filou

 

définitions

filou ​​​ , filoute ​​​ nom et adjectif

Personne qui vole avec ruse. ➙ escroc. —  Personne malhonnête. Des filous.
Enfant espiègle. —  adjectif ➙ coquin.
 

synonymes

filou nom masculin

voleur, aigrefin, bandit, crapule, escroc, fripon, pirate, tricheur, arnaqueur (familier), fripouille (familier)

garnement, coquin, voyou

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous êtes un filou et un perturbateur ; et nous, les militaires, nous sommes là pour rétablir l'ordre.Georges Darien (1862-1921)
Mon vieux, on ne risque pas grand'chose, la mère dit que l'épicier est un filou et une fripouille et cela passe comme ça.Louis Pergaud (1882-1915)
Quelques-uns grondent, mais tous se soumettent, et le filou rentre chez lui plus riche de quelque cinquante ou soixante dollars bien gagnés.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Elles pensaient que c'était peut-être quelque filou qui s'était introduit dans le bal, ou quelque intrigant audacieux qui allait faire un esclandre.George Sand (1804-1876)
Mais naturellement, il y a cinq ou six chances contre une que celui qui l'aura trouvée se présente à l'adresse donnée par le filou plutôt qu'à celle du légitime propriétaire.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Le filou marchait d'un bon pas et il me parut que, pour un vieillard, il avait le jarret joliment élastique.Arnould Galopin (1863-1934)
Le temps de l'échéance arrivant, le filou et son chien vont trouver l'ami, et l'engagement devient le sujet de la discussion.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Je raisonne à priori, et dis qu'un filou ne serait pas un filou sans sa grimace.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Dix-neuf fois sur vingt, pour une femme, mettre de son cœur au jeu de l'amour, c'est jouer aux cartes avec un filou et des pièces d'or contre des pièces fausses.Paul Bourget (1852-1935)
Le filou lui-même vole au secours de la dame, et, après avoir rossé son ami d'importance, insiste pour accompagner la dame jusqu'à sa porte.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Il serait bien aisé à un filou d'escamoter plusieurs cartes, ou un jeu tout entier.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Le doux orateur s'était adossé à la porte, avait sorti un révolver et avait demandé à voir le filou qui aurait l'audace de se frayer un passage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On crache sur un petit filou ; mais on ne peut refuser une sorte de considération à un grand criminel.Denis Diderot (1713-1784)
Aussitôt notre filou de copier les détails de l'avertissement, en changeant l'en-tête, la phraséologie générale, et l'adresse.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Il n'y a point eu de sofa de vendu, point d'argent de reçu – excepté par le filou, qui a fort bien joué le rôle du marchand.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Ne vaut-il pas mieux que le garçon soit battu maintenant que de devenir un filou, un gueux plus tard ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
Cela « fournirait » vingt, oui, c'est-à-dire environ vingt pour cent, de quoi prendre des arrangements qui me feraient traiter par les uns d'honnête homme et par les autres de filou...Fernand Vandérem (1864-1939)
L'estrange ruse d'un filou habillé en femme, ayant duppé un jeune homme d'assez bon lieu soubs apparence de mariage.Paul Scarron (1610-1660)
On n'arrête pas comme un simple filou le puissant gredin qui a volé des millions.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'ami d'un filou garde une promesse de paiement, remplie et signée en due forme sur billet ordinaire imprimé à l'encre rouge.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FILOU » s. m.

Ce mot originairement & proprement signifie un petit corps d'yvoire large de quatre doits, de figure prismatique, qui a six pans ou canneleures, dont on a fait un jeu en le roulant sur une table unie, où l'on ne gagne que quand il s'arreste sur une autre cannelure que celle qui est marquée de noir. Mais comme à ce jeu le maistre peut facilement tromper, soit en chargeant de plomb quelqu'un des endroits de ce petit corps, soit en inclinant un peu le plan sur lequel on le pousse, on a appellé filous, tous ceux qui se servent de quelque tromperie pour gagner au jeu.
 
FILOU, se dit par extension de tous ceux qui se servent de mauvaises voyes pour s'emparer du bien d'autruy : comme de ceux qui sous pretexte de belles esperances trompent les gens imprudents & de bonne foy, en les engageant dans des affaires dont ils tirent tout le profit par devers eux.
 
FILOU, se dit aussi d'un tireur de laine, de celuy qui vole par adresse ou par surprise. Il est difficile de purger une grande ville de filous & de coupeurs de bourses. Ce mot vient du Grec philitis ou pheletes, qui signifie larron, pipeur. Menage. Du Cange croit qu'il pourroit venir du Latin fillones, qui s'est dit pour nebulones, frippons.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020