flûte

 

définitions

flûte ​​​ nom féminin et interjection

Instrument à vent formé d'un tube percé de plusieurs trous. Flûte traversière. Flûte à bec. Flûte en bois (➙ fifre), en métal. « La Flûte enchantée » (opéra de Mozart). —  Flûte de Pan, à plusieurs tuyaux. ➙ syrinx.
Pain de forme allongée. ➙ baguette.
Verre à pied, haut et étroit. Flûte à champagne.
au pluriel, familier Les jambes. —  locution Jouer des flûtes. ➙ courir.
interjection Interjection marquant l'impatience, la déception. ➙ zut.
var. ro flute ​​​ .

flûté ​​​ , flûtée ​​​ adjectif

Semblable au son de la flûte. Note flûtée. —  Une voix flûtée. ➙ aigu. var. ro fluté ​​​ , flutée ​​​ .
 

synonymes

flûte nom féminin

chalumeau, fifre, flageolet, flûtiau, mirliton, piccolo

[familier] jambe

flûte de Pan

syrinx

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « flûte »

À la nuit tombante, une flûte à cinq trous fit entendre derrière les arbres de l'île quelques chants en mode mineur.Jules Verne (1828-1905)
Après que sa femme a déposé sur la rive une flûte d'or, il sort de l'eau jusqu'à mi-corps.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
J'y jouais de la flûte, porté par un domestique, afin que je pusse lire plus facilement la musique.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle répondait de sa petite voix de flûte, avec son air grave de grande personne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les uns jouaient de la flûte, les autres chantaient, d'autres encore jouaient de la trompette ou des timbales.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Maintenant, va voir à la cuisine si j'y suis ; déguerpis, trotte et flûte dans tes doigts.Jules Renard (1864-1910)
Le jeune homme regarda près de lui : les tuniques des joueuses de flûte avaient laissé deux empreintes dans la poussière.Pierre Louÿs (1870-1925)
Nous avions, pour musique, une flûte qu'un sergent-major jouait, et le tambour de la compagnie l'accompagnait en mesure.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Le magasin était désert ; dans le fond, l'homme-flûte prenait sa nourriture ; même en mangeant il gardait son instrument sur la nappe près de lui.Alphonse Daudet (1840-1897)
Chaque nuit, je soupais en compagnie de jeunes débauchés et de joueuses de flûte, et je ramenais chez moi celle qui m'avait plu davantage.Anatole France (1844-1924)
De même, quand l'écho me fait entendre les airs que tu joues sur ta flûte au haut de la montagne, j'en répète les paroles au fond de ce vallon.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De grands coups sur des morceaux de bois ou sur les pots ; une espèce de flûte dont le son vous entre dans l'oreille comme un vilebrequin.Jules Lemaître (1853-1914)
Jamais la flûte des plus miraculeux musiciens de nos orchestres d'opéra ne me donna un ravissement aussi délicieux à l'oreille.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Alors, à mesure qu'il se rapprocha, il saisit un souffle léger, comme un air de flûte qui venait de loin.Émile Zola (1840-1902)
Un de nos matelots, qui était alors sur cette flûte, en a reconnu un qu'il avait vu dans le premier voyage.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
D'ordinaire, la joueuse de flûte ne demandait un salaire que pour sa musique et sa danse : elle se réservait de conclure d'autres marchés pendant le souper.Paul Lacroix (1806-1884)
A peine, au milieu du tournoiement rapide, pouvait-on distinguer les traits de ces séduisantes personnes, qui se démenaient vaillamment aux sons primitifs du tambourin et de la flûte.Gérard de Nerval (1808-1855)
C'était un peu long, mais aussi, l'enfant avait eu le temps de tailler sa flûte.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Comme nous achevions de prendre le café, un petit air de flûte se fit entendre dans la cour.Alphonse Daudet (1840-1897)
Là-dessus, il souffla dans sa flûte, l'œil tout en feu, et la figure comme embrasée par une fièvre.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

Exemples de « flûté »

Aux sérieuses promenades d'hiver, nous avions toujours près de nous le roitelet à huppe d'or, son petit chant rapide, son rappel doux et flûté.Jules Michelet (1798-1874)
Tout à coup elle frémissait de la tête aux pieds, en entendant partir du coin de la cheminée un petit filet de voix cassée flûté, comme étouffé sous terre.Pierre Loti (1850-1923)
Elle se retint, elle exagéra le ton flûté de sa voix, avec un geste de marquise qui va marcher sur une pelure d'orange.Émile Zola (1840-1902)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLUSTE » s. f.

Instrument de Musique, le plus simple des instruments à vent, dans lequel on souffle pour le faire joüer, & dont on change les tons en ouvrant ou en bouchant avec les doits les trous qui sont disposez exprés dans sa longueur. Ce mot vient du Latin fistula. Borel soûtient qu'il vient de flutta, qui signifie une lamproye, ainsi dit à fluitando in fluviis, parce que la fluste est longue comme la lamproye, & a plusieurs trous comme ce poisson, qui en a le corps garni de part & d'autre. Du Cange le derive de flora, qu'on a dit dans la basse Latinité dans le même sens.
 
Il y a plusieurs sortes de flustes. La plus simple est celle qu'on appelle fluste de Pan, & ordinairement le sifflet de Chaudronnier. Elle consiste en plusieurs tuyaux joints ensemble faits de cuivre, de fer blanc, ou d'une aile d'oye coupée. Ces tuyaux sont soudez ensemble, & bouchez par en bas, & ont une lumiere par en haut semblable à celle des flageolets. On les assemble au nombre de huit ou de douze, & le premier avec le douziéme est en proportion de trois à un. On dit que Pan a esté inventeur de la fluste à neuf trous.
 
Il y a une autre fluste qui n'a point de trous que celuy par où on l'embouche, celuy de la lumiere & celuy de la pâte ou d'en bas, qui ne font des sons differents que par la differente force du vent qu'on luy donne. Il y a aussi une fluste qui ne fait point d'autre son que celuy de la bouche ou de la langue, qui parle ou qui chante en soufflant dedans, laquelle augmente seulement la force & la resonance de la voix par le moyen de sa longueur & de sa capacité, & par une peau de cuir mince & deliée comme la peau d'un oignon, dont on affuble le haut par une petite boeste ou pavillon qui sert à la couvrir. On y adjouste quelquefois trois trous, deux par devant, & un par derriere. On peut faire quatre ou cinq parties avec ces flustes, & en faire un concert entier, parce que c'est en effet un concert de voix, auquel il ne manque que la seule prononciation. Cette peau donne un nouvel agrément à la voix, car elle sert comme d'un petit tambour qui luy fait faire plusieurs tremblements. On appelle aussi cette fluste, eunuque, ou fluste à l'oignon, ou fluste à trois trous.
 
La fluste d'Allemand, ne s'embouche point par le bout, qui au contraire est bouché d'un tampon, mais on applique la levre inferieure à un trou qui en est esloigné de six lignes. Sa longueur est environ d'un pied. Elle est d'une égale grosseur, & percée de six trous, sans compter celuy de l'embouchure. elle sert de dessus quand il y en a plusieurs dans les parties. ses basses sont doubles ou quadruples en longueur. On fait des concerts avec des flustes d'Allemand ; mais à cause que leur basse seroit trop longue, on use de la saquebute ou du serpent. Il y a dans les jeux de l'orgue une fluste d'Allemand qui a quatre pieds, qui est un tuyau à cheminée, c'est à dire, que son corps a deux grosseurs. Il y a aussi une fluste pedale de quatre pieds bouchez.
 
Les flustes d'Angleterre, qu'on appelle autrement flustes douces, ont un petit jeu & un grand jeu. Le petit jeu est composé de trois flustes ; & la basse du petit jeu sert de dessus au grand jeu, qui commence où l'autre finit. La grande basse a sept ou huit pieds de haut depuis la boeste jusqu'à la pâte. Les grandes flustes ont esté envoyées d'Angleterre à un de nos Rois, aussi-bien que les flageolets & les fiffres.
 
On dit qu'en Sicile on embouche en même temps deux ou trois flustes de cannes dont les sons sont fort agreables.
 
FLUSTE, se dit aussi d'un verre long & estroit qui tient une chopine.
 
FLUSTE, signifie aussi un vaisseau long qui est enflé par le ventre, qui sert à porter des vivres dans les escadres de navires. Les flustes de Hollande sont des vaisseaux à cul rond du port de 300. tonneaux : on les appelle aussi floques.
 
On appelle aussi un vaisseau armé en fluste ou équipé en fluste, tout bastiment qui sert de magasin ou d'hospital à l'armée navale, ou à transporter des troupes, quoy qu'il soit à pouppe quarrée, & ait esté armé en guerre.
 
FLUSTE, se dit proverbialement en ces phrases. Il souvient toûjours à Robin de ses flustes. On dit aussi, Ce qui vient par la fluste, s'en reva par le tambour. On dit aussi de deux personnes qui se veulent du mal, que leurs flustes ne s'accordent pas ensemble. On dit aussi, qu'il y a de l'ordure à sa fluste, pour dire, qu'il y a quelque verité en l'accusation qu'on fait contre quelqu'un.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020