guerrier

définitions

guerrier ​​​ , guerrière ​​​ nom et adjectif

nom anciennement Personne dont le métier était de faire la guerre. ➙ soldat. Les guerriers romains. —  Le guerrier, l'homme de guerre, le soldat. La psychologie du guerrier. locution, au figuré Le repos du guerrier, de l'homme, auprès d'une femme.
adjectif
littéraire Relatif à la guerre. ➙ militaire. Chant guerrier.
Qui aime la guerre. ➙ belliqueux. Un peuple guerrier.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce mot est vraisemblablement composé de hal, vrai, et de hach, très, fort, ou de ach, achi, homme, guerrier, héros, dans le quiché.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Le jeune homme attendit en silence le résultat de l'effet extraordinaire que produisait sur le vieux guerrier une déclaration à laquelle il était évident que celui-ci s'attendait si peu.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Elle est trop belle pour qu'un guerrier ne soit pas heureux de lui offrir la première place dans son wigwam.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ma foi, je ne saurais quel autre nom donner à cette réunion d'hommes effarés, réfugiés derrière les pierres de ce vieux château guerrier.Gaston Leroux (1868-1927)
Nous protestons contre les mesures restreignant les libertés individuelles, auxquelles ce climat guerrier donne lieu.Europarl
Une femme brandissant une branche de fleurs au-dessus d'un guerrier couché à terre, sa hache entre les jambes.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le maréchal partit dans la nuit, et cette fois la patrie était de moitié dans la tendre résolution qui allait me pousser encore sur les traces du guerrier.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il ne pouvait s'empêcher d'ajouter que les préventions du vieux guerrier contre sa personne, vues de plus près, n'étaient pas aussi fortes qu'il se l'était imaginé d'abord.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Illustre guerrier et ami des philosophes de son temps ; monta sur le trône en 1740.Dorothée de Dino (1793-1862)
Après quelques pourparlers avec le guerrier chargé de la garde de la porte, le chef et le soi-disant médecin furent introduits dans l'intérieur.Gustave Aimard (1818-1883)
Il avait penché son képi sur l'oreille, ce qui lui donnait l'air guerrier ; sa moustache était fine et longue.Alfred Assollant (1827-1886)
Je regardais avec une respectueuse admiration ce grand guerrier, exprimant avec une si touchante vivacité tous les doux sentimens d'époux et de père.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cependant, si la lettre impériale fait passer d'abord à travers l'âme un frisson d'enthousiasme guerrier, un doute s'élève peu à peu et embarrasse l'esprit.Albert Vandal (1853-1910)
Dans une autre, on voit une tombe de trente pieds de long, sur seize de large, qui passe pour celle d'un héros guerrier : elle est couverte de petites banderoles.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Que vous dirai-je enfin, tout fut selon mes désirs ; j'acquis de la réputation comme homme d'état, comme guerrier, poëte.Charles Nodier (1780-1844)
Le portrait du plus célèbre guerrier de ce nom est au bout de la galerie, qui, je crois, est unique dans son genre.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
L'un d'eux, rencontré par un guerrier more, lui proposa un combat singulier de dix contre dix ; le défi fut accepté et le jour pris.Émile Vincens (1764-1850)
Elle rencontra un guerrier, le salua, et allait s'éloigner, lorsqu'elle lui vit dans la main la tige de marjolaine baignée de larmes.Émile Zola (1840-1902)
Ces flèches, étalées en éventail, étaient assujetties, au côté gauche du guerrier, à la ceinture de son sabre ou de son kris.Jules Verne (1828-1905)
Mais le guerrier est seul au milieu de ses ennemis, et il exige un peu de sûreté, acheva le sauvage, qui jeta vers la porte un regard significatif.Joseph Marmette (1844-1895)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GUERRIER, IERE » adj. & subst.

Qui appartient à la guerre. Le Chevalier Bayard estoit un brave Guerrier. la Pucelle d'Orleans estoit une illustre Guerriere. Alexandre a esté nommé le Guerrier des Guerriers : Quinte-Curce a escrit sa vie & ses exploits guerriers. Les François sont des peuples guerriers. On dit communément, qu'un Guerrier doit avoir assaut de levrier, fuitte de loup, & deffense de sanglier, pour dire, qu'il faut qu'il assaille hardiment, qu'il fuye lentement & en se conservant son haleine ; & quand il est acculé quelque part, qu'il se deffende courageusement comme le sanglier.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 01/07/2021