Email catcher

gouailleur

Définition

Définition de gouailleur ​​​ , gouailleuse ​​​ adjectif

Qui gouaille. Sourire gouailleur. ➙ moqueur, railleur.

Synonymes

Synonymes de gouailleur, gouailleuse adjectif

moqueur, facétieux, goguenard, narquois, persifleur, railleur

Exemples

Phrases avec le mot gouailleur

Son ton gouailleur et son apparente désinvolture avaient d'ailleurs détonné chez les militaires.Ouest-France, 28/06/2021
Sa bonne tête de poulbot gouailleur cache une volonté farouche.Ouest-France, 18/01/2019
Mais c'est à un jeune ouvrier inventif, type du héros gouailleur apprécié par l'époque, que le récit s'attache.Entreprises et histoire, 2019, Ève Lamendour (Cairn.info)
Des jeux du cirque, un cirque ludique mais aussi gouailleur, frondeur, envolé, ect.Ouest-France, 02/04/2013
Dans la rue, l'enfant entendrait des propos malséants, des mots grossiers et par imitation adopterait des tournures de phrases vulgaires et vicieuses, un accent gouailleur.Histoire urbaine, 2019, Delphine Piétu (Cairn.info)
Quand il était avec ses protégés il devenait hardi, presque gouailleur.Pamphile Le May (1837-1918)
Mais dès qu'on s'adressait à lui directement, il répondait sur un ton gouailleur, parfois avec prolixité.Gérontologie et société, 2003, Arlette Goldberg (Cairn.info)
Et il continuait, du ton léger et gouailleur qui lui était habituel...Émile Gaboriau (1832-1873)
Pourtant, la troupe tient bien, mais non sans cultiver un maintien négligé et un esprit gouailleur.Confluences Méditerranée, 2012 (Cairn.info)
Il était déjà pince-sans-rire, il est devenu gouailleur à froid.Aristide Filiatreault (1851-1913)
Ce soir l'ironique, le gouailleur, le blagueur, est tout triste.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Baroudeur, gouailleur, le peintre amateur ouvre régulièrement les portes de sa maison granvillaise pour partager sa passion.Ouest-France, Dylan GAMBA, 27/08/2016
Il éclatait de rire, d'un rire sardonique et gouailleur, qui sonnait comme une aigre fanfare d'un bout à l'autre de la salle.René Maizeroy (1856-1918)
Mais, comme je vous le disais tout à l'heure, il a un défaut : c'est d'être trop gouailleur, il ne respecte rien dans ses propos.Eugène Sue (1804-1857)
La troupe tient bien, mais sans se départir d'un maintien négligé et d'un esprit gouailleur.Revue d'Etudes et de Critique Sociale, 2001 (Cairn.info)
À leur tour, les zouglouphiles, nos gouailleurs, vont se l'approprier pour en composer des chansons.Africultures, 2003, Ananias Leki Dago (Cairn.info)
Il est un capitaine bienveillant, ni gouailleur, ni aboyeur, plutôt confident et protecteur.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 29/01/2021
Un petit goûter en entracte et le trio s'est mis en scène, de tango gouailleur en valse coquine notamment.Ouest-France, 14/11/2019
Il venait de la foire, ce pays joyeux et gouailleur ; il n'était ni gouailleur ni joyeux.Paul Féval (1816-1887)
Personnages abracadabrants, confessions poétiques, souvenirs masqués : son ton juste, gouailleur et sensuel évoque la complexité de son parcours et ses appartenances.Ouest-France, 31/05/2012
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.