gredin

 

définitions

gredin ​​​ , gredine ​​​ nom

vieux Mendiant, gueux.
vieilli Personne malhonnête, méprisable. ➙ bandit, coquin, malfaiteur. —  familier Petit gredin !, petit fripon.
 

synonymes

gredin, gredine nom

bandit

garnement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un gredin, un vrai sac à vin, ou plutôt un vrai sac à tafia.Édouard Corbière (1793-1875)
Depuis que j'ai à me battre contre les huissiers, je sais que le gredin recherche mes créances, histoire sans doute de me jouer un vilain tour.Émile Zola (1840-1902)
On n'arrête pas comme un simple filou le puissant gredin qui a volé des millions.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce monstre de maire, ce vieux gredin de maire, c'est lui qui est cause de tout.Victor Hugo (1802-1885)
Chose singulière, rien ne flatte un gredin comme d'avoir une aimable conversation avec un honnête homme.Jean Aicard (1848-1921)
Il faut que j'y renonce ; car vous ne m'en avez jamais dit un mot, gredin d'enfant !George Sand (1804-1876)
S'il avait, dès sa naissance, appliqué à bien faire, la force étonnante de son caractère, ce gredin serait aujourd'hui le plus vertueux des hommes.Alfred Assollant (1827-1886)
Nous le traitions de gredin du temps où il s'immortalisait par le plus indomptable patriotisme.Pierre Véron (1833-1900)
On ne le châtiera pas, celui-là ... ce gredin féroce, qui a supprimé tant de beauté, tant de bonheur ...Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est le plus souvent l'unique réponse du stupide gredin qui ne cherche qu'à gagner du temps.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je l'ai vue prêter sur un perroquet gris qui jurait bien comme un possédé, le gredin.Eugène Sue (1804-1857)
Qui nous dit que le gredin n'avait pas, en quelque coin ignoré du pays, cette cachette que nous avons vainement cherchée dans l'auberge ?Eugène Chavette (1827-1902)
Mais je sais, et vous le savez mieux que moi, gredin, quelles libertés on peut prendre avec une fille.Jules Renard (1864-1910)
Mais si subtil qu'il fût, et rompu à toutes les astuces de son métier, parviendrait-il à confesser un gredin qui se retranchait imperturbablement derrière la feinte imbécillité ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Si nous décoiffons une femme, c'est une fille ; si nous nous permettons d'enlever la redingote d'un monsieur, c'est un gredin.Émile Zola (1840-1902)
Ce gredin a tous les vices, excepté l'hypocrisie, que son frère a prise pour sa part.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le gredin lança un cri perçant de triomphe et fit un bond en arrière, grâce auquel il évita le furieux coup de poing que je lui lançai.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Voici un fils très noble, très grand, qui a le malheur d'avoir pour père un gredin.Émile Zola (1840-1902)
Si tu réussis, pense que tu vas voir ta mère, ton frère ; tu as échappé à ce gredin de manchot.Eugène Sue (1804-1857)
Et ce n'est pas tout, il faut établir une compensation, mettre deux honnêtes gens pour un gredin ; c'est à peu près la proportion ordinaire.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GREDIN, INE » adj. & subst.

Gueux, miserable qui est de la lie du peuple. On le dit aussi des avares & de ceux qui vivent avec grande mesquinerie, qui font des actions de gredin.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020