Email catcher

railleur

Définition

Définition de railleur ​​​ , railleuse ​​​ adjectif et nom

Qui raille, exprime la raillerie. ➙ moqueur. Un air railleur.
nom C'est un railleur.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot railleur

Sujet et objet sont, dans un reflet railleur de l'espoir de la philosophie, réconciliés.Tumultes, 2001, Theodor W. Adorno (Cairn.info)
Les personnes sages ne croyaient peut-être pas encore, mais l'inquiétude contagieuse les prenait, et les railleurs eux-mêmes, en colportant leurs moqueries, augmentaient la fièvre.Paul Féval (1816-1887)
Pourquoi donc tant d'efforts, certains se demanderont-ils d'un ton railleur.Europarl
Elle doit se nourrir par exemple des petites persécutions quotidiennes et s'efforcer de restituer le caractère minable des railleurs.Reliance, 2006, Denis Poizat (Cairn.info)
Il avait la mine hautaine, et un sourire railleur errait sur ses lèvres.Gustave Aimard (1818-1883)
Ses yeux ne nous regardaient-ils pas, sûrs d'eux et railleurs ?Revue d'Histoire de la Shoah, 2013, Paul Lowy (Cairn.info)
Le ton est à la fois polémique et bienveillant, railleur et respectueux.Essaim, 2011, Dorothée Marcinik (Cairn.info)
Ce qui débouche sur un conflit ouvert entre railleurs et raillés.Chimères, 2008, Jacques Brunet-Georget (Cairn.info)
René se tenait auprès d'elle, non plus railleur et impatient comme autrefois, mais affectueux et grave.Léon Séché (1848-1914)
Il ne faut assurément pas négliger le côté railleur du récit.Roman 20-50, 2009, Eugenia Grammatikopoulou (Cairn.info)
On tend à traverser la mince frontière qui existe entre exorcisme railleur et célébration, légitimation.Sociétés Revue des Sciences Humaines et Sociales, 2001, Guillaume Kosmicki (Cairn.info)
Je cherchais alors le vrai sens dans ses yeux ; mais ces yeux, railleurs et tendres, m'embrouillaient davantage.Han Ryner (1861-1938)
Vécu comme railleur, il se révèle incapable d'intégrer le groupe de pairs et s'est fait exclure des cours de récréation qu'il perturbait.Enfances & PSY, 2005, Catherine Lacour-Gonay (Cairn.info)
Et, s'il peut attendre de la métaphore une révélation de sens, celle-ci sera destituée par l'éclair railleur d'une antiphrase incorporant un vocabulaire plus trivial.TOPIQUE, 2012, Bernard Defrenet (Cairn.info)
À la fois railleur et moqueur, jouant sur les mots, tout en dénonçant un lot d'absurdités, l'auteur transporte le lecteur face à ses réalités.Ouest-France, 14/05/2021
Les deux hommes offrent un spectacle comique aux auditeurs qui les écoutent avec un sourire railleur.L'Année balzacienne, 2019, Laélia Véron (Cairn.info)
Comme il a bien ce sourire railleur, qui peint la supériorité de l'homme raisonnable sur le fou.Jules Lermina (1839-1915)
Autant, son œil, autrefois, était impudent et railleur, autant, à l'heure présente, il se montrait sombre et inquiet.Eugène Chavette (1827-1902)
Son gendre saurait bien imposer silence aux railleurs et le faire accepter.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce couple et sa dualité schématique résument bien la mentalité latine, fascinée par son terroir et ses légendes, mais aussi tentée par un épicurisme railleur.Commentaire, 2021, Xavier Darcos (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RAILLEUR, EUSE adj.

Qui aime à railler, à rire aux despens d'autruy. Il a dit cela d'un ton railleur, il ne parloit pas serieusement. Vous estes une railleuse qui m'en voulez faire accroire.
 
On dit proverbialement, que souvent les railleurs sont raillés, pour dire, qu'on se moque souvent de ceux qui vouloient se moquer des autres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022