Email catcher

fade fadé

Définition

Définition de fade ​​​ adjectif

Qui manque de saveur. ➙ insipide. Une viande fade.
Sans éclat. Une couleur fade. ➙ délavé, pâle, terne.
Qui est sans caractère, sans intérêt particulier. ➙ ennuyeux, insignifiant. De fades compliments.

Définition de fadé ​​​ , fadée ​​​ adjectif

familier et ironique Réussi (dans son genre). Ses films sont toujours mauvais, mais celui-ci, il est fadé !

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot fade

L'insolence et la provocation de certains de ses commentaires ont pu détonner dans un milieu parfois fade.Ouest-France, 24/12/2020
Par là-dessus on s'est imaginé de prendre le thé, et c'est bien là le souper le plus fade et le plus économique qu'on puisse faire.George Sand (1804-1876)
Mais on peut aussi rajouter une pincée de sel en fin de préparation, pour faire face à une mayonnaise trop fade.Ça m'intéresse, 12/05/2021, « Mayonnaise : découvrez nos secrets pour la réussir ! »
L'absence des pairs rend la pratique fade, inintéressante, moins stimulante parce que sans un public pour assister aux performances effectuées.Staps, 2010, Julien Laurent (Cairn.info)
Mais qui dit minceur ne dit pas forcément saveurs fades.Ouest-France, 05/03/2020
Des taux faibles ne risquent-ils pas, en effet, de laisser présager aux entreprises, un fade manque de financement et donc une faible attractivité des localités ?Revue d'Economie Régionale et Urbaine, 2001, Marie-Pierre Philippe-Dussine (Cairn.info)
Au fur et à mesure que leur vie d'adulte s'écoule, leurs couleurs vives deviennent plus fades, et leurs ailes si fragiles s'abiment à force de se frotter contre les plantes.Géo, 15/10/2021, « Quelle est la durée de vie d'un papillon ? »
Il fait jour, maintenant, ce 27 mai 2019 – jour fade, presque sale, mais jour quand même.Ouest-France, 26/08/2021
Quand les feuilles commencent à s'ouvrir, l'infusion est piquante et aromatique, sans être ni devenir amère ou fade.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Comme la courgette, son goût est un peu fade, il ne faut donc pas hésiter à le relever avec des épices.Ouest-France, 14/03/2015
Il n'a ainsi de cesse de dénoncer une forme de positivisme fade et peu réflexif.Droits, 2014, Pierre-Yves Quiviger (Cairn.info)
L'ordinaire : qui n'en a éprouvé le goût fade, celui de la banalité, de l'insignifiance, de la médiocrité ?Ouest-France, 12/08/2014
Des idées plutôt fades, qui ne sont pas de nature à modifier fondamentalement la donne.Capital, 30/01/2017, « Immobilier : les acheteurs indifférents aux prochaines échéances politiques »
Ils ont tendance à juger les autres trop lents, conformistes, sans fantaisie, fades et ont une sensibilité exacerbée face à l'échec [6].L'information psychiatrique, 2018, Marie-Sa Guillon, Daniel Wurmberg, Stéphane Ertle (Cairn.info)
Quand on est parti loin ou longtemps, le train-train quotidien paraît bien fade au début.Capital, 03/11/2011, « Faites un break sans nuire à votre carrière »
Son appétit, qui n'était qu'engourdi par les boissons fades et sucrées, ne fut pas longtemps à se montrer.Paul Lacroix (1806-1884)
Comme toujours en pareil cas (et c'est aussi le propre des ouvrages collectifs), le meilleur côtoie le fade, le nouveau le déjà vu et entendu.Le monde juif, 1993 (Cairn.info)
Il reste à indiquer aussi qu'elle vacille dans l'obscurantisme le plus fade, le plus niais.Le Carnet PSY, 2005, Olivier Douville (Cairn.info)
Les adieux de fin de saison, où l'intensité des émotions s'est mêlée à la fierté de la victoire, auraient été bien fades sans partage.Ouest-France, Liza MARIE-MAGDELEINE, 23/05/2021
Mais le fade bureaucrate, pantin aux mains de son demi-frère, avait une qualité : la patience.Ouest-France, 23/09/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FADE adj. masc. & fem.

Qui est sans sel, sans poivre, ou autres acides qui piquent & qui irritent le goust. La viande cuite sans sel est fade. l'excés du sucre rend le coeur fade.
 
FADE, se dit figurément en choses spirituelles. La conversation d'un sot & d'un ignorant est fort fade. il n'y a rien de si fade que des vers prosaïques. ces Epigrammes sont fades, il n'y a point de sel, pour dire, de pointe. Ce mot vient de fatuus. Nicod. Menage le derive de fatuicia, qu'on a dit pour fadaise.
 
On dit aussi, une beauté fade, qui n'a rien d'éveillé, ni de piquant : un blond fade, un blond de filasse : une couleur fade, qui n'a point d'éclat ni de vivacité.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022