Email catcher

aider

définitions

aider ​​​ verbe transitif

verbe transitif direct Appuyer (qqn) en apportant son aide. ➙ assister, seconder, secourir, soulager, soutenir. Aider qqn à se relever. Sa femme l'a aidé dans ses travaux. Aider qqn de ses conseils. Aider qqn financièrement.
(sujet : chose) Être utile. Ce livre m'a beaucoup aidé. ➙ servir. —  au participe présent L'expérience aidant, y contribuant.
verbe transitif indirect Aider à (qqch.). Faciliter ; contribuer à. Ces mesures pourront aider au rétablissement de l'économie. ➙ contribuer.

s'aider ​​​ verbe pronominal

S'aider de : se servir de (qqch.). S'aider d'un dictionnaire pour traduire un texte.
proverbe Aide-toi, le Ciel t'aidera : il faut faire des efforts avant de compter sur la chance.
(réciproque) S'entraider. Elles se sont aidées mutuellement.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'aide

tu aides

il aide / elle aide

nous aidons

vous aidez

ils aident / elles aident

imparfait

j'aidais

tu aidais

il aidait / elle aidait

nous aidions

vous aidiez

ils aidaient / elles aidaient

passé simple

j'aidai

tu aidas

il aida / elle aida

nous aidâmes

vous aidâtes

ils aidèrent / elles aidèrent

futur simple

j'aiderai

tu aideras

il aidera / elle aidera

nous aiderons

vous aiderez

ils aideront / elles aideront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils feront bien assez de mal sans que je les y aide...Alfred de Vigny (1797-1863)
Procédez doucement, en y glissant, si besoin, une lame de cutter pour aider.Ouest-France, Nebia SERI, 07/02/2021
Nous devons donc les accueillir et les aider.Europarl
Le 5 septembre 2018, le public est ainsi invité à venir aider à compter les gentianes.Ouest-France, Olivier BORIES, 13/07/2018
Surtout dans le domaine professionnel : se confronter à l'imprévisible, l'incongru, l'insolite va aider à puiser dans des ressources inexploitées.Ouest-France, Valérie PARLAN, 21/09/2016
Elle descendit en s'aidant des pieds et des mains.Paul Féval (1816-1887)
Nous devons nous demander comment aider ces entreprises.Europarl
Pour les marchandises, on prévoit aussi d'affecter sur dix ans 2,3 milliards afin d'aider le fret ferroviaire et de développer les ports.Ouest-France, 11/09/2018
Mais elles ne font pas partie de ce courant lui-même et ne peuvent, par conséquent, nous aider à le comprendre.Émile Durkheim (1858-1917)
Je pense que dans le contexte que nous connaissons aujourd'hui, cela n'aurait certainement pas aidé.Europarl
Après le départ de l'animateur, qui aidait les usagers à porter ce projet, la question de conserver cette proposition ludique se posait.Ouest-France, 21/06/2021
Bien définir son objectif aidera à se déterminer, sans se faire influencer par l'entourage.Ouest-France, Fabienne MARAIS, 15/08/2021
Aidez-moi, je ne peux plus, je ne peux plus....Émile Zola (1840-1902)
Il nous aidera également à faire face à l'élargissement.Europarl
De nombreux parents souhaitent aider leurs enfants en leur donnant de l'argent ou un bien immobilier.Ouest-France, 04/11/2020
Il dut l'aider à rentrer dans la chambre, où elle se coucha et s'endormit, accablée.Émile Zola (1840-1902)
L'avant-veille et le jour des courses, douze vacataires viennent en renfort, aidés par une dizaine de bénévoles actifs.Ouest-France, Nadine PARIS, 17/05/2018
L'imagination aide au naturel de chaque détail et ne voit plus que les beautés de l'œuvre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les oxydes de ce matériau aident également au développement cellulaire.Ouest-France, 30/12/2015
Cela devrait permettre la création de deux fonds dotés de 25 millions d'euros chacun pour aider les sous-traitants de la filière automobile française en difficulté.Ouest-France, 03/12/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AIDER » verb. act.

Prester son aide, son secours à quelqu'un, ou aide à ceux qui sont foibles. Dieu commande d'aider aux pauvres, de leur faire des charités, de les assister dans leurs besoins. les compagnons aident à leurs maistres dans leur travail. il faut aider ses amis de sa bourse, de son credit.
 
AIDER, se dit aussi des choses inanimées. Les machines ont été inventées pour aider à remuer les gros fardeaux. un peu de vin pur aprés le repas aide la digestion. la paille aide à allumer le feu.
 
AIDER, signifie aussi, Participer au succez de quelque chose, lors qu'on s'employe pour la faire reüssir : ce qui se dit tant en bonne, qu'en mauvaise part. Celuy qui aide un autre à voler, à pecher, se rend son complice. la faveur, la protection d'un favori aide bien à faire fortune. On dit en ce sens, La perte de ce vaisseau a beaucoup aidé à la banqueroute de ce Marchand, c'est à dire, y a contribué. les petites rentes ne laissent pas d'aider à vivre. cette succession aidera à marier cette fille. dix mille escus ne suffiront pas pour acquerir cette charge, mais ils y aideront.
 
On dit au jeu de la beste, qu'il faut aider au contre, pour dire, tascher de le faire gagner, en se defaisant de ses bonnes cartes.
 
On dit, Aider à marcher à une Dame, pour dire, luy donner la main.
 
On dit, Aider à la Messe, pour dire, y servir, y respondre.
 
On dit au Manege, Aider un cheval, lors que l'adresse & le secours du cavalier luy aide à travailler à propos, & à luy faire marquer ses temps avec justesse par les aides de la main, de la jambe, du talon, de la bride, &c. Mr. Menage derive ce mot de l'Italien aitare, qui est fait du Latin adjutare, qui se trouve dans Ennius : d'où les Espagnols ont fait adjudant.
 
AIDER, se dit aussi en matiere spirituelle. La grace aide au pecheur à se convertir. en vain travaillons-nous, si Dieu ne nous aide. une glose aide à faire entendre le texte. cet Advocat luy a aidé de son conseil. le repos d'esprit aide à la guerison d'un malade. aidez vous, & Dieu vous aidera.
 
AIDER, s'employe souvent avec le pronom personnel, & signifie alors, Se servir de quelque chose. Un paralytique ou impotent est celuy qui ne se peut aider de ses membres. un gaucher ne s'aide pas si bien de sa droite que de sa gauche. dans la necessité on s'aide de tout ce que l'on trouve. ce cavalier s'aide aussi bien de la plume que de l'espée.
 
On dit au Palais, qu'un homme s'aide d'une piece, quand il la produit pour en tirer quelque advantage, ou induction. On n'est point receu à s'inscrire en faux contre un acte qu'a produit une partie adverse, que le Juge ne luy ait fait faire une declaration precise si elle s'en veut aider. les presomptions sont des adminicules de preuve qui aident à la conviction d'un accusé.
 
On dit aussi, qu'il faut qu'un homme s'aide, pour dire, qu'il fasse un effort de luy-même pour profiter du secours qu'on luy veut donner. On tireroit bien d'affaire ce Noble oberé, s'il se vouloit aider, s'il vendoit une terre pour s'accommoder avec ses creanciers. je ne puis pas vous prester toute la somme que vous me demandez, il faut que vous vous aidiez, que vous cherchiez le reste ailleurs. On dit à des domestiques, Tenez, voilà dequoy manger, aidez vous.
 
Ce verbe devient quelquefois reciproque, en y preposant la particule entre. Il faut que les hommes s'entr'aident, qu'ils s'aident l'un l'autre, & se prestent un mutuel secours.
 
AIDER, se dit proverbialement en ces phrases. Dieu aide à trois sortes de personnes, aux fous, aux enfans, & aux yvrognes. On dit aussi, qu'il faut aider à la lettre, pour dire, suppléer à ce qui manque, deviner à demi-mot, excuser les petits defauts qui sont en quelque chose. On dit aussi, Aider à la lettre, lors qu'on adjouste quelque chose du sien en une narration, & qu'on ne la fait pas comme la chose est arrivée.
 
Chez les Anciens c'étoit une formule de jurement de dire, Ainsi m'aist Dieu, c'est à dire, Je promets de faire une telle chose, pourvû que Dieu me veuille bien aider.
 
AIDÉ, ÉE. part. pass. Un homme aidé de la faveur de son Prince peut entreprendre beaucoup de choses.
 
AIDANT. autre part. & adj. Celuy qui aide. C'est un vieux mot, dont on ne se sert plus gueres maintenant. On disoit autrefois, Malgré luy & ses aidans, dont on a fait ce proverbe corrompu, Malgré luy, & malgré ses dents.
 
On le dit aussi absolument en cette phrase : Dieu aidant, pour dire, S'il plaist à Dieu, moyennant son secours. Je vous iray voir mardy, Dieu aidant. ce malade guerira bientost, Dieu aidant.