épurer

 

définitions

épurer ​​​ verbe transitif

Rendre pur, plus pur, en éliminant les éléments étrangers. ➙ purifier ; épuration. Épurer un minerai.
au figuré Rendre meilleur, plus correct ou plus fin. ➙ améliorer, perfectionner. Épurer les mœurs. —  au participe passé Une version épurée d'un texte.
Éliminer certains éléments de (un groupe, une société). Épurer une administration.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'épure

tu épures

il épure / elle épure

nous épurons

vous épurez

ils épurent / elles épurent

imparfait

j'épurais

tu épurais

il épurait / elle épurait

nous épurions

vous épuriez

ils épuraient / elles épuraient

passé simple

j'épurai

tu épuras

il épura / elle épura

nous épurâmes

vous épurâtes

ils épurèrent / elles épurèrent

futur simple

j'épurerai

tu épureras

il épurera / elle épurera

nous épurerons

vous épurerez

ils épureront / elles épureront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Constamment aperçue et poursuivie par les esprits spéculatifs, cette vérité a fourni prétexte au panthéisme ; il appartient au système qui lui donnera son fondement véritable, de l'épurer en la complétant.Charles Secrétan (1815-1895)
Sachez bien qu'on a pu choisir chez eux, embellir parfois, épurer peut-être, mais que leurs premiers traits sont incomparables.Hippolyte Taine (1828-1893)
Parmi les 527 agglomérations de plus de 150 000 habitants, 94 rejettent directement leurs eaux usées dans l'environnement sans les épurer, et 134 autres ne fournissent pas suffisamment d'informations.Europarl
Ils conservent toujours la chance de s'élever dans une autre vie et d'épurer leurs âmes trop attachées à la matière.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il y aura des concentrations beaucoup trop élevées de nitrates dans l'environnement et il faudra des dizaines de millions de florins pour épurer l'eau potable.Europarl
La mère oublia ses souffrances pour sourire à son mari, et tous deux sentirent à cette vue leur amour s'accroître encore et s'épurer.Amédée Achard (1814-1875)
Plus elles ont été souillées par le péché, plus elles s'efforcent de s'épurer aux flammes de la foi et de l'expiation.Paul Lacroix (1806-1884)
Épurer notre cœur, le préserver de toute atteinte funeste, voilà la tâche que nous devons nous prescrire dans la solitude.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Soyez prudens, restez toujours attachés aux principes et à la convention, et surtout ne reconnaissez à aucune autorité le droit de vous épurer.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle cherchait à épurer les spectacles et à détourner les écrivains d'imiter l'antiquité jusqu'en son réalisme ordurier.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
L'homme a voulu s'affranchir de vieux préjugés ; il désirait « épurer son idéal, » devenir libre, enfin, – suivant son indéfinissable expression.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
La vérité, celle surtout qui est destinée à faire révolution dans le monde, a besoin de s'épurer au creuset d'une adversité persévérante.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Elles doivent entretenir un œil de surveillance sur la société, l'épurer et en proscrire les méchants et les fripons....Ernest Hamel (1826-1898)
Il a le don de s'épurer ou de se salir, suivant la main qui le touche.George Sand (1804-1876)
Toutes choses à la fois, les mœurs, les relations sociales, la littérature, doivent s'épurer et s'ennoblir.Alexandre Vinet (1797-1847)
Il était digne d'une femme de remplir une mission qui avait à la fois pour but de spiritualiser les mœurs et d'épurer le langage.Clarisse Bader (1840-1902)
La société que mon père fréquentait, sans s'épurer, avait vieilli, et j'avais ainsi deux raisons, au lieu d'une, pour ne point la rechercher.Louis Ulbach (1822-1889)
Mais le capitaine se contentait d'épurer ainsi mon travail, et il était rare qu'il discutât avec moi.Jules Verne (1828-1905)
Mais son admirable sincérité devait peu à peu venir en aide à son bon sens, et épurer son jugement.Alexandre Vinet (1797-1847)
Nous ne devons attendre aucune joie de nos semblables, mauvais ou infirmes, et nous sommes impuissants à les épurer, comme à les secourir.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPURER » v. act.

Rendre une chose pure & nette, en separer les ordures & les corps estrangers. Les liqueurs s'espurent par la filtration & la distillation. Le mercure s'espure en le passant par le chamois, & en le sublimant. Les metaux s'espurent par les fusions reïterées. L'or s'espure par la coupelle, par l'inquart & la cementation.
 
ESPURER, se dit figurément en choses morales, sur tout au participe. L'Eglise Romaine a eu toûjours une foy fort espurée. Il n'entrera dans le ciel que des ames nettes & fort espurées. Le stile de cet Auteur est fort net & espuré, il n'a point de termes obscurs, ni barbares. Le coeur du juste s'espure dans les souffrances, comme l'or dans la fournaise.
 
ESPURÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020