honnir

définitions

honnir ​​​ verbe transitif

vieilli ou littéraire Vouer à la haine et au mépris publics de façon à couvrir de honte.
au participe passé Gouvernement honni. —  locution (souvent ironique) Honni soit qui mal y pense !, honte à qui y voit du mal (devise en français de l'ordre de la Jarretière, en Angleterre).

conjugaison

actif

indicatif

présent

je honnis

tu honnis

il honnit / elle honnit

nous honnissons

vous honnissez

ils honnissent / elles honnissent

imparfait

je honnissais

tu honnissais

il honnissait / elle honnissait

nous honnissions

vous honnissiez

ils honnissaient / elles honnissaient

passé simple

je honnis

tu honnis

il honnit / elle honnit

nous honnîmes

vous honnîtes

ils honnirent / elles honnirent

futur simple

je honnirai

tu honniras

il honnira / elle honnira

nous honnirons

vous honnirez

ils honniront / elles honniront

synonymes

honnir verbe transitif

[littéraire] blâmer, mépriser, vomir, ahonter (vieux), vilipender (littéraire), vouer à l'opprobre, aux gémonies (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La même crainte le saisit, lui lise le cœur, celle de l'opinion à l'affût des scandales pour les honnir, des maladresses pour les cribler de railleries.Hector Bernier (1886-1947)
Mais ils tombèrent d'accord pour honnir le drame ibsénien.Fernand Kolney (1868-1930)
Triboulet, accoutumé à honnir tout ce qui était noble et beau, furetait autour de lui, jusque sous la paille de sa couche, pour lui susciter quelque basse persécution.Octave Féré (1815-1875)
Il m'avait trahie, il a voulu me honnir par surcroît !Joseph Bédier (1864-1938)
Ils ont contre eux l'opinion publique – la même qui fera semblant de vous honnir si vous vous laissez pincer au cours d'un cambriolage.Georges Darien (1862-1921)
Allait-il aux républicains, il les trouvait incompatibles avec une royauté, même d'expédient, qu'ils n'avaient adoptée en 1830 qu'à la condition de la honnir et de la désarmer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il lui est fort égal pour cela de changer du tout au tout, d'encenser ce qu'il a honni, de honnir ce qu'il a encensé.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Ne m'interroge pas : je ne saurais rapporter leurs propos sans nous honnir tous les deux.Joseph Bédier (1864-1938)
On n'avait, pour le honnir, que des preuves fantaisistes, on reconnaîtrait la méprise et l'injustice, on lui redonnerait l'honneur.Hector Bernier (1886-1947)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HONNIR » v. act.

Vieux mot qui signifioit autrefois deshonorer, mespriser. Il n'est plus en usage qu'en cette phrase, Honni soit qui mal y pense, qui est la devise de l'Ordre de la Jarretiore d'Angleterre. Ce mot vient de l'Allemand honn, qui signifie deshonorer.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021