indignement

 

définitions

indignement ​​​ adverbe

D'une manière indigne.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est si doux de se savoir le premier intérêt d'une personne distinguée qu'on ne perd pas sans regret une illusion si flatteuse, surtout après avoir été indignement trahie.Sophie Gay (1776-1852)
Je sais aussi que, non content de m'avoir indignement joué, vous ne craignez pas de vous en vanter, de vous en applaudir.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Je vous ai attirée dans un piége odieux, je trahis indignement la confiance d'un ami, mais j'ai une excuse : une passion plus forte que ma volonté, que ma raison...Émile Gaboriau (1832-1873)
Toutefois, il s'était imposé toute sorte de privations pour être en état de satisfaire ses créanciers si indignement abusés.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Papa a toujours été pour moi bon et indulgent : le tromper d'une manière aussi terrible, serait répondre bien indignement à sa tendresse.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Elle n'avait rien répondu, mais il lui parut que sa mère avait abusé de sa confiance, l'avait indignement trompée, et elle jura de l'en faire repentir.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je conviens que cette patience dédaigneuse lui était facile ; sa politique et sa personne étaient, il est vrai, indignement attaquées ; mais les attaques ne portaient guère au delà.François Guizot (1787-1874)
Le baron les avait indignement trompés et s'ils l'avaient cru capable de les abandonner aussi lâchement, dépourvus de tout, ils ne l'auraient certes pas suivi.André Le Glay (1785-1863)
Il est des familles, sans doute, et dans la classe pauvre et dans la classe riche, où la maternité est insuffisamment ou indignement représentée.Charles Turgeon (1855-1934)
Après la douleur morale d'avoir été si indignement trahi et volé, il en était une autre qui, à chaque instant, se faisait sentir plus vivement : il mourait de faim.Stendhal (1783-1842)
En un mot, cette enfant est indignement élevée, son éducation est si négligée que j'en rougis pour vous.Eugène Sue (1804-1857)
Mais, ne trouvant chez ses compatriotes qu'un froid accueil, il se retira dans ses terres, toujours vendu à la cause pour laquelle il s'était si indignement compromis.Émile Vincens (1764-1850)
Je sais qu'il est inutile de vous recommander le secret... sur ma démarche, qui pourrait être indignement calomniée....Eugène Sue (1804-1857)
Je crois que tu me trompes indignement, et j'exige que tu me donnes des explications ce soir.Georges Darien (1862-1921)
Je vis un jour entrer dans mon établissement celui que j'avais si indignement trompé, ce fut même à moi qu'il demanda ce qu'il voulait qu'on lui servît.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Ce trésor, qui ménagé, donnerait des milliards de poissons pesant chacun plusieurs livres, est indignement dévasté.Jules Michelet (1798-1874)
Je réclame votre attention et votre indulgence, parce que je suis dans l'impossibilité physique de dire tout ce que m'inspire ma sensibilité pour les dangers de la patrie, indignement trahie.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Autrefois c'était une choriste qui, chantant indignement faux avec une petite voix aigre, venait défigurer cette charmante page et jeter du ridicule sur l'ensemble de l'exécution.Hector Berlioz (1803-1869)
Si tu meurs, objet le plus digne d'être chéri, & dont j'ai si indignement reconnu les bontés, je ne veux pas te survivre.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Nous sommes spoliés, messieurs, indignement spoliés ; mais il nous reste, du moins notre propre estime et une petite fiche de consolation.Louis Reybaud (1799-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDIGNEMENT » adv.

D'une maniere indigne. Quand on communie indignement, on porte avec soy sa condamnation. nostre Sauveur fut traitté indignement par les Juifs au temps de sa passion.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020