Email catcher

épaulement

Définition

Définition de épaulement ​​​ nom masculin

Mur de soutènement.
Militaire Rempart de protection contre le feu de l'ennemi.
Replat entre deux pentes.
Technique Côté le plus large d'un tenon. Saillie sur une pièce qui sert d'appui ou de butée.

Exemples

Phrases avec le mot épaulement

Les montagnards ont ainsi appris à abriter leurs constructions derrière des reliefs et dans des sites protégés : replat, épaulement, abri d'un rocher ou d'une moraine.L'Information géographique, 2007, François Mancebo (Cairn.info)
Chacun vint, comme à l'ordinaire, s'asseoir ou s'étendre sur l'herbe dont l'épaulement était revêtu.Jules Verne (1828-1905)
Ce littoral n'est qu'un épaulement d'acier, maintenu par des millions de boulons et de rivets.Jules Verne (1828-1905)
Le col est étroit et deux petites anses reposent sur l'épaulement et arrivent juste sous la lèvre.Revue du Nord, 2016, Delphine Nicolas (Cairn.info)
Ces spirales suivent un trajet hélicoïdal et font apparaître de légers épaulements et de petits déhanchements qui ponctuent la séquence et la rendent fluide.Revue de cinéma, 2005, Philippe Guisgand (Cairn.info)
Plus à gauche, un groupe d'arbres, à peine détachés de la forêt, remonte sur l'épaulement de l'ouest, et forme le plan latéral de ce paysage.Jules Verne (1828-1905)
Se distinguent des formes basses simples, mais plus souvent composites, telles les écuelles et les jattes carénées, rarement à épaulement doux.Revue du Nord, 2003, Geertrui Blancquaert, Viviane Clavel (Cairn.info)
Apparu à -0,4 m du sol actuel, ce pied est constitué d'un double épaulement dont la présence a été stimulée par une volonté technique et esthétique.Dialogues d'Histoire Ancienne, 2016, Monique Clavel-Lévêque, Roland Haurillon, Jean Peyras (Cairn.info)
L'épaulement qui prolongeait le rivage, à une hauteur de quarante pieds environ, fut bientôt atteint.Jules Verne (1828-1905)
Ne pourrait-il se faire que ces lignes sombres qui forment l'épaulement, fussent des rangées d'arbres disposées régulièrement ?Jules Verne (1828-1905)
Sciage, décroûtage d'enrobé, engravure, réalisation d'enrobé à chaud et épaulement des accotements sont au programme.Ouest-France, 11/03/2021
Les estèques sont des outils plats appliqués verticalement contre la poterie en cours de tournage, donnant le profil de l'épaulement, du goulot et parfois du pied du produit.Revue d'histoire du XIX<sup>e</sup> siècle, 2019, Thierry Bonnot (Cairn.info)
Le mois de septembre verra la réalisation de l'épaulement des accotements.Ouest-France, 27/08/2013
Là aussi, les épaulements des accotements seront réalisés en septembre.Ouest-France, 27/08/2013
Le greffon à trois ou quatre yeux est entaillé des deux côtés, en conservant un épaulement.Ouest-France, 30/04/2015
Le décor est composé d'applications obliques d'un même peigne sur l'épaulement et le bas de la vasque.Revue du Nord, 2005, Jean-Jacques Charpy, Germaine Leman-Delerive (Cairn.info)
L'entente qui nous unissait devint un épaulement mutuel qui ne devait jamais faiblir.Ethnologie française, 2012, Colette Pétonnet (Cairn.info)
D'abord, parce qu'elle revient à penser la quadrature du cercle d'un épaulement de la grandeur extensive de l'histoire par la grandeur intensive du vers.Po&sie, 2007, Jean-Claude Pinson (Cairn.info)
La tranchée, les épaulements, la sape et la mine.Victor Hugo (1802-1885)
Le temps ne manquant pas, elles furent établies avec un soin infini, pourvues d'épaulements en terre, de plates-formes, de petits magasins à poudre.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPAULEMENT s. m.

Terme de Guerre. C'est une fortification faite à la haste pour se couvrir de costé, soit qu'on la fasse de terres remuées, soit de gabions, fascines ou de sacs de terre. On fait des espaulements aux places d'armes qui sont à la queuë de la tranchée.
 
ESPAULEMENT, se dit aussi des orillons quarrez qu'on faisoit autrefois aux bastions sur le flanc auprés de l'espaule pour couvrir la casemate.
 
ESPAULEMENT, est pris quelquefois pour demi-bastion composé d'une face & d'un flanc ; qui se met à la pointe d'un ouvrage à corne ou à couronne. On le dit aussi d'un petit flanc qu'on adjouste aux costez d'un ouvrage à corne pour les deffendre quand ils sont trop longs.
 
ESPAULEMENT, se dit aussi des redents qu'on fait sur une ligne droite pour la fortifier.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine