hurlement

 

définitions

hurlement ​​​ nom masculin

Cri aigu et prolongé que poussent certains animaux (loup, chien).
(personnes) Hurlement de rage, de terreur, de souffrance.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un enfant hurla au-dessous, à l'étage inférieur, de ce hurlement continu et hoqueteux des bébés qui se révoltent contre la souffrance.Victor Tissot (1845-1917)
C'était une sorte d'ululation sourde et rauque à la fois, comme le hurlement contenu d'une bête fauve.Jules Lermina (1839-1915)
Cela les terrifia toutes, et comme elles rallumaient les chandelles, le souffle de tempête revint, plus terrible, tandis qu'un hurlement prolongé montait, grandissait, des profondeurs noires de la campagne.Émile Zola (1840-1902)
Un second hurlement m'annonça que mon ennemi se préparait à franchir la seconde porte, et au troisième coup, elle s'ouvrit comme la première, avec le même fracas.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Les chiens, qui ont également perçu les émanations, dressent la tête, pointent les oreilles et font entendre un brusque aboi, auquel répond un hurlement lointain.Louis Boussenard (1847-1910)
Cependant un troisième hurlement se fit entendre et tout rentra dans le silence ; ce silence dura une dizaine de minutes.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
La balle alla au but, car l'animal jeta un farouche hurlement de rage et de douleur, mais resta collé à la piste, sans dévier, sans se retourner.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La charrette et son cortège se sont mis en mouvement, comme poussés en avant par un hurlement de la populace.Victor Hugo (1802-1885)
Bientôt la dame attachée lance un second hurlement, car elle vient de sentir qu'on lui entamait la peau.Eugène Chavette (1827-1902)
Le hibou venait de chanter une seconde fois, et le chien poussa un second hurlement comme si la douleur du horion qu'il avait reçu se réveillait de nouveau.Paul Lacroix (1806-1884)
Les deux condamnées apparurent à l'encoignure de la place et furent saluées par un hurlement sauvage, immense, capable de donner le frisson.Michel Zévaco (1860-1918)
La mèche le cinglait sur ses plaies, et il tombait dans la boue en poussant un hurlement.Gustave Flaubert (1821-1880)
La reine poussa un hurlement de rage auquel répondit un long soupir dans le boudoir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sa plainte lugubre s'achevait dans un hurlement tandis qu'une crise le tordait au bord de l'escalier.Émile Zola (1840-1902)
Elle crut qu'il courait les prendre, elle le devança, ouvrit le tiroir, jeta un hurlement de douleur.Émile Zola (1840-1902)
Au moment ou j'allais m'asseoir, j'entendis derrière moi un hurlement plaintif qui se termina par un aboiement.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
En ce moment-là il sentit une affreuse douleur, et ce fut lui qui, à son tour, jeta un hurlement.Victor Hugo (1802-1885)
Un hurlement de cannibales répondit à ce cri ; ils allaient donc avoir quelqu'un sur qui ils se vengeraient de leur déception.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La reine et les jeunes princes, qui crurent leur dernière heure venue, jetèrent un cri ; le chien poussa un hurlement lugubre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout à coup la jeune fille tressaillit au hurlement strident que jeta la sirène d'un remorqueur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HURLEMENT » s. m.

Cri d'un loup. Quand on passe les bois la nuit, on est effrayé du hurlement des loups.
 
HURLEMENT, se dit aussi des cris effroyables, comme ceux des gros chiens enfermez, des Sauvages quand ils viennent au combat, des gens qui souffrent de grandes douleurs ou supplices.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020