soldat

 

définitions

soldat ​​​ nom masculin

Homme qui sert dans une armée. ➙ militaire. Soldats de métier et soldats du contingent. Un grand soldat : un grand homme de guerre.
Simple soldat ou soldat : militaire non gradé des armées de terre et de l'air. ➙ sans-grade ; familier bidasse. —  en apposition Une femme soldat (familier soldate, ​​​ nom féminin). —  La tombe du Soldat inconnu (sous l'Arc de triomphe, à Paris), où repose la dépouille anonyme d'un soldat de la guerre de 14-18.
au figuré Soldat de, combattant, défenseur au service de (une cause). Un soldat de la liberté.
Soldats de plomb, petits soldats : figurines pour jouer.
 

synonymes

soldat nom masculin

militaire, combattant, guerrier, homme de guerre, soudard (péjoratif), reître (péjoratif, littéraire)

appelé, conscrit, recrue, bleu (familier)

homme de troupe, homme du rang, bidasse (familier), deuxième pompe (familier), troufion (familier), pioupiou (familier, vieilli), troupier (familier, vieilli)

[vieux] vétéran, vieux briscard (familier)

champion, défenseur, serviteur

soldat du feu

pompier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un vieux soldat dégoûté de sa nouvelle profession, et qui consent à me suivre.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il pouvait mourir ; à son âge, on n'a pas le droit de compter sur le lendemain, et, plus que tout autre, un soldat est toujours menacé.Albert Delpit (1849-1893)
Le colonel avait encore trop du soldat pour se révolter contre les ordres du docteur, mais il était d'un tempérament trop actif pour s'y soumettre lui-même passivement.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Pendant toute la nuit, le soldat tournait et retournait la même idée dans son cerveau, hanté par des terreurs folles.Albert Delpit (1849-1893)
Un soldat italien y a laissé la vie, tandis que deux autres de ses confrères ont été grièvement blessés et hospitalisés dans la capitale afghane.Europarl
A cette époque, une foule de journaux créés pour chaque nuance accusaient l'effroyable pêle-mêle politique appelé gâchis par un soldat.Honoré de Balzac (1799-1850)
Penser que vous serez soumise à toutes les fatigues et les souffrances de la vie du soldat.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Mais il aimait le titre et les honneurs de la souveraineté, et ne put se décider à descendre du rang d'empereur à celui de soldat.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Il avait beau être robuste encore ; il avait dépassé la soixantaine, et, pour être soldat, il faut être jeune.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Le soldat, bien conduit, encouragé par les succès qu'il avait déjà obtenus, n'ayant aucun embarras à traîner, était alerte quoique très-chargé, fort dispos, et préparé à tout entreprendre.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais que peut-on attendre du soldat dans l'état moral où il se trouve, et surtout qui est en mesure et en volonté de lui donner une impulsion vigoureuse ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le soldat allemand lança un juron grossier, d'une voix saccadée, à ce spectacle, se frayant à coups d'épaules un passage à travers les tapageurs.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il doit prendre place au feu du bivouac, partager l'ordinaire du soldat, ou bien tout laisser-là, car il est un embarras, une pierre d'achoppement.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'ai beaucoup regretté que toi, un soldat qui devais cependant connaître la voie hiérarchique, tu aies pu me manquer à ce point, de déférence.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Si elle rend d'inappréciables services au soldat et au marin, le chasseur lui doit aussi plus d'un heureux coup.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Il y avait sur la voiture la femme d'un soldat et son enfant exposés à une pluie battante et à un vent glacial.Frédéric Bastiat (1801-1850)
C'était vraiment un beau soldat, à l'allure crâne et décidée, qui regardait bien en face, de ses yeux gris et pleins de flammes.Albert Delpit (1849-1893)
Sur un pont, un soldat écrivait une lettre en se servant du parapet comme d'une table.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
La plupart des officiers étaient ses créatures ; son moindre signe était un arrêt du sort pour le simple soldat.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Il expliqua d'abord qu'il n'était qu'un universitaire métamorphosé en soldat : l'ordre de mobilisation l'avait surpris alors qu'il était professeur dans un collège et à la veille de contracter mariage.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLDAT » s. m.

Fantassin, homme de guerre qui sert à pied moyennant certaine solde ou paye journaliere. Le soldat est celuy qui prend la paye ; le vassal, celuy qui sert à ses despens. On leve par tout des soldats. Il y doit avoir tant de soldats dans une telle compagnie. Les soldats courent la campagne. C'est un Volontaire qu'on met en faction comme un simple soldat. Du Cange dit que les anciens soldats avoient cinq pieds & demi, & que leur mesure s'appelloit incoma. Ce mot vient de soldato Italien derivé de solida, à cause de la solde qu'on paye aux soldats, Menage ; ou de soldurius, selon Nicod.
 
SOLDAT, se dit aussi de tout homme de guerre qui est brave & qui sçait son mestier. Ce Gentilhomme est brave soldat. Cet Officier n'a pas de conduite, mais il est bon soldat, il est fort vaillant. Ce Prince est soldat & Capitaine.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020