Email catcher

foncer

Définition

Définition de foncer ​​​ verbe

verbe transitif Technique
Garnir d'un fond. Cuisine Garnir le fond de (un ustensile) avec de la pâte, des bardes de lard.
Creuser (un puits de mine, etc.).
verbe transitif Rendre (une teinte) plus sombre.
verbe intransitif Devenir plus foncé.
verbe intransitif
Se jeter impétueusement (sur). ➙ attaquer, charger. Foncer sur l'ennemi. ➙ fondre (III). Foncer dans le tas.
familier Aller très vite et tout droit. ➙ filer. Il fonce droit devant lui. au figuré Aller hardiment de l'avant (➙ fonceur).

Conjugaison

Conjugaison du verbe foncer

actif

indicatif
présent

je fonce

tu fonces

il fonce / elle fonce

nous fonçons

vous foncez

ils foncent / elles foncent

imparfait

je fonçais

tu fonçais

il fonçait / elle fonçait

nous foncions

vous fonciez

ils fonçaient / elles fonçaient

passé simple

je fonçai

tu fonças

il fonça / elle fonça

nous fonçâmes

vous fonçâtes

ils foncèrent / elles foncèrent

futur simple

je foncerai

tu fonceras

il foncera / elle foncera

nous foncerons

vous foncerez

ils fonceront / elles fonceront

Synonymes

Synonymes de foncer

verbe transitif

assombrir, bronzer, brunir

verbe intransitif

courir, filer, galoper, trotter, avoir le diable à ses trousses (familier), avoir le feu au derrière (familier), bomber (familier), cavaler (familier), droper (familier), piquer un cent mètres, un sprint (familier), prendre ses jambes à son cou (familier), tracer (familier), brûler le pavé (familier, vieux), jouer des flûtes (familier, vieux), tricoter des pincettes (familier, vieux), [en tous sens] courailler (rare ou Québec)

se dépêcher, s'empresser, faire vite, se hâter, se presser, s'activer (familier), bomber (familier), bourrer (familier), se décarcasser (familier), se dégrouiller (familier), faire fissa (familier), se grouiller (familier), se magner le train, le popotin (familier), se magner (familier), se bouger (le cul) (très familier), faire diligence (soutenu)

Exemples

Phrases avec le mot foncer

Au lieu de cela, nous sommes sur le point de foncer sur un dérivé d'une mesure politique unique dans un domaine hautement spécialisé et très restreint.Europarl
Deux biais qui conduisent à coup sûr à louper des opportunités de business, à privilégier les investissements à court terme ou à foncer dans le mur en klaxonnant.Capital, 29/04/2019, « Comment déjouer les pièges de son cerveau au travail »
Et dans le doute, foncer à la première pharmacie du coin, forcément rodée à l'exercice.Capital, 17/07/2014, « Les méduses, cauchemar des… finances publiques »
Comme il hésitait pour savoir s'il essaierait de foncer sur l'ennemi qui était devant lui, un chien courut se jeter dans ses jambes.Michel Zévaco (1860-1918)
Notre conseil : si vous êtes un manager qui aime prendre son temps, entourez-vous de quel­ques collaborateurs impétueux et prêts à foncer, vous irez loin ensemble !Capital, 03/10/2014, « Les vertus retrouvées des managers introvertis »
Le médecin de garde leur a dit de foncer aux urgences.Ouest-France, Philippe GAMBERT, 27/06/2018
À mi-chemin dans la rivière, elle aperçoit un grand rapace prêt à foncer sur le bébé emmailloté qu'il prend pour de la nourriture.Diogène, 2016, Channarong Boonnoon, Jeanne Delbaere-Garant (Cairn.info)
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas peur de foncer.Ouest-France, Victoria GEFFARD, 23/08/2021
Avant de foncer tête baissée sur les offres des low-cost, prenez le temps de les comparer avec celles des compagnies régulières.Capital, 05/07/2016, « Non, les tarifs des vols low-cost ne sont pas (toujours… »
Il s'est retrouvé dans une impasse où il a tenté de faire demi-tour, avant de foncer sur une policière municipale, qui le poursuivait à vélo.Ouest-France, 23/07/2021
Inversement ceux qui se sont installés dans des climats chauds ont vu leur épiderme se foncer en réaction aux rayons du soleil.Annales de géographie, 2008, Bernard Debarbieux (Cairn.info)
Face à une tâche imprévue à réaliser sans délai, foncer tête baissée vous mènera dans le mur à coup sûr.Capital, 11/12/2012, « 5 conseils pour affronter sereinement les pics d’activité au travail »
Se reposer sur sa bonne mine et son bagou pour conclure un marché reste pourtant le meilleur moyen de foncer droit dans le mur.Capital, 26/10/2010, « Identifiez vos priorités et les concessions possibles »
Mais avant de foncer dans le magasin le plus proche pour espérer dégoter la veste de ses rêves à prix cassé, un petit rappel de la réglementation en vigueur s'impose.Ça m'intéresse, 09/01/2013, « Soldes : comment éviter d'être pris pour un pigeon ? »
Juste après, ils avaient tenté de foncer, avec leur voiture, sur des policiers de la brigade anticriminalité, sans les blesser toutefois.Ouest-France, 17/02/2017
Allons-nous foncer tête baissée vers l'utilisation de plus de technologie uniquement parce que cette technologie est disponible ?Europarl
Il se mit soudain à foncer dans ma direction à grand renfort de vrombissements léonins.Le débat, 2008, Mara Goyet (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FONCER v. act.

Desbourser de l'argent. Ce Tuteur n'a rien receu, cependant il a toûjours foncé pour l'entretien de ses mineurs.
 
On dit proverbialement, Foncer à l'appointement, pour dire, Fournir aux despenses necessaires. C'est une partie secrette qui a foncé à l'appointement de ce procés. cette femme fait grande despense, mais c'est son galant qui fonce à l'appointement.
 
FONCÉ, EÉ. part. pass. & adj. Qui a bien du fonds. Ce Banquier, ce Marchand est bien foncé, il ne fera pas banqueroute. On le dit au figuré d'un homme profond en quelque science. Il est difficile à deferrer sur la controverse, car il est bien foncé.
 
FONCÉ, se dit aussi en matiere de couleurs, quand elles sont fortes & rembrunies. Un rouge foncé tirant sur le brun.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine