étang

 

définitions

étang ​​​ nom masculin

Étendue d'eau naturelle ou artificielle, moins vaste et moins profonde qu'un lac.
 

synonymes

étang nom masculin

pièce d'eau, lac, mare, gouille (région., Suisse), [artificiel] bassin, réservoir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous distinguons la source, le ruisseau, l'étang ; et cependant en tous trois est un seul et même élément, l'eau.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il y avait au milieu de l'étang un endroit où la glace moins épaisse portait mal, et que les patineurs évitaient avec soin.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Cette scène déplorable se passait au bord d'un étang sur lequel trois ou quatre cygnes superbes promenaient sans bruit leur gracieuse majesté.Octave Feuillet (1821-1890)
Ils étaient couronnés de roseaux et de lis d'étang, avec des vases renversés, et le reste de leurs habits était convenable.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Mais dans un étang, dans un fleuve, dans un tonneau et dans un seau il y a la même eau.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Un grand étang factice donna à la forge une réserve d'eau, destinée à assurer un travail régulier dans les temps de sécheresse.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
On ne servit rien à manger, mais à boire à profusion, tout l'étang si l'on voulait... ou pouvait !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Soudain on entendit siffler à deux cents pas de là, dans le parc, du côté de l'étang.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il y a là, sur un étang, un vieux moulin abandonné qui fera sûrement votre affaire.Émile Bergerat (1845-1923)
Il était arrêté et regardait de loin, parmi l'obscurité tombée, la flaque un peu plus claire de l'étang taché de nénuphars mélancoliques.René Boylesve (1867-1926)
Elle se met à sa recherche et, après avoir marché dix ans, elle se trouve près d'un château où des servantes étaient à laver du linge dans un étang.Paul Sébillot (1843-1918)
De cette cour, nous entrâmes dans le bâtiment regardant au midi (p. 072) sur l'étang, et jointif des deux petites tours.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle descendit au bord de l'étang, et quitta la main de ses écuyers pour marcher avec plus de liberté.Madame de La Fayette (1634-1693)
La pauvre fille éperdue, regardant de tous côtés pour chercher quelque secours, n'aperçut que des canes sauvages sur l'étang du château.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je remontai la chaussée de l'étang ; je vis les roseaux de mes hirondelles, le ruisseau du moulin et la prairie : je jetai un regard sur le château.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Entre ce banc et les collines sur la côte on voit une saline, ou un étang de sel, d'environ deux milles de longueur sur un demi-mille de largeur.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Elle prit une de mes petites chemises, alla un matin à l'étang sacré ; elle revint la face resplendissante.Ernest Renan (1823-1892)
Un vieux château baigne le pied de ses tours dans un grand étang triste, triste, avec des vols d'oiseaux sauvages.Guy de Maupassant (1850-1893)
La tête dépassait les arbres, se perdait dans le ciel, et les pieds plongeaient dans l'étang.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il s'assit en face d'elle, et la yole démarrée glissa sur l'étang, mue par cette pale qui ne faisait aucun bruit.Marcel Prévost (1862-1941)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESTANG » s. m.

Reservoir d'eau douce dans un lieu bas, fermé par une digue ou chaussée, pour y nourrir du poisson. On pesche les estangs tous les trois ans, on les empoissonne avec du norrain ou petit poisson. On lasche la bonde d'un estang pour le mettre en cours & en vuider l'eau. La queuë de l'estang est l'endroit par où l'eau y entre. La grille ou la descharge est le lieu par où elle se descharge, quand il y en a trop. Du Cange le derive de stannum, quasi aqua stans.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020