fâché

 

définitions

fâché ​​​ , fâchée ​​​ adjectif

Mécontent. Vous avez l'air fâché. —  Fâché de, qui est désolé de, regrette (qqch.).
Être fâché contre qqn, en colère contre lui.
Être fâché avec qqn, brouillé avec lui. —  Ils sont fâchés depuis dix ans. —  au figuré, familier Elle est fâchée avec l'orthographe.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis fâché que vous ne vouliez pas me laisser regarder encore une fois le tableau.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pour ma part, je n'étais point fâché de voir ce que c'était qu'une affaire en ligne.Amédée Achard (1814-1875)
Sans doute, je vois bien qu'il y a là-dessous une thèse, et les thèses m'ont toujours fâché au théâtre.Émile Zola (1840-1902)
Je suis même fâché, ce soir, de l'avoir presque repoussée... mais il y a conférence demain, et nous verrons.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, je suis très fâché par la déclaration de la présidence concernant l'élection et je regrette que les mêmes sentiments aient été exprimés aujourd'hui.Europarl
C'est que tu étais parti en pleurant ; je croyais que tu serais fâché de ce que je t'avais dit.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il avait tout l'air d'un homme qui est bercé par un rêve agréable et qui n'est fâché que d'en être réveillé.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais je suis fâché, vraiment fâché d'avoir à raconter ce qui suit ; et d'ailleurs vous en savez assez, je pense.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je n'étais pas fâché, j'avais plutôt un peu peur, il me semblait que j'étais avec des créatures d'une autre nature que la mienne.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Victor n'était pas fâché d'interrompre l'ouvrage, car, n'ayant pas l'habitude du travail, il avait la main et le bras engourdis.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
J'en suis bien fâché pour vous, madame, dont la marotte est de me vouloir occire à tout prix, par n'importe quel moyen, et je ne sais pourquoi, par exemple ?Michel Zévaco (1860-1918)
Le lecteur ne peut être fâché de voir ici un spécimen des réflexions inspirées par une aussi terrible solitude.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il va dire, faites-y bien attention, il va dire des choses qu'il sera fâché d'avoir dites après, et que vous serez fâché vous-même d'avoir entendues !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Je suis fâché d'être privé de votre compagnie, fâché de la perdre en cette occasion.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Je ne serais pas fâché, je l'avoue, d'en finir avec tous ces oiseaux de marais qui me fatiguent de leurs cris.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais j'suis pas fâché d'aller un peu m'taper avec ces parias-là ; il y a long-temps que j'n'avons entendu des grognards de 36 ; je commençais à me rouiller.Édouard Corbière (1793-1875)
Tu sais bien que ne pas conserver ce qu'on vous donne, c'est manquer à l'amitié : mon parrain serait fâché, et il aurait raison.Zulma Carraud (1796-1889)
Sans doute il était un peu fâché contre moi et, peut-être, me punissait d'avoir été, la veille, témoin de ses puériles frayeurs.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Vous êtes certainement fâché de m'avoir épousée, sans cela vous ne voudriez pas me parler raison !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Et vous me promettez de ne pas être fâché si les choses vont quelquefois un peu de travers ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020