Email catcher

étalage

Définition

Définition de étalage ​​​ nom masculin

administratif Exposition de marchandises qu'on veut vendre. Réglementation de l'étalage.
Lieu où l'on expose des marchandises ; ensemble des marchandises exposées. ➙ devanture, vitrine. Les étalages d'un grand magasin. Décoration d'un étalage (➙ étalagiste).
Action d'exposer, de déployer aux regards avec ostentation. ➙ démonstration. Étalage de luxe. ➙ déploiement. Faire étalage de : exhiber. ➙ afficher. Faire étalage de sa fortune.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot étalage

Elle n'insiste pas, elle ne fait pas étalage et montre de ses pouvoirs.Po&sie, 2006, Jean Zay (Cairn.info)
Cette tendance à s'investir dans le paraître, à faire étalage de signes extérieurs de bonheur, à s'exposer par l'opulence, n'est-ce pas l'expression d'un vide existentiel ?Les temps modernes, 2011, Fabrice Birota, Serge Domi, Max Tanic (Cairn.info)
Le théâtre ne doit être ni un étalage, ni un étal.Pierre Véron (1833-1900)
Dans l'étalage macabre, la presse écrite ne se comporte pas d'une manière bien différente.Le Temps des Médias, 2003, Bruno Bertherat (Cairn.info)
Alors que le soleil vient à manquer, les légumes qui font leur apparition sur les étalages à l'automne sont des aliments riches en vitamines et en minéraux.Ça m'intéresse, 13/10/2021, « Quels légumes faut-il manger en automne ? »
Chaque année, des milliards d'euros de marchandises disparaissent des étalages des magasins français de manière inexpliquée.Capital, 12/11/2013, « Les vols coûtent des milliards aux enseignes de grande distribution »
Pour eux, il s'agit en priorité de faire étalage de leur savoir-faire.Capital, 13/10/2010, « Les grands argentiers du sport »
Cette opinion va souvent de pair avec des pratiques d'étalage de la vie privée sur des sites de réseaux sociaux.Hermès, 2009, Michel Arnaud, Louise Merzeau (Cairn.info)
Un laps de temps suffisant pour faire étalage, d'une partie, de sa palette technique, et de son apport offensif.Ouest-France, Antoine GEGAT, 28/07/2021
Sur les étalages, les vêtements et les jouets étaient les plus présents.Ouest-France, 22/09/2021
Dès le printemps, tout s'accélère et chaque semaine de nouveaux produits garnissent notre étalage.Ouest-France, 03/04/2019
Tomates et fraises ont, comme à l'accoutumée, trouvé leur place sur les étalages.Ouest-France, 21/07/2019
Il y en a, et je suis du nombre, à qui ne répugnent nullement ces exhibitions et étalages, au contraire !Albert Cim (1845-1924)
Érasme s'indigne comme nous que des ignorants appellent un vain étalage de style la sagesse substantielle de ces leçons.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il avait eu d'abord pour elle les regards respectueux qu'il donnait aux étalages des épiciers et des marchands de salaisons.Émile Zola (1840-1902)
Dans l’intervalle, quel rôle jouons-nous dans cet étalage d’incompétence et d’incapacité ?Europarl
Surtout quand on fait, comme lui, étalage de tant de virilité.Ouest-France, 16/10/2015
Cette inflation de la vie privée ne doit pas être comprise comme un étalage narcissique mais comme un épiphénomène social.Corps, 2008, Hervé Cellier (Cairn.info)
Furieux d'être surpris en pleine manœuvre de vol à l'étalage dans les rayons du magasin, le quadragénaire s'énerve.Ouest-France, 02/07/2021
Chemin faisant, le lecteur est toutefois amené à admettre l'étalage d'une documentation qui fournit au roman une assise pédagogiquement correcte.Africultures, 2005, Roger Little (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTALAGE s. m.

Marchandise qu'on expose en vente. Je ne veux point de la marchandise d'estalage, exposée sur la boutique, je veux de celle du magasin. Les marchandises de l'estalage sont les moindres, celles qui sont gastées, hors de mode, dont on se veut deffaire. Ce mot vient du Latin stallagium. Du Cange.
 
ESTALAGE, signifie aussi le droit qui est deu pour la place où on estale. Les Marchands dans les Foires payent tant pour l'estalage, pour la boutique, pour le droit du Seigneur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022