escadron

 

définitions

escadron ​​​ nom masculin

Unité de cavalerie, de blindés, du train des équipages, de gendarmerie. Escadron motorisé.
par plaisanterie Groupe important. ➙ bataillon, troupe. Un escadron de jolies filles.
 

synonymes

escadron nom masculin

bataillon, troupe, armée, régiment

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous savez que la quantité de cavaliers et d'officiers qui entre dans la composition d'un escadron est déterminée par les règlements.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Le maréchal des logis chef, dont le grade correspond à celui de sergent-major dans l'infanterie, est la pierre angulaire de l'escadron.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce sous-lieutenant n'a de rival en élégance, au régiment, que le capitaine du 5e escadron ; mais il l'emporte de beaucoup pour les avantages extérieurs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tout l'escadron s'aligna dans la petite clairière pour recevoir les rations de pain que plusieurs prisonniers distribuèrent sous la conduite de l'adjudant français.Paul Adam (1862-1920)
Je n'en savais absolument rien ; mais cela ne m'occupa pas longtemps : j'étais certain que, mon escadron étant là, là aussi était mon devoir.Alfred de Vigny (1797-1863)
Nous allions nous remettre en route quand un jeune paysan à cheval arriva nous annonçant qu'un escadron de la cavalerie royale se trouvait entre le camp et nous.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
C'est qu'elle ne s'abusait pas ; c'est qu'elle comprenait bien que le chef d'escadron, soutenu par toute la famille, aurait promptement raison de ses résistances.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et, pour mettre le comble à la confusion, un escadron de cavalerie s'entêta à passer, refoulant dans les champs voisins les traînards que l'infanterie semait déjà.Émile Zola (1840-1902)
Le deuxième escadron exécuta le même « à droite en ligne », puis le troisième ; les trois masses assemblées galopèrent d'un seul flot luisant.Paul Adam (1862-1920)
Les quatre cents statues par front d'escadron trottaient en ligne à sa droite, derrière le cheval pie du colonel, superbe en sa corpulence verte et rouge, la main toujours levée.Paul Adam (1862-1920)
On eût rempli les cadres d'un escadron sur le pied de guerre, rien qu'avec les ambitieux qui avaient tenté l'aventure.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais il avait pour lui l'escadron charmant des demoiselles à marier, – on le disait si dangereux !Émile Gaboriau (1832-1873)
Voici que des heures et des heures, les yeux mi-clos, j'ai commandé au temps, aux souvenirs, que j'ai groupé autour de moi l'escadron volant du passé.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
La reine, à la tête d'un gros escadron de dames, disputoit vaillamment le passage d'une petite rivière, de l'autre côté de laquelle les ennemis étoient en bataille.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Pour son avancement, il compte sur son escadron comme le colonel sur son régiment ; aussi s'occupe-t-il beaucoup de ses hommes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Gédéon sifflait comme un merle, lorsqu'il fut appelé par le marchef de son escadron : on allait enfin lui donner le brillant uniforme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un escadron, un bataillon et six bouches à feu étaient en permanence devant ses portes, et l'on voyait une foule d'ordonnances aller et venir.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Ce fut en ce moment critique que je parus de l'autre côté du ruisseau avec l'escadron de renfort que j'avais amené à la hâte.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Ils regardaient derrière le deuxième régiment, qui prépara les colonnes de charge derrière son escadron de tir.Paul Adam (1862-1920)
La première partie me donna un escadron par régiment, c'est-à-dire, en tout, de quatorze à quinze cents chevaux.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCADRON » s. m.

Corps de Cavalerie rangée en ordre pour combattre, soit dans une bataille, soit dans une rencontre. Il est composé de trois rangs, & est d'ordinaire de cent maistres, quelquefois de deux cens. Il y avoit tant d'escadrons de Cavalerie, & tant de bataillons d'Infanterie, pour composer cette armée. On met ensemble plusieurs Compagnies pour former un escadron. Ce mot vient de l'Italien squadrone, qui vient du Latin squadro, qu'on a dit pour quadro. On disoit au siecle passé squadron pour escadron. Menage. Du Cange le derive de scara, qu'on a dit dans la basse Latinité. En vieux François on disoit esquierre, d'où les Italiens ont fait squiere.
 
ESCADRON, se dit figurément en Morale, de plusieurs personnes unies & liées ensemble pour soustenir un même parti dans les occasions. On dit dans les élections des Papes, que c'est l'escadron volant qui a le plus de pouvoir, c'est à dire, un nombre de Cardinaux qui ne suit le parti d'aucun Prince, & qui se jette du costé le plus raisonnable.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020