épauler

 

définitions

épauler ​​​ verbe transitif

Épauler qqn, l'aider à réussir. ➙ assister, soutenir. —  pronominal S'entraider. Ils se sont épaulés mutuellement.
Épauler qqch.
(sujet : personne) Appuyer contre l'épaule. Épauler un fusil, pour viser et tirer (→ mettre en joue*).
(sujet : chose) Amortir la poussée de (un mur, une voûte…) par une maçonnerie pleine.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'épaule

tu épaules

il épaule / elle épaule

nous épaulons

vous épaulez

ils épaulent / elles épaulent

imparfait

j'épaulais

tu épaulais

il épaulait / elle épaulait

nous épaulions

vous épauliez

ils épaulaient / elles épaulaient

passé simple

j'épaulai

tu épaulas

il épaula / elle épaula

nous épaulâmes

vous épaulâtes

ils épaulèrent / elles épaulèrent

futur simple

j'épaulerai

tu épauleras

il épaulera / elle épaulera

nous épaulerons

vous épaulerez

ils épauleront / elles épauleront

 

synonymes

épauler verbe transitif

aider, assister, seconder, soutenir

appuyer, recommander

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je plaide fermement en faveur d'une aide multilatérale complétée par une aide bilatérale lorsqu'elle peut épauler un projet.Europarl
Épauler, viser et faire feu fut pour lui l'affaire d'une seconde.Arsène Bessette (1873-1921)
Quant aux mesures visant à épauler les éleveurs de bovins qui ont perdu de l'argent, compte-t-il proposer l'indemnisation de tous les éleveurs de bovins ayant essuyé de lourdes pertes ?Europarl
Épauler, faire feu coup sur coup, fut pour le jeune homme l'affaire d'une seconde.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ne vaudrait-il pas mieux, au contraire, épauler ses parents qui ont aussi le droit d’exercer leurs responsabilités de mère et de père.Europarl
Qu'à cela ne tienne, mon ami ; je suis là pour t'épauler, pour te servir de caution, et je ne craindrai pas de perdre mon argent.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Nous vous souhaitons de continuer sur la voie de la réussite et nous sommes là pour vous épauler.Europarl
Un besoin grandissant, une rage lente le prenait d'épauler, de tirer au moins, pour soulager ses nerfs.Émile Zola (1840-1902)
C’est pourquoi j’approuve totalement la proposition d’accroître substantiellement les ressources humaines qui lui sont affectées, afin d’épauler les quatre fonctionnaires dont il dispose actuellement.Europarl
Mais il faut faire davantage pour épauler les démocrates cubains.Europarl
L'ancienne mentalité consistant à dissimuler les choses et à épauler ses amis est malheureusement toujours présente.Europarl
Chacun, guida son cheval à l'abri des arbres, et tenta d'épauler le mousqueton en l'appuyant contre l'écorce.Paul Adam (1862-1920)
Par conséquent, nous devons épauler les familles, comme le préconise, entre autres sources, le rapport en question.Europarl
Mais avant d'avoir eu le temps d'épauler, le lapin est déjà à 10 mètres de vous.Paul Otlet (1868-1944)
Je ne suis pas opposée au fait de s'épauler et de s'entraider dans les situations de crise, mais cela doit se faire lorsque c'est nécessaire, de façon naturelle.Europarl
Ceci passe par l'amélioration des conditions du métier de professeur via la formulation de propositions visant à les épauler pendant leurs premières années de travail.Europarl
Nous continuerons à suivre de près la situation et à épauler les autorités des pays adhérents.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPAULER » v. act.

Demettre, disloquer une espaule. Voilà un trou dangereux, capable d'espauler un cheval.
 
ESPAULER, signifie aussi à la guerre, Faire un espaulement, se couvrir de costé. On dit aussi, Espauler son camp d'une colline, d'un rideau, d'un bois, d'un marais, pour dire, s'en couvrir ensorte qu'on ne puisse estre attaqué de ce costé-là.
 
ESPAULER, signifie figurément en Morale, Assister, secourir. Cet homme n'a pas fait une si hardie entreprise sans estre bien espaulé, bien soustenu des Puissances.
 
ESPAULÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On appelle une fille qui a forfait à son honneur, une beste espaulée dont on ne fait plus d'estat.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020