folâtrer

 

définitions

folâtrer ​​​ verbe intransitif

Jouer ou s'agiter de façon folâtre. ➙ batifoler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je folâtre

tu folâtres

il folâtre / elle folâtre

nous folâtrons

vous folâtrez

ils folâtrent / elles folâtrent

imparfait

je folâtrais

tu folâtrais

il folâtrait / elle folâtrait

nous folâtrions

vous folâtriez

ils folâtraient / elles folâtraient

passé simple

je folâtrai

tu folâtras

il folâtra / elle folâtra

nous folâtrâmes

vous folâtrâtes

ils folâtrèrent / elles folâtrèrent

futur simple

je folâtrerai

tu folâtreras

il folâtrera / elle folâtrera

nous folâtrerons

vous folâtrerez

ils folâtreront / elles folâtreront

 

synonymes

folâtrer verbe intransitif

s'amuser, batifoler (familier), s'ébattre, gambader, jouer, papillonner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est vrai qu'on ne pouvait rien voir – il ne restait qu'à folâtrer, à festoyer et à danser dans les magnifiques salons.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Beaucoup d'oiseaux, repus, s'envolèrent ; d'autres continuèrent à folâtrer aux bords de la fontaine.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Au bout de peu de jours notre ancienne amitié revint, et, recommençant à courir et à folâtrer ensemble, il ne nous sembla plus que nous nous fussions jamais quittés.George Sand (1804-1876)
Des mouettes viennent folâtrer jusque dans le sillage de la flottille.Louis Boussenard (1847-1910)
Je les regardai courir et folâtrer sur la neige, sans qu'elles fissent attention à moi.George Sand (1804-1876)
Je les vois folâtrer de ma fenêtre et me dérober quelques fleurs.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dès qu'elles furent arrivées dans leurs appartements, toutes les jeunes filles se mirent à danser, à babiller, à rire et à folâtrer.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ainsi dans la conversation, folâtrer et rire : – aimer à jouer, se prononcent, folâtré et rire : – aimé à jouer.Thomas Maguire (1776-1854)
Elle ne concevait pas qu'elle pût rire et folâtrer, lorsqu'elle-même pouvait à peine lire et travailler à l'aiguille.George Sand (1804-1876)
Toutes songeaient à rire, à folâtrer, à s'amuser et à paraître belles.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Puis, par moments, elle s'élançait par bonds dans le passé pour y folâtrer, pour y pleurer tour à tour.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quelque malheureuse ou intempestivement tournée aux choses sérieuses que l'on soit, on a besoin de rire et de folâtrer à dix-sept ans, comme on a besoin d'exister.George Sand (1804-1876)
Le lendemain, le chêne vit renaître d'autres éphémères ; il s'entretint avec eux aussi et il les vit de même danser, folâtrer joyeusement et s'endormir paisiblement en pleine félicité.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Elle semblait me rire et m'inviter à me lever pour aller courir et folâtrer en sa compagnie.George Sand (1804-1876)
Cependant quand j'étais seule je répandais des larmes, tout doucement je les essuyais, et allais folâtrer avec mes femmes.Catherine II de Russie (1729-1796)
Qui peut décider cette question dans un siècle où ceux qui se livrent à l'étude d l'anatomie en font une étude de calembours et vont folâtrer jusque sur les tombeaux ?Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOLASTRER » v. n.

Faire des actions, ou avoir des entretiens folastres, plaisans, agreables, peu serieux.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020