hideusement

 

définitions

hideusement ​​​ adverbe

D'une manière hideuse. Grimacer hideusement.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On vit accomplir des traits de courage héroïque, exécuter des actes d'un égoïsme hideusement sauvage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Tout cela est bien hideusement cruel, mais c'est l'habitude.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il salua très bas, grimaça hideusement, et sortit.Georges Ohnet (1848-1918)
Ils avaient le corps hideusement bariolé de peintures.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En tête du premier groupe volait, plutôt qu'il ne courait, un homme hideusement défiguré par la joie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle le regarda avec un peu de dédain : il avait peur, hideusement.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Une chute de cheval détruisit à jamais tous ses honteux moyens de fortune, en la défigurant hideusement.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Les calomnies de son père avaient fait leur chemin, et tous les vices semblaient marqués hideusement sur cette figure ravagée.Alphonse Aulard (1849-1928)
Ces injures, vomies d'une voix enrouée par l'eau-de-vie, sortaient hideusement d'une bouche à laquelle manquaient en effet les deux dents de devant.Victor Hugo (1802-1885)
Leurs accoutrements étaient hideusement disparates ; rien n'est plus funèbre que l'arlequin des guenilles.Victor Hugo (1802-1885)
Il n'était guère possible d'imaginer visage plus hideusement laid.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cela n'empêche pas qu'on ne soit hideusement sale dans la semaine et qu'on ne tende la main aux passants.George Sand (1804-1876)
Les hommes out le costume oriental hideusement agrémenté de bas bleus et de casquettes de velours.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il rit, le monstre difforme, accroupi au chevet de la cathédrale ; il grimace hideusement sur son piédestal aérien.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Cet individu, qui mesurait près de sept pieds de haut, était hideusement défiguré.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Derrière nous, le champ que nous avions travers gigotait hideusement et hurlait.Louis Dumure (1860-1933)
Il se hérissa hideusement ; rien n'est formidable à voir comme les bêtes féroces inquiètes ; leur air effrayé est effrayant.Victor Hugo (1802-1885)
Son œuvre, c'était cet arrangement, disposé pour son usage, de ces meubles si hideusement vulgaires, si barbarement prétentieux.Paul Bourget (1852-1935)
Nous n'avons pas reculé devant les tableaux les plus hideusement vrais, pensant que, comme le feu, la vérité morale purifie tout.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HIDEUSEMENT » adv.

D'une maniere hideuse.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020