colère

 

définitions

colère ​​​ nom féminin

Violent mécontentement accompagné d'agressivité. ➙ courroux, emportement, fureur, irritation, rage ; familier rogne. Une colère noire, terrible. —  Être en colère. ➙ furieux, hors de soi.
Accès, crise de colère. —  familier Faire une colère.
 

synonymes

colère nom féminin

fureur, emportement, furie, irritation, rage, courroux (littéraire), foudres (littéraire), ire (littéraire)

être en colère

fulminer, enrager, être hors de ses gonds, être hors de soi, fumer (familier), être en boule (familier), être en pétard (familier), être remonté (familier), être en rogne (familier), avoir la rage (familier), être en diable (familier, Québec), être en maudit (familier, Québec)

mettre en colère

fâcher, irriter, courroucer (littéraire), faire sortir de ses gonds, mettre en boule, en rogne (familier), faire choquer (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par ailleurs, je suis en colère d'apprendre que tout cela est arrivé parce que certaines personnes ont intentionnellement violé la législation et qu'il ne s'agissait pas d'une véritable erreur.Europarl
Mais sa colère le rendit inflexible, et il commanda à l'instant que la sentence fût mise à exécution.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ils sont en colère - à juste titre - à cause des règles commerciales iniques qui vont à l’encontre des pauvres et ils appellent au changement avec passion.Europarl
Celui qui meurt de la morsure du serpent peut bien l'écraser, mais il n'a pas de colère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Notre voiture a quitté la route, notre hélicoptère a été interdit de vol et une foule en colère nous a contraints à rester à l’hôtel.Europarl
La pluie a le même effet sur le feu que la compassion sur la colère.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Face à cette réalité, nous considérons que c’est le mur lui-même qui provoque la colère, le désespoir et la haine.Europarl
Il pourra mesurer l’impact de cette déception et de cette colère dans les jours à venir.Europarl
Prenez garde à ce qu'un excès de précipitation dans la réalisation de l'utopie fédéraliste ne déclenche la colère des peuples et la révolte des contribuables.Europarl
Dès que nous sentons la colère pendant la discussion, nous ne discutons plus pour la vérité, mais pour nous-mêmes.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Bien que la colère soit nuisible aux autres, elle fait surtout du tort à celui qui se fâche.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Ce système laisse à désirer et crée une exclusion sociale et de nombreux enfants finissent par devenir des adultes désabusés, voire, dans certains cas, pleins de colère.Europarl
Les centaines de lettres et de courriers électroniques de colère ont constitué les signes avant-coureurs d'une tragédie humaine mais également interinstitutionelle.Europarl
Peut-être ne réalisez-vous pas la colère qui gronde sur le terrain, mais laissez-moi vous dire qu'elle est bien là.Europarl
Lors de ce parcours, de nombreux sceptiques ont certainement éveillé en vous une colère justifiée.Europarl
S'il était demeuré là-bas, la colère que lui auraient causée les désastres publics, ses relations de compagnonnage, le milieu même où il vivait, tout l'aurait poussé à la révolte.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Mais la colère contre cet homme s'est figée dans ton cœur, et lorsque tu penses à lui, tu t'irrites.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Une colère parfaitement légitime : l'accusé a été libéré pour vice de procédure, alors que des charges extrêmement lourdes, pour génocide, pèsent contre lui.Europarl
C'est pourquoi ils tentent par des moyens répressifs de terroriser le peuple et de contenir sa colère.Europarl
Les politiques qui sont appliquées suscitent chez nos concitoyens colère et désappointement, tandis que les processus décisionnels découragent toute participation citoyenne, comme l'ont montré les récentes élections européennes.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COLERE » s. f.

Emotion de l'ame, fougue, impetuosité des animaux, qui les fait agir & s'emporter contre ce qui les offence. C'est une vertu aux hommes de sçavoir arrester les transports de leur colere. c'est la brutalité des animaux qui les fait suivre les mouvements de leur colere.
 
COLERE, se dit aussi des choses inanimées. Il n'y a rien de si affreux que de voir la mer en colere, pour dire, esmeuë, agitée. ce chesne n'a pû resister à la colere des vents, à l'effort de la tempeste.
 
On dit aussi quand le tonnerre gronde, que le Ciel est en colere, que Dieu est en colere contre les pecheurs, quoy qu'il soit exempt de passions, quand sa justice l'oblige à punir les crimes des hommes.
 
COLERE. adj. m. & f. Qui est bilieux, fougueux, emporté, esmeu de passion contre ce qui le choque. Les gens coleres sont en danger de s'attirer de meschantes affaires.
 
On dit d'un grand mangeur, qu'il est venu descharger sa colere sur ce pasté, sur ce jambon, &c. pour dire, qu'il mange de bon courage & avidement.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020