Email catcher

gloser

définitions

gloser ​​​ verbe transitif

Expliquer par une glose. Gloser un texte. ➙ annoter, commenter.
Gloser sur (qqn, qqch.) : critiquer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je glose

tu gloses

il glose / elle glose

nous glosons

vous glosez

ils glosent / elles glosent

imparfait

je glosais

tu glosais

il glosait / elle glosait

nous glosions

vous glosiez

ils glosaient / elles glosaient

passé simple

je glosai

tu glosas

il glosa / elle glosa

nous glosâmes

vous glosâtes

ils glosèrent / elles glosèrent

futur simple

je gloserai

tu gloseras

il glosera / elle glosera

nous gloserons

vous gloserez

ils gloseront / elles gloseront

synonymes

gloser verbe transitif

annoter, commenter, éclaircir, expliquer, interpréter, traduire

[sans complémentvieilli] critiquer, jaser, cancaner (familier), clabauder (familier), potiner (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'agit donc d'une phrase qui utilise le mot nouveau avant de le gloser.La linguistique, 2021, François Gaudin (Cairn.info)
Dans une étape d'observation, les énoncés recueillis sont conçus comme des productions langagières à produire et/ou à interpréter (gloser, paraphraser).Le Français Aujourd'hui, 2016, Caroline Masseron (Cairn.info)
Il est toujours loisible de gloser sur le succès, a posteriori, mais très difficile, voire impossible, de le prédire.Présence Africaine, 2015, Sylvain Sankale (Cairn.info)
Le changement de la décennie dans l'édition, et qui a fait beaucoup gloser.Ouest-France, Florence PITARD, 29/04/2018
Tout ceci fut observé par la compagnie en train de gloser à petit bruit.Honoré de Balzac (1799-1850)
Certains peuvent bien gloser, jouer au professeur aigri, faire l'appel.Les temps modernes, 2016, Amos Reichman (Cairn.info)
En la voyant si belle et dans une position un peu fausse, les mauvaises langues avaient voulu gloser.Albert Delpit (1849-1893)
Il importe de ne pas le gloser trop vite par un mot précis.Recherches de science religieuse, 2003, Françoise Laurent (Cairn.info)
Vous craignez les mauvais propos ; c'est bien alors qu'on trouverait à gloser.Victor Cherbuliez (1829-1899)
La chronique principale, la revue de presse et les bulletins sportifs s'intéressent à la manifestation pour gloser sur son importance, son utilité et son succès.Sociétés & Représentations, 2011, Benoît Lenoble (Cairn.info)
Oublié le seuil des 9 000 habitants de la version initiale du texte qui avait tant fait gloser !Ouest-France, Yves-Marie ROBIN, 05/02/2020
Que les salaires des joueurs de foot fassent gloser, c'est pas nouveau.Ouest-France, Bruno ALVAREZ, 22/01/2014
Mais le ciel me défende de gloser sur une si belle institution !Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Inutile de gloser sur la dette et le sens de l'argent.Ouest-France, 14/10/2017
Vous vous traduisez vous-même en ridicule ; votre jalousie va devenir le sujet des conversations publiques et des plaisanteries du théâtre, les sophistes gloseront sur vous.Paul Lacroix (1806-1884)
Quel sens cela a-t-il de gloser sans fin sur les intentions d'un auteur ?Ouest-France, Florence PITARD, 14/12/2015
Ce qu'à son tour, l'alchimie latine ne cessera de répéter et de gloser.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2003, Antoine Calvet (Cairn.info)
C'est à qui glosera le mieux et rira le plus.Victor Hugo (1802-1885)
Lorsque l'on n'a plus rien à dire, il est toujours temps de gloser sur les effets collatéraux d'une victoire qui ne souffre d'aucune contestation.Ouest-France, Stéphane BOIS, 18/09/2017
Il s'était acquis, comme nous l'avons dit, la réputation d'un homme entendu et capable, quoiqu'il n'eût fait que gloser sur les ouvrages des autres.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GLOSER » v. act.

Mettre de la glose sur un Auteur, sur des feuilles de College.
 
GLOSER, signifie aussi, Commenter. Plusieurs Auteurs ont glosé la Bible.
 
GLOSER, signifie encore, Adjouster quelque chose à une histoire qu'on raconte, l'expliquer à sa fantaisie, & d'ordinaire en mauvaise part, la critiquer. Il ne faut point donner à gloser sur ses actions.
 
GLOSÉ, ÉE. part. & adj.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022