filer

 

définitions

filer ​​​ verbe

verbe transitif
Transformer en fil (une matière textile). Filer de la laine (➙ filage ; filature).
Filer du verre, l'étirer en fil. —  au participe passé Verre filé.
(ver à soie, araignée) Faire en sécrétant son fil. L'araignée file sa toile. ➙ tisser.
(Dérouler de façon égale et continue) Marine Filer les amarres. ➙ dévider ; larguer. Filer une ligne. —  Navire qui file trente nœuds, qui a une vitesse de trente nœuds.
Musique Filer une note, la tenir longtemps, sur une seule respiration.
littéraire Filer une métaphore, la développer longuement.
au figuré Filer des jours heureux, les vivre. —  Filer le parfait amour, vivre un amour partagé.
Marcher derrière (qqn), suivre pour surveiller (➙ filature).
familier Donner. ➙ refiler. Filer une gifle à qqn. ➙ flanquer.
verbe intransitif
(liquide, matière) Couler lentement en formant un fil ; former des fils. Sirop qui file (➙ filant). Le gruyère fondu file.
Se dérouler, se dévider. Câble qui file. —  Maille qui file, qui se défait, entraînant une rangée de mailles (➙ échelle). —  au figuré Filer doux*.
Aller droit devant soi, en ligne droite et très vite. Filer comme une flèche ; ventre à terre. —  familier Le temps file, passe vite.
familier S'en aller, se retirer. ➙ déguerpir, partir. Allons, filez ! ➙ décamper. Filer à l'anglaise*. ➙ s'esquiver. —  (choses) S'en aller très vite. ➙ disparaître, fondre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je file

tu files

il file / elle file

nous filons

vous filez

ils filent / elles filent

imparfait

je filais

tu filais

il filait / elle filait

nous filions

vous filiez

ils filaient / elles filaient

passé simple

je filai

tu filas

il fila / elle fila

nous filâmes

vous filâtes

ils filèrent / elles filèrent

futur simple

je filerai

tu fileras

il filera / elle filera

nous filerons

vous filerez

ils fileront / elles fileront

 

synonymes

filer

verbe intransitif

foncer, courir, s'enfuir, fuir

disparaître, fondre, glisser

se démailler

déguerpir

verbe transitif

dévider, laisser aller, lâcher, larguer

suivre, pister, prendre en filature, filocher (familier)

[familier] donner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'homme ne dit pas un mot que je ne l'entende, et il finit par filer...Eugène Sue (1804-1857)
Nana s'était relevée d'un bond, et elle le poussait dans la chambre, pour donner au petit le temps de filer.Émile Zola (1840-1902)
Et les pagayeurs aux bras durs, les pieds croisés sur le treillis, se reposent et bavardent en regardant filer l'eau bleue.Victor Segalen (1878-1919)
Aussi l'avait-il bonassement laissé filer, malgré les objurgations des copains, pour mieux le repincer l'instant d'après.Louis Pergaud (1882-1915)
Il n'est besoin d'aller chercher personne, dit le page ; je ne sais point filer, mais je sais lire, et je la lirai bien tout seul.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Les femmes avaient cessé de filer ; les hommes se regardèrent, et les gardes eux-mêmes semblaient saisis.Émile Souvestre (1806-1854)
Au premier étage sont alignés sur cinq rangs 5,000 broches à filer et 100 métiers à tisser, outre les batteuses et les cardeuses de divers degrés.Ernest Michel (1837-1896)
Certes, je ne vois pas moi-même des convois de conteneurs filer déjà comme l'éclair sur ce réseau rapide.Europarl
Et alors le seigneur eut grand'peur que sa femme ne devint aussi horrible à force de filer, il jeta au feu quenouille et fuseau.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Mon oncle sonde à plusieurs reprises ; il attache un des plus lourds pics à l'extrémité d'une corde qu'il laisse filer de deux cents brasses.Jules Verne (1828-1905)
Tu triches toujours, c'est ton caractère... mais, au jeu que nous allons jouer, à ce qu'il paraît, on ne peut pas filer la carte.Paul Féval (1816-1887)
Par malheur, il avait eu le temps de faire filer sur ce point des renforts considérables, et particulièrement la cavalerie des émigrés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils attendent, pour en ramasser, qu'il leur soit arrivé quelque vaisseau qui leur en demande, et leurs femmes ne pensent à le filer que lorsqu'elles en ont besoin.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le monsieur l'emmena dans un grand magasin de lin, et lui dit qu'il l'épouserait si elle pouvait tout filer.Paul Sébillot (1843-1918)
Elles lui demandèrent pourquoi elle avait tant de chagrin, elle leur raconta qu'elle ne savait pas filer du tout.Paul Sébillot (1843-1918)
Faisant filer leurs faveurs et les étalant en détail, chacun, jusqu'à la vieillesse misérable, y trouve quelque bout de lisière, selon son vaillant et son mérite.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Il ne lui manquait que de savoir filer, et c'est ce que je lui ai appris.Arvède Barine (1840-1908)
Il avait beau ne rien répondre, filer droit et presto, la pauvresse ne le quittait pas, trottinait à ses côtés, en continuant de moduler ses larmoyantes implorations.Albert Cim (1845-1924)
Seulement attendez un peu, pour filer, que les deux lignes anglaises se soient jointes derrière nous.Joseph Marmette (1844-1895)
Tu peux filer ton nœud, je t'ai assez vu ; moi, je reste dans le quartier.Alexis Bouvier (1836-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FILER » v. act.

Reduire de la filasse en fil. On le dit aussi de l'estaim ou laine, de la soye & autres choses dont on fait du fil. Ce fil est filé bien delié. les artisans appellent filer sec, quand ils filent de la laine qui a esté auparavant degraissée avec du savon noir.
 
FILER, se dit aussi des araignées qui font leurs toiles. On dit poëtiquement, que les Parques filent nos jours, qu'elles les filent d'or & de soye pour ceux qui joüissent d'une vie heureuse. Menage derive ce mot de filare, que les Auteurs de la basse Latinité ont employé en cette signification de filer.
 
En termes de Marine, on appelle Filer ou Larguer les manoeuvres, quand on lasche les cordes ou cables qui les soustiennent. Mais on dit proprement, Filer le cable qui tient l'ancre, quand on en lasche suffisamment pour tenir le vaisseau en estat. On dit aussi, Filer le cable bout pour bout, lors qu'on lasche & qu'on abandonne tout le cable avec l'ancre, & lors qu'on n'a pas le loisir de le lever.
 
FILER, se dit neutralement des choses onctueuses qui s'espandent en longs filets continus : comme, Le fromage d'Auvergne mis en soupe file ou fait de grands filets. ce syrop file, c'est une marque qu'il est cuit. ce vin file, c'est un signe qu'il est gras.
 
FILER, signifie encore, Aller à la file l'un aprés l'autre. Les troupes filent du côté d'Italie. la presse estoit grande à cette porte, elle a esté un quart d'heure à filer. il y avoit un grand embarras sur ce pont, mais les carrosses commencerent à filer.
 
FILER, signifie encore, Tirer en longueur, ou mesnager & donner par le menu. Il faut faire filer cette affaire. il faut faire filer ce peu d'argent que j'ay, jusqu'à ce qu'il en vienne d'autre. On dit encore, Filer doux, pour dire, Se taire, obeïr avec soûmission devant un plus fort que soy.
 
On dit au jeu, qu'un homme file la carte, pour dire, qu'il la tire doucement, & l'une aprés l'autre, pour profiter de l'avantage de la connoistre par l'envers.
 
On dit proverbialement, qu'un homme file sa corde, pour dire, qu'il fait des meschantes actions. On dit aussi, qu'un homme file le parfait amour, pour dire, qu'il cageolle une femme dans les formes. On dit aussi aux femmes qui se veulent mesler des choses qui regardent le soin des hommes, Allez vous en filer vostre quenouille.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020