Email catcher

se goinfrer

Définition

Définition de se goinfrer ​​​ verbe pronominal

Manger comme un goinfre. Se goinfrer de chocolat. ➙ s'empiffrer. familier Se goinfrer qqch., l'avaler ; au figuré le supporter.

Conjugaison

Conjugaison du verbe goinfrer (se)

pronominal

indicatif
présent

je me goinfre

tu te goinfres

il se goinfre / elle se goinfre

nous nous goinfrons

vous vous goinfrez

ils se goinfrent / elles se goinfrent

imparfait

je me goinfrais

tu te goinfrais

il se goinfrait / elle se goinfrait

nous nous goinfrions

vous vous goinfriez

ils se goinfraient / elles se goinfraient

passé simple

je me goinfrai

tu te goinfras

il se goinfra / elle se goinfra

nous nous goinfrâmes

vous vous goinfrâtes

ils se goinfrèrent / elles se goinfrèrent

futur simple

je me goinfrerai

tu te goinfreras

il se goinfrera / elle se goinfrera

nous nous goinfrerons

vous vous goinfrerez

ils se goinfreront / elles se goinfreront

Synonymes

Synonymes de goinfrer se verbe pronominal

se gaver, dévorer, engloutir, se bâfrer (familier), se bourrer (familier), s'empiffrer (familier), manger à s'en faire crever la panse, la sous-ventrière (familier), s'en mettre plein la gueule (très familier), se repaître (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot goinfrer

A la vérité, son mari, qui n'aime que la crapule, souffre quiconque veut apporter de quoi goinfrer chez lui.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Pour la patiente, il s'avéra progressivement que le mal-être résidait d'abord dans la honte qu'elle avait de son corps et dans la culpabilité qu'elle éprouvait à se goinfrer.Bulletin de psychologie, 2006, Alain Abelhauser (Cairn.info)
Vous les pensez paresseux, incapables de faire autre chose que la sieste à l'ombre d'un arbre et de se goinfrer de feuilles d'eucalyptus ?Ouest-France, 15/03/2018
Le mariage, comme but de l'existence, pour ne pas être seul ou pour se goinfrer.Les temps modernes, 2005, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Débordantes d'imagination, elles ont toujours une bonne raison de se goinfrer de bonbecs.Ouest-France, 29/12/2016
Comme l'an passé, il y aura des coins chill, des stands d'artisanat, un disquaire, une coiffeuse, des pinatas pour que les enfants puissent s'amuser et se goinfrer de bonbons.Ouest-France, 05/05/2018
A la condition seulement que le repas soit pris en famille ou entre amis (nous aurions plus de scrupules à nous goinfrer devant des inconnus).Ça m'intéresse, 02/01/2022, « Pourquoi mange-t-on trop pendant les repas de famille ? »
Mais il lui dicte jour et nuit de se goinfrer.Ouest-France, 06/01/2019
Gouverner en postcolonie, c'est manger, boire et se goinfrer et manipuler les orifices féminins.Politique africaine, 2003 (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GOINFRER v. n.

Faire des actions de goinfre, des desbauches de table sans propreté, sans preparation.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022