esquiver

 

définitions

esquiver ​​​ verbe transitif

Éviter adroitement. ➙ échapper à. Esquiver un coup de poing.
au figuré Esquiver une difficulté. ➙ éluder.

s'esquiver ​​​ verbe pronominal

Se retirer, s'en aller en évitant d'être vu (→ brûler la politesse, filer à l'anglaise).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'esquive

tu esquives

il esquive / elle esquive

nous esquivons

vous esquivez

ils esquivent / elles esquivent

imparfait

j'esquivais

tu esquivais

il esquivait / elle esquivait

nous esquivions

vous esquiviez

ils esquivaient / elles esquivaient

passé simple

j'esquivai

tu esquivas

il esquiva / elle esquiva

nous esquivâmes

vous esquivâtes

ils esquivèrent / elles esquivèrent

futur simple

j'esquiverai

tu esquiveras

il esquivera / elle esquivera

nous esquiverons

vous esquiverez

ils esquiveront / elles esquiveront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant, comme il ne pouvait s'esquiver, il se décida à faire contre fortune bon cœur : il vint à mon oncle.Claude Tillier (1801-1844)
Non contents de s'esquiver courageusement chaque fois qu'on leur propose une enquête honnête, ils continuent à lancer sans répit leurs accusations contre notre population civile.Jean Massart (1865-1925)
Il aurait peut-être consenti à adresser à certaines le clignement de préférence, à s'esquiver avec l'une d'elles dans une chambre voisine.Fernand Vandérem (1864-1939)
Ma parole, comme il nous arrangea et comme nous fûmes empressés à nous esquiver sans bruit !Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
À moins toutefois, ajouta- t-il, que ce ne soit une manière adroite de s'esquiver, en voyant qu'il a manqué son coup.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je ne pense pas que quiconque ait l'intention d'esquiver le débat sur cette question, bien au contraire.Europarl
Il s'approcha de la vieille, lui mit une quinzaine de louis dans la main, et de cette manière parvint à esquiver le commissaire.Paul de Kock (1793-1871)
Charette eut donc le temps de respirer à son aise et d'entreprendre lui-même des attaques, au lieu de repousser ou d'esquiver celles des républicains.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Après une courte apparition dans les salons, j'ai pu m'esquiver et parvenir à la chambre du jeune homme...Jules Lermina (1839-1915)
Je ne sais pas comment vous me jugez : je crois que vous me jugez mal... ainsi peut-on, dans certains cas, esquiver par la colère les corvées de la reconnaissance.Paul Féval (1816-1887)
Il viendra seul avec moi, il ne peut nous échapper, mais il ne voudra pas s'esquiver.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le retour de mon oncle, que nous aperçûmes assez à temps pour pouvoir nous esquiver, mit fin à notre première entrevue.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Comme un enfant qui veut esquiver les suites de sa maladresse, le premier soin du matelot est de saisir le lingot et de le réintégrer dans les fragments du tube.Louis Boussenard (1847-1910)
Si l'on admettait qu'il venait d'une bonne fortune et cherchait à s'esquiver, devant quelque mari en éveil, il était hors de tout soupçon.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Bien qu'elle eût, encore un peu la tentation d'esquiver ce compliment fort lourd de fadeur, elle n'y put succomber.Hector Bernier (1886-1947)
Soucelles, que la vieille discrétion française ne vous porte point jusqu'à esquiver un troisième récit qui nous est dû.René Boylesve (1867-1926)
Je trouve regrettable qu'elle ait été réduite à l'existence ou à la non-existence d'une nouvelle taxe sur les transactions financières, mais je ne vais pas esquiver le débat pour autant.Europarl
Depuis longtemps, j'aurais pu m'esquiver, mais j'avais peur de mécontenter mon père et il me semblait que je gagnais auprès de lui quelque mérite, en subissant ce purgatoire.Paul Féval (1816-1887)
Lartiste baissa la tète en riant, pour esquiver un coup de parasol que lui adressait sa cousine furieuse.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
La baruinia l'appelle d'une voix caressante ; mais la pauvre bête, qui n'avait jamais posé le pied dans ce brillant appartement, se sentit effarouchée et tenta de s'esquiver.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESQUIVER » v. act.

Se sauver avec legereté & promptitude. On n'attrape gueres des couppeurs de bourses, ils ont l'adresse de s'esquiver dés qu'ils ont fait leur coup. Cet homme auroit esté tué par la cheute de cette solive, s'il n'eust heureusement esquivé le coup. Ce mot vient d'esquif, vaisseau propre à s'enfuir ; comme eschapper a esté fait de scapha. Borel le derive du mot chevir ; Pasquier du mot Italien schiffar.
 
ESQUIVER, se dit figurément en choses morales. Les distingo qu'on apporte dans l'Escole ne levent pas la difficulté d'une question, mais ils l'esquivent. Il a veu une questeuse qui luy alloit porter une estocade, il a esquivé & paré le coup en se faisant celer.
 
ESQUIVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020