galimatias

 

définitions

galimatias ​​​ nom masculin

Discours, écrit confus, incompréhensible. ➙ charabia.
 

synonymes

galimatias nom masculin

charabia, embrouillamini, fatras, imbroglio, jargon, sabir, amphigouri (littéraire), baragouin (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il accouple violemment les mots par des alliances imprévues et extravagantes ; il entasse les couleurs ; il atteint le galimatias extraordinaire et inintelligible des derniers scaldes.Hippolyte Taine (1828-1893)
C'est un déballage d'histoires saugrenues et de questions bêtes ; un salmigondis d'âmes en peine et de cœurs éplorés ; c'est un galimatias de sentiments et d'idées usés.Gustave Coquiot (1865-1926)
Pourquoi m'envoyez-vous un tel fatras, le pire de tous les galimatias, le sublime de la médiocrité ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais il gâte tous ces dons de parti pris, et réussit, à force de peine, à fabriquer du galimatias.Hippolyte Taine (1828-1893)
Térence dit en quatre mots, avec la plus élégante simplicité, ce que celui-ci ne dit qu'avec une multitude de métaphores qui approchent du galimatias.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Pardonnez-moi, cher ami, ce verbiage qui n'est peut-être que du pathos et du galimatias ; car ma pauvre tête subit le contre-coup de mes tristesses de cœur.Edmond Biré (1829-1907)
Les expériences scientifiques, comme les tragédies, les stances à ma sœur, le galimatias des infortunes n'ont rien à faire ici-bas.Comte de Lautréamont (1846-1870)
J'ai bien peur que les comédiens n'aiment à présent que le galimatias, pourvu qu'il vienne d'un grand auteur.Jules Lemaître (1853-1914)
Voyez le galimatias insensé qu'une telle substitution de personne doit faire dans la phrase allemande.Hector Berlioz (1803-1869)
Cet homme étoit un des plus grands, faiseurs de galimatias du monde.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais que les socialistes permettent qu'on le leur dise, c'est là du galimatias ; car enfin il faut bien que ces intérêts se règlent.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Pourvu qu'il y ait beaucoup d'r dans les mots de leur poésie, ils croient que leurs vers sont harmonieux ; et pour 1 ordinaire ce n'est qu'un galimatias de termes ampoulés.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Cela tient du galimatias en notre langue ; mais dans les langues orientales, cela a sa beauté et ses grâces.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le bon évêque, mystique, nuageux, écrivain tourmenté, dont le sublime galimatias put influer sur des esprits subtils qui croyaient le comprendre, n'eût pas eu la moindre action sur le peuple.Jules Michelet (1798-1874)
Et vous, messieurs, qui prenez ces réflexions pour du galimatias, apprenez que telle est la manière de penser de tout le monde, et la vôtre à vous-mêmes.Xavier de Maistre (1763-1852)
Pardonnez-moi de vous casser la tête avec mon galimatias d'homme d'affaires ; mais la chose est assez grave....Émile Zola (1840-1902)
On peut penser les gorges chaudes, et l'éclat de risée qui accueillit cet étrange galimatias.Élémir Bourges (1852-1925)
Je ne sais si je fais du galimatias ; vous en jugerez, mais je crois m'entendre.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Puisque ce galimatias te fait tant de plaisir, tu devrais bien remercier mon grand ami par un bout de billet.André Theuriet (1833-1907)
Pourtant il fit d'abord de belles lettres ; il s'appliqua si bien qu'il atteignit au galimatias.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GALIMATHIAS » s. m.

Discours obscur & embrouillé où on ne comprend rien.
 
on le dit aussi des affaires fort embarrassées, & des maisons qui sont en trouble & en desordre. Le mari plaide contre sa femme, le fils contre le pere, c'est un galimathias où on ne comprend rien. Ce mot vient de polymathie qui signifie diversité de sciences, à cause que ceux qui ont la memoire chargée de plusieurs sortes de sciences sont d'ordinaire confus & s'expliquent mal. La Nouvelle Allegorique rapporte un combat ingenieux de Galimathias contre la raison.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020