flétrir

 

définitions

flétrir ​​​ verbe transitif

Faire perdre sa forme, son port et ses couleurs à (une plante), en privant d'eau. ➙ faner, sécher. —  pronominal Des fleurs qui se flétrissent.
littéraire Dépouiller de son éclat, de sa fraîcheur. ➙ altérer, ternir. L'âge a flétri son visage. ➙ rider.
participe passé adjectival Une peau flétrie. —  au figuré Un cœur flétri.
littéraire Faire perdre la pureté, l'innocence à. ➙ avilir, souiller.

flétrir ​​​ verbe transitif

anciennement Marquer (un criminel) au fer rouge. ➙ stigmatiser (1).
littéraire Vouer à l'opprobre ; exprimer une indignation violente contre (qqn). ➙ stigmatiser (2).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je flétris

tu flétris

il flétrit / elle flétrit

nous flétrissons

vous flétrissez

ils flétrissent / elles flétrissent

imparfait

je flétrissais

tu flétrissais

il flétrissait / elle flétrissait

nous flétrissions

vous flétrissiez

ils flétrissaient / elles flétrissaient

passé simple

je flétris

tu flétris

il flétrit / elle flétrit

nous flétrîmes

vous flétrîtes

ils flétrirent / elles flétrirent

futur simple

je flétrirai

tu flétriras

il flétrira / elle flétrira

nous flétrirons

vous flétrirez

ils flétriront / elles flétriront

actif

indicatif

présent

je flétris

tu flétris

il flétrit / elle flétrit

nous flétrissons

vous flétrissez

ils flétrissent / elles flétrissent

imparfait

je flétrissais

tu flétrissais

il flétrissait / elle flétrissait

nous flétrissions

vous flétrissiez

ils flétrissaient / elles flétrissaient

passé simple

je flétris

tu flétris

il flétrit / elle flétrit

nous flétrîmes

vous flétrîtes

ils flétrirent / elles flétrirent

futur simple

je flétrirai

tu flétriras

il flétrira / elle flétrira

nous flétrirons

vous flétrirez

ils flétriront / elles flétriront

 

synonymes

flétri, flétrie adjectif

fané, avachi, défraîchi, flasque, fripé, ridé, décati (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'y aurait-il pas de l'injustice à flétrir un autre homme de lâchetés qu'il doit retourner contre lui-même ?Hector Bernier (1886-1947)
C'est un des tristes fruits de la servitude que de flétrir la dignité individuelle et d'aiguiser les appétits physiques.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Nul ne peut légitimement les dérober à ses égaux, et flétrir la vie en la dépouillant de ce qui la rend brillante.Benjamin Constant (1767-1830)
Le hâle n'avait pu flétrir une si riche carnation, et elle paraissait d'autant plus fraîche que sa toilette était plus pâle et plus effacée.George Sand (1804-1876)
Ce qui a amené ce refus à flétrir aujourd'hui, c'est le fait regrettable que la xénophobie est entre-temps devenue un élément de la politique du gouvernement danois.Europarl
Il m'est arrivé un jour ... je puis vous dire cela, de flétrir le nom d'un homme très coupable ; et j'ai certes bien fait de flétrir ce nom.Victor Hugo (1802-1885)
Il sait tout, il ne voudra pas laisser flétrir son nom ; il n'est pas riche, mais il doit toujours posséder plus de vingt-cinq mille francs.Eugène Sue (1804-1857)
Elle ne serait en effet rien de plus, si le souffle humain pouvait la relever ou la flétrir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je vous le demande, ô vous qui ne craignez pas de flétrir la réputation d'un chien paisible, ai-je pu me rendre coupable d'une aussi absurde injustice ?George Sand (1804-1876)
C'est ainsi qu'il recommande à ses disciples de n'amoindrir jamais la gloire et de ne point flétrir ce que le monde semble avoir besoin d'honorer.Éliphas Lévi (1810-1875)
Aussi a-t-il employé, à l'appui de sa thèse, un artifice subtil, un stratagème de composition, que nous ne saurions trop flétrir.Georges Darien (1862-1921) et Édouard Dubus (1864-1895)
Et si elle s'offrait à moi, cette aimable enfant, l'oserais-je toucher, et ai-je soif de la flétrir ?Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Pour ne pas flétrir la mémoire de celui qui vous donna le tour, je me contenterai de vous chasser du fort avec ce stigmate.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Meurtrie, désespérée, elle l'écouta flétrir l'espoir de leur amour qu'il ravalait autant qu'un bas instinct animal.Paul Adam (1862-1920)
Enfin les sentiments affreux que la vanité outragée inspire à cette femme coupable semblent flétrir à-la-fois son ame et sa beauté.Sophie Gay (1776-1852)
Vainqueur ou vaincu, je vous perdrais donc toujours, et je n'aurais réussi qu'à vous flétrir !Émile Souvestre (1806-1854)
C'était pour flétrir les poètes qui font des dédicaces en vue de gagner de l'argent.Armand Gasté (1838-1902)
Il tonna, délira, menaçant de protester publiquement, d'écrire aux journaux, de les flétrir tous deux, la mère et le fils, dans son histoire.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ils s'étaient déchaînés contre le système des scissions, et s'étaient efforcés de le flétrir d'avance.Adolphe Thiers (1797-1877)
On dirait que vous avez déjà commencé de nous flétrir tout cela, car je vous vois aussi fier que si vous veniez de gagner une bataille !René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLATRER » v. act.

Vieux mot qui signifie, Marquer d'un fer chaud. Autrefois on marquoit les criminels d'une lettre au front avec un fer chaud : ce qu'on appelloit flatrer ; & maintenant on dit, qu'un criminel est condamné à estre fletri d'une fleur de lys sur le dos, quand on le marque d'une fleur de lys, qui est le supplice des coupeurs de Bourse. Ce mot vient de flastra, qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie écraser.
 
On dit encore à present, Flatrer un chien, quand on luy applique un fer rouge aprés avoir esté mordu d'un chien enragé, dans l'imagination qu'on a que cela le preserve de la rage.

Définition de « FLESTRIR » v. act.

Oster ou faire perdre l'éclat, la vivacité qu'ont la plus-part des choses dans leur naissance ou dans leur jeunesse. Le satin est beau quand il est neuf ; mais il se flestrit aisément. le teint le plus delicat est celuy qui se flestrit le plustost. la pluye, le vent, le soleil trop chaud, flestrissent les fleurs.
 
FLESTRIR, se dit figurément en Morale. Les privautés qu'il se vante d'avoir eu avec cette fille ont beaucoup flestri sa reputation.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020