fripon

 

définitions

fripon ​​​ , friponne ​​​ nom et adjectif

vieux Personne malhonnête. ➙ coquin.
Enfant, personne espiègle. Petite friponne ! ➙ brigand, coquin.
adjectif Qui a qqch. de malin, d'un peu provocant.
 

synonymes

fripon, friponne

adjectif

coquin, déluré, espiègle, malicieux, polisson

nom

vaurien, brigand, canaille, coquin, escroc, filou, gredin (vieilli), gueux (vieux), pendard (vieux, familier), sacripant (familier), voleur

chenapan, garnement, polisson, galapiat (familier), galopin (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qui distingue l'honnête homme du fripon, c'est de ne la jouer que dans les cas forcés, et pour échapper au péril ; au lieu que l'autre va au-devant des occasions.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Sur ce visage fripon, il y avait en ce moment une émotion réelle et profonde.Paul Féval (1816-1887)
Pendant ce temps-là, son fripon d'adversaire avait passé son autre patte entre les cuisses du loup.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Prenez garde, un fripon qui devient dupe est mille fois plus sottement dupe qu'un honnête homme.Eugène Sue (1804-1857)
S'il est un fripon, c'est le plus grand des fripons, car il joint l'ingratitude à la friponnerie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'un d'eux parle de je ne sais quel fripon dont il croit avoir à se plaindre.Victor Hugo (1802-1885)
Je ne refuserai pas mon consentement si tu l'épouses – comme tu le lui as fait croire, fripon !Daniel Lesueur (1854-1921)
Elles ressuscitent sous un gouvernement faible et fripon, qui se sent trop coupable pour accuser aucun coupable ; les campagnes livrées aux seigneurs, avides, nécessiteux et luxueux.Jules Michelet (1798-1874)
Avec une femme, il faut toujours tirer parti d'un secret ; elle vous en sait gré, comme un fripon accorde son respect à l'honnête homme qu'il n'a pas pu jouer.Honoré de Balzac (1799-1850)
Dis à tes gens de les guider, car mon ambassadeur a deux qualités que j'ai vu souvent employer : c'est d'être fripon et imbécile.Gaston Maugras (1850-1927)
Dans votre joli petit ménage, l'un de vous est dupe et victime, l'autre est fripon et bourreau.Eugène Sue (1804-1857)
Une heure après leur arrivée, le chancelier les fit amener en sa présence, et les traita avec rudesse et indignation, surtout le procureur du roi, qu'il appela fripon et prévaricateur.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Un fripon décrété va consulter un avocat, s'il peut se constituer prisonnier en sûreté ; l'avocat examine son affaire, et lui dit que oui, qu'il l'en tirera.Denis Diderot (1713-1784)
Comme il nous a pris fantaisie de faire un sujet vertueux et fortuné de cet enfant, faisons aussi par caprice un fripon et un malheureux de son frère.Alain-René Le Sage (1668-1747)
Il ne connoissoit absolument point le monde ; et il avoit l'ame d'un fripon, ainsi que j'ai eu, depuis, occasion de l'éprouver.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Ferait-il, par exemple, un grand seigneur louche de regard et de caractère, ou un valet fripon ?George Sand (1804-1876)
Un fripon ne rit pas de la même façon qu'un honnête homme, un hypocrite ne pleure pas les mêmes larmes qu'un homme de bonne foi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'y vivais caché chez un mien ami, fripon retiré, qui s'était fait hôtelier pour ne point changer d'état, quand il m'arriva la principale aventure de ma vie.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'ai quelque fortune : donc je puis obliger ; j'ai affaire à un fripon qui ne me rend rien, ou à un drôle qui s'est moqué de moi, pouvais-je deviner cela ?Paul de Kock (1793-1871)
Ce vil fripon avait choisi ses victimes dans la classe la moins éclairée de la société.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRIPPON, ONNE » adj. & subst.

Qui desrobe secrettement, qui tasche à tromper ceux qui ont à faire à luy, qui fait des gains illicites au jeu, ou dans le negoce, & qui est sans honneur & sans bonne foy. Il y a bien des frippons parmi les chicaneurs, parmi les joüeurs. Les pages, les laquais sont souvent frippons.
 
FRIPPON, se dit aussi d'un jeune escolier desbauché qui frippe ses classes, qui vend ses livres, & ce qu'il peut attraper à la maison, pour s'en divertir.
 
FRIPPON, est quelquefois un terme de cageollerie. Les Poëtes appellent l'amour, un petit frippon. ils disent qu'une Dame a l'oeuil frippon, qu'elle est frippone, pour dire, qu'elle leur ravit leur coeur, leur liberté.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020