vaurien

 

définitions

vaurien ​​​ , vaurienne ​​​ nom

vieux Bandit, brigand.
Jeune voyou. ➙ chenapan, galopin, garnement.
nom masculin (nom déposé) Petit bateau de régate, dériveur monotype gréé en sloop. Une régate de vauriens.
 

synonymes

vaurien, vaurienne nom

chenapan, coquin, galopin, garnement, polisson, fripon (familier), galapiat (familier), mauvaise graine (familier)

voyou, canaille, gredin, fripouille (familier), petite frappe (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A chaque passant qu'on rencontrait il adressait des injures et des menaces ; il jurait d'une voix chevrotante qu'il ferait un mauvais coup parce qu'un vaurien l'avait insulté à l'auberge.Augustine Fouillée (1833-1923)
Ce vaurien a donc du bon comme tons les vauriens... de même que tous les gens vertueux ont un coin de perversité.George Sand (1804-1876)
À la vérité, plusieurs chez nous restaient convaincus que le vaurien s'était simplement moqué de toute notre population et que sa maladie n'avait été qu'une frime.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
La première fois que le vaurien s'oublia à ce point, la pauvre femme se mit à rire : à présent la ressemblance avec le passé devient complète !Georges Eekhoud (1854-1927)
Je ne veux pas avoir un cheval qui se laisse mener par un pareil vaurien, moi !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Et le misérable petit vaurien installé dans le clocher faisait évidemment tout son possible pour rendre les choses encore plus navrantes.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C'est votre vaurien de fils qui vous a conté cela, et vous le croyez, en père faible que vous êtes ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
Mon fils aîné, que voici, est déjà gâté par les insinuations de ce vaurien, dont il a eu la faiblesse de se faire le complice.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
On lui avait donné pour camarade de chambre un vaurien, accusé, il me semble, d'avoir forgé un bill.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Dans deux heures, nous ne serons plus ici, et qu'il le veuille ou non, ce vaurien sera forcé de nous suivre jusqu'à ce que nous ayons passé la frontière.George Sand (1804-1876)
J'en ai trouvé les détails dans la poche de cet aimable vaurien que vous appeliez tout à l'heure.Amédée Achard (1814-1875)
À quinze ans, elle s'amouracha d'un hideux vaurien, travailla pour lui, et reçut force coups sous prétexte de jalousie.Lucien Biart (1828-1897)
Je n'ai eu qu'un tort à me reprocher... celui, me sachant un vaurien, de ne pas avoir détalé en vous plantant là avec vos bonnes intentions à mon égard.Eugène Chavette (1827-1902)
Mais au pied du mur, le cœur manqua au vaurien qui marchanda sa vie contre des révélations.Eugène Chavette (1827-1902)
Et avant le jour, l'insigne vaurien, monté sur le grison, était déjà trop loin pour qu'on pût le rattraper.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
C'était un petit vaurien, aux cheveux bouclés, singe malfaisant depuis le jour de sa naissance.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais le vaurien tenait absolument à faire en public une farce d'écolier, – vous en avez peut-être entendu parler ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Tu ne sais donc pas qu'il y a un serpent dans les herbes cachés, un gros serpent qui hume les oiseaux et les enfants, vaurien ?Frédéric Mistral (1830-1914)
Il a passé à l'usurpateur, non comme un ignorant crédule, mais comme un vaurien dépravé et dangereux.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Des voisins charitables, aussitôt mis au courant de l'aventure, s'empressèrent de prévenir le tuteur du vaurien, et sa vertueuse épouse.Arsène Bessette (1873-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VAURIEN » s. m.

Qui est fripon, dangereux, faineant. Il se faut garder de cet homme-là, c'est un filou, un vaurien. De ces deux freres, l'un se porte à l'étude, l'autre est un vaurien, qui ne veut point travailler.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020