gouailleur

définitions

gouailleur ​​​ , gouailleuse ​​​ adjectif

Qui gouaille. —  Sourire gouailleur. ➙ moqueur, railleur.

synonymes

gouailleur, gouailleuse adjectif

moqueur, facétieux, goguenard, narquois, persifleur, railleur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il venait de la foire, ce pays joyeux et gouailleur ; il n'était ni gouailleur ni joyeux.Paul Féval (1816-1887)
Il était déjà pince-sans-rire, il est devenu gouailleur à froid.Aristide Filiatreault (1851-1913)
Prenons en pitié ceux qui ne comprennent pas le large rire du philosophe gouailleur et qui préfèrent à son cynisme les petites obscénités des écrivains de son temps.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il imprima à son trousseau de breloques un mouvement expressivement gouailleur.Paul Mahalin (1838-1899)
Je ne me demande pas, – comme votre gouailleur neveu, – d'où vous viennent cette bonté et cette mansuétude que vous témoignez à tout ce qui vit et souffre.Alfred Delvau (1825-1867)
Quand il était avec ses protégés il devenait hardi, presque gouailleur.Pamphile Le May (1837-1918)
Certains semblaient lancer encore le dernier mot gouailleur, témoignage de leur vaillance irraisonnée, qui leur avait été rentré dans la gorge.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Le digne docteur s'approcha de cet air équivoque, moitié solennel, moitié gouailleur, qu'il arbore quand il démontre à ses clients les mérites et les avantages de l'homéopathie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais, comme je vous le disais tout à l'heure, il a un défaut : c'est d'être trop gouailleur, il ne respecte rien dans ses propos.Eugène Sue (1804-1857)
Ce soir l'ironique, le gouailleur, le blagueur, est tout triste.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et il continuait, du ton léger et gouailleur qui lui était habituel...Émile Gaboriau (1832-1873)
Sa colère d'elle-même tomba – et les deux poings sur les hanches, il considérait les bourgeois d'un air mélancolique et gouailleur.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cependant, les susdits gentlemen, avec leur air gouailleur, leurs manières peu engageantes, lui inspirèrent quelque hésitation.Jules Verne (1828-1905)
Il avait jusqu'alors peu fréquenté le docteur, l'abbé ayant une sainte terreur de cet esprit impudique, irrespectueux et légèrement gouailleur qu'il jugeait de relations malsaines.René Boylesve (1867-1926)
Il éclatait de rire, d'un rire sardonique et gouailleur, qui sonnait comme une aigre fanfare d'un bout à l'autre de la salle.René Maizeroy (1856-1918)
Afficher toutRéduire
Les mots de l’époque Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ? Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ?

L’accusation d’anglicisme est l’épouvantail favori que dressent les puristes de la langue française contre les innovations linguistiques qui leur déplaisent.

Florent Moncomble 09/04/2021