terne

 

définitions

terne ​​​ adjectif

Qui manque d'éclat, qui reflète peu ou mal la lumière. Des couleurs ternes. ➙ fade. Œil, regard terne, sans éclat ni expression. ➙ éteint.
Qui n'attire ni ne retient l'intérêt. ➙ fade, morne. —  (personnes) Falot, insignifiant. Des gens ternes.

terne ​​​ nom masculin

Jeux Série de trois numéros d'une même ligne horizontale, au loto.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pierre, lentement, frottait la précipitation d'eau qui voilait la vitre et d'un œil terne regardait le trottoir, les soies mouvantes de la lumière sur le miroir grisâtre de l'asphalte.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Seules, les eaux du lac et de la mer, qui n'étaient pas encore prises, contrastèrent par leur teinte grisâtre, terne et sale.Jules Verne (1828-1905)
Et l'antiquité, la désolation, le délabrement de ma maison, m'apparaissaient plus extrêmes encore, sous cette lueur à la fois terne et claire, impitoyable, qui descendait d'en haut avec la pluie.Pierre Loti (1850-1923)
L'apparition de la lune dans un vitrail les mit d'accord, elle les baigna d'une lueur terne où ils semblaient des ours blancs au pôle.Émile Bergerat (1845-1923)
Un feu terne courut aux cimes balancées des arbres et le long du toit de la petite maison.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle revoyait ce jeune passant, surgissant sur le fond terne de sa vie, lui révélant des sphères inconnues et éveillant dans son cœur imprudent un sentiment mystérieux.M. Maryan (1847-1927)
On y aperçoit dix mille lumières, perceptibles seulement pour ceux qui peuvent y arriver : leur couleur est terne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Rien qu'à la regarder, on voit qu'elle ne connaît pas le terne, ou, comme nous disons, le gris de la vie.Laure Conan (1845-1924)
Son œil est terne et reflète comme une vitre brisée le pâle rayon de la lune.George Sand (1804-1876)
A droite et à gauche, les corps inertes de mes compagnons de garde s'allongeaient pesamment dans le gazon terne et détrempé.Amédée Achard (1814-1875)
Mademoiselle s'agenouilla sur la terre molle ; le jour lui semblait terne, les rayons sans éclat, le chant des oiseaux plaintif.Lucien Biart (1828-1897)
La femelle est d'un bon tiers plus forte que le mâle, la base de son bec est d'un rouge plus terne que celui du mâle.François Levaillant (1753-1824)
Nul ne sait mieux ce qu'il a voulu dire ; notre français à nous serait un miroir terne de son œuvre : le sien à lui est un miroir vivant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Un jour blême, une lueur de rêve l'éclairait : des veilleuses, suspendues aux voûtes, bleuissaient, par intervalles, la couleur terne de l'air : – le fond lointain n'était que de l'ombre.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Et, lorsqu'elle entra dans le cabinet, elle ne le reconnut point, si terne, si froid, avec son divan fané, sa table et ses quatre chaises.Émile Zola (1840-1902)
Sur son miroir terne venaient éclore de larges bulles d'air qui semblaient monter des profondeurs de l'eau à la surface.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans la solitude de ces éternelles ténèbres gambadaient d'énormes hiboux et des chauves-souris vampires, et les rares animaux que nous rencontrions avaient la couleur terne des plantes moussues et moisies.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Quand il eut fini, il éteignit la chandelle, et nous fûmes éclairés par la terne lueur de cette froide matinée de décembre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Qu'on ne dise pas que nous proposons là un modèle un peu terne à un fort brillant esprit !Charles Dejob (1847-1916)
Le toit était argenté par la lune, le reste plongeait dans l'ombre, masse indécise, terne jusqu'à la base, où pas une lueur ne veillait.René Bazin (1853-1932)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TERNE » adj. m. & f.

Qui n'a pas le lustre, l'éclat qu'il doit avoir naturellement, ou qui a perdu celuy qu'il avoit. L'or & l'argent qui sont ternes reprennent leur éclat, en les mettant sur le feu avec de certaines lescives. Le cuivre, l'estain, quand ils sont ternes, reprennent leur éclat avec du tripoli & de la potée.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020