fondre

 

définitions

fondre ​​​ verbe

verbe transitif
Rendre liquide (un corps solide ou pâteux) par l'action de la chaleur. ➙ liquéfier ; fondu, fonte, fusion. Le soleil a fondu la neige. —  Fondre des métaux.
Fabriquer avec une matière fondue. ➙ mouler. Fondre une cloche.
Combiner intimement de manière à former un tout. ➙ amalgamer, réunir.
verbe intransitif
(solide) Passer à l'état liquide par l'effet de la chaleur. ➙ se liquéfier. La neige a fondu. —  Le plomb fond aisément (➙ fusible).
Fondre en. La glace fond en eau. —  au figuré Fondre en pleurs, en larmes.
au figuré S'attendrir. J'ai fondu devant sa gentillesse.
Se dissoudre dans un liquide. Laisser fondre le sucre dans son café.
Diminuer rapidement. ➙ disparaître. L'argent lui fond dans les mains.
Il a fondu depuis sa maladie, il a maigri.
verbe intransitif Fondre sur : s'abattre avec violence sur. L'aigle fond sur sa proie. ➙ foncer. —  au figuré Catastrophe qui fond sur un pays. ➙ tomber.

se fondre ​​​ verbe pronominal

Se liquéfier.
au figuré S'attendrir.
Se réunir, s'unir en un tout. ➙ fusionner. —  Se fondre dans la foule. ➙ disparaître, s'évanouir. Se fondre dans la masse : passer inaperçu.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fonds

tu fonds

il fond / elle fond

nous fondons

vous fondez

ils fondent / elles fondent

imparfait

je fondais

tu fondais

il fondait / elle fondait

nous fondions

vous fondiez

ils fondaient / elles fondaient

passé simple

je fondis

tu fondis

il fondit / elle fondit

nous fondîmes

vous fondîtes

ils fondirent / elles fondirent

futur simple

je fondrai

tu fondras

il fondra / elle fondra

nous fondrons

vous fondrez

ils fondront / elles fondront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Incapable de faire la réponse habituelle, adsum, il resta silencieux au milieu de la surprise générale de ses camarades, et finit enfin par fondre en larmes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cette lettre me fit une si cruelle impression que je reconnus l'impossibilité d'entreprendre un ouvrage pour lequel chaque coup de pinceau m'aurait fait fondre en pleurs.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Le même caractère hybride, incohérent, se montre partout, mais surtout dans la couleur du style, ou plutôt dans la promiscuité de plusieurs couleurs qui s'entremêlent sans se fondre.Alexandre Vinet (1797-1847)
En 1778, quelques loyalistes s'étant réfugiés parmi la nation, lui persuadèrent que toutes les tribus voisines allaient fondre sur elle si elle ne marchait à la guerre.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Parmi les principaux exemples de secteurs couverts figure la codification permettant de fondre plusieurs directives en une seule.Europarl
Tu te souviens des rayons brûlants du soleil, quand ce soleil d'avril ne peut même pas fondre les petits glaçons suspendus à nos lèvres !Jules Verne (1828-1905)
On va lui demander de faire effort pour « se fondre à nouveau dans le tout », pour « se résorber dans son principe et revivre à rebours sa propre genèse ».Albert Farges (1848-1926)
Cette loi européenne constitue une avancée considérable pour la protection des consommateurs qui verront fondre leur facture jusqu'à 70%.Europarl
Accumuler les dettes n'était pas considéré comme un problème puisqu'on avait le sentiment que la croissance économique les ferait fondre comme neige au soleil.Europarl
Quand il aperçut l'homme, le bois lui échappa ; il n'osa même fuir, et il ne sut que fondre en larmes.Jules Michelet (1798-1874)
Le temps qui s'était adouci, avait fait un peu fondre les glaces de la rivière, ce qui la rendait bien plus dangereuse.Louise Fusil (1771?-1848)
Alors, comme quand on sent venir dans un journal une parole émouvante, je n'attendais que d'avoir aperçu l'avion pour fondre en larmes.Marcel Proust (1871-1922)
J'accepte le poids de mes mortels péchés : la pénitence peu à peu les fera fondre comme un sac de sel sous la pluie et mes épaules se relèveront délivrées.Remy de Gourmont (1858-1915)
Régulus, se montrant derrière elle, la suivit longtemps du regard ; il la vit s'éloigner, comme fondre et disparaître dans la clarté tremblante et grise de la nuit de lune.Jules de Gastyne (1847-1920)
Elle emploie son calme à fondre la description de ces passions dans un principe qui circule à travers les pages : la non-existence du mal.Comte de Lautréamont (1846-1870)
C'était un vin jaune d'or, tellement délicat, qu'en le buvant il vous semblait sentir comme un parfum oriental se fondre dans votre bouche.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Voyez, il n'y a pas de nuage dans l'espace : laissons fondre celui qu'il y a entre nous...Hector Bernier (1886-1947)
Sancho crut que le ciel se détachait de ses gonds et venait lui fondre sur la tête, si bien que, plein de peur, il se la cacha entre les jambes.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le plus simple est de prendre son parti de bon cœur et de se fondre dans la nuance générale.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Elle haletait elle était comme une panthère blessée qui cherche sur quel ennemi elle va fondre.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FONDRE » v. act. & neut.

Faire perdre à quelque chose sa dureté & sa consistence, la rendre liquide, & la mettre en mouvement. Il est difficile de fondre l'or, si on n'y adjouste quelque drogue, comme le borax. la pluye fait fondre les neiges. le feu fait fondre la cire. les humeurs qui se fondent sont causes de grandes maladies.
 
FONDRE, signifie aussi, Perdre de sa graisse, de son embonpoint. Cet homme est bien fondu depuis quelque temps. il fond à veuë d'oeuil, comme le beurre dans la poesle. C'est en ce sens qu'on dit, Se fondre en larmes, pour dire, Pleurer beaucoup.
 
FONDRE, signifie aussi, Perir, s'abysmer. La terre fondit sous luy. l'Empire d'Alexandre fondit en peu de temps. vous venez de manier ce livre, est-ce qu'il est fondu entre vos mains ? tous les grands biens de cette famille sont fondus on ne sçait comment. On dit aussi, qu'une maison noble est fonduë, pour dire, qu'elle est tombee en une autre maison, qu'elle y a esté entée par le mariage de quelque fille ; ou qu'elle est tout à fait fonduë, pour dire, qu'elle est tout à fait esteinte.
 
FONDRE, signifie aussi, Se jetter avec impetuosité sur quelque chose. Un oiseau de proye fond sur la perdrix. On dit aussi, Desvoler, descendre à bas d'un vol droit, roide & vigoureux. Toute l'armée luy vint fondre sur les bras.
 
On dit presque en même sens, Toute cette compagnie devoit aller disner à la campagne, mais la pluye l'a obligée à venir fondre chez moy.
 
FONDRE, se dit figurément en Morale. Tous les malheurs imaginables sont venus fondre en même temps sur cette personne, quand il luy en est arrivé plusieurs à la fois. tous les despens de ce procés tomberont, fondront sur vous. si tous vos creanciers viennent à la fois fondre sur vous, vous estes ruiné. voilà un nuage bien espais, on ne sçait où il ira fondre. On dit aussi, quand on voit un grand apprest de guerre, qu'on ne sçait où ira fondre cet orage.
 
FONDRE en abysme, se dit des Chandeliers, qui font leur chandelle en la trempant dans un vaisseau qu'ils appellent un abysme, où il y a du suif fondu.
 
On dit en proverbe, qu'il faut fondre la cloche, pour dire, qu'il faut terminer, achever une affaire, la faire juger, la consommer.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020