beaucoup d'ostentation et de vanité.Paul Scarron (1610-1660)
Il les attirait chez lui, non par ostentation, ni pour avoir l'air de les protéger ; mais pour profiter de leurs lumières : il était fait pour les entendre et les juger.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Bilibalde acheta ainsi un très-grand nombre de beaux et précieux livres ; non par ostentation et pour faire parade de ses connaissances, mais pour les parcourir la nuit comme le jour.Antoine Dumesnil (1805-1891)
L'enfant, par caprice et ostentation, ne voulut plus tenir compte de la convention faite entre eux.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OSTENTATION » subst. fem.

Grande vanité, affectation de faire paroistre ce qu'on a de bonnes qualitez. Cet Ambassadeur marche avec grand faste & ostentation. Ce Predicateur presche avec zele, mais au fonds il y a beaucoup d'ostenta tion, de vanité en son fait.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020