Email catcher

idolâtrer

définitions

idolâtrer ​​​ verbe transitif

littéraire Aimer avec passion en rendant une sorte de culte. ➙ adorer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'idolâtre

tu idolâtres

il idolâtre / elle idolâtre

nous idolâtrons

vous idolâtrez

ils idolâtrent / elles idolâtrent

imparfait

j'idolâtrais

tu idolâtrais

il idolâtrait / elle idolâtrait

nous idolâtrions

vous idolâtriez

ils idolâtraient / elles idolâtraient

passé simple

j'idolâtrai

tu idolâtras

il idolâtra / elle idolâtra

nous idolâtrâmes

vous idolâtrâtes

ils idolâtrèrent / elles idolâtrèrent

futur simple

j'idolâtrerai

tu idolâtreras

il idolâtrera / elle idolâtrera

nous idolâtrerons

vous idolâtrerez

ils idolâtreront / elles idolâtreront

synonymes

idolâtrer verbe transitif

adorer, déifier, diviniser, révérer, vénérer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me surprends parfois prêt à idolâtrer une courtisane, tandis qu'auprès d'un ange je serais peut-être plus froid qu'un marbre.George Sand (1804-1876)
Pour nous souvenirs de nos victimes, en s'abstenant d'idolâtrer des héros plus ou moins convaincants, de vilipender ceux qui ont surtout subi les événements.Ouest-France, 23/09/2013
Elle l'aimait au reste, l'idolâtrait, despotiquement, follement, de toute son âme ravie et de toute sa chair enchaleurée.René Maizeroy (1856-1918)
A dire vrai, le jeune prince l'idolâtrait, et chaque jour éclatait plus forte et moins contenue son ardente passion.Émile Gaboriau (1832-1873)
Est-ce ainsi qu'une jeune mariée qu'on idolâtre doit s'enquérir du plus joli et du plus charmant mari qu'une femme puisse avoir ?Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Ainsi, moi qui t'adore, qui t'idolâtre, je suis toujours sûr d'être roulé par toi ... numéro un !Albert Cim (1845-1924)
Je meurs d'amour, d'un amour sans fin, sans nom, insensé, désespéré, perdu ; tu es aimée, adorée, idolâtrée, jusqu'à mourir !Albert le Roy (1856-1905)
Le docteur aime l'argent, sa femme adore l'argent, sa fille idolâtre l'argent : c'est une famille très unie.Paul Féval (1816-1887)
Non, votre cœur charmant est trop juste et trop tendre pour ne pas répondre au mien qui vous idolâtre.Gaston Maugras (1850-1927)
Elle croyait que son fils serait un grand souverain, comme elle l'estimait un grand capitaine, parce qu'elle l'idolâtrait.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Mais je puis vous aimer, vous chérir, vous idolâtrer, et, dans mes moments perdus, faire l'éloge de mon ami.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Hydre idolâtrée par l'astre, il était de son devoir d'éclairer cette étoile aveugle.Victor Hugo (1802-1885)
Bien qu'aimant les deux à la fois, la mère adorait le garçon, le père idolâtrait la fille.André Lemoyne (1822-1907)
Jamais je n'embrasserai ainsi la beauté idolâtrée, la femme choisie pour moi par la passion et le malheur ; je le pensais.Madame de Krudener (1764-1824)
Elle voulait plaire, elle enchanta ; elle aimait, elle fut idolâtrée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Vers le cinéma, qu'elle idolâtre et les séries, qui lui font de l'œil.Ouest-France, Émilie CHASSEVANT, 25/09/2020
Aussi bien idolâtrés que pointés du doigt, les enfants terribles du tennis ont toujours dénoté dans un circuit dont l'image a particulièrement été lissée avec le temps.Ouest-France, Adrian PRIGENT, 15/04/2020
Aussi d'un bout à l'autre du territoire un nom était idolâtré !Eugène Sue (1804-1857)
Les hommes comptent presque pour rien toutes les vertus du cœur, et idolâtrent les talents du corps et de l'esprit.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Cette accessibilité avec des marins que l'on idolâtre un peu, c'est une belle et grande opportunité pour apprendre.Ouest-France, Bruno POIRIER, 26/09/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IDOLATRER » v. act.

Adorer une creature, une figure d'homme, ou d'animal. Les Juifs idolatrerent en l'absence de Moïse, ils se firent un veau d'or, & l'adorerent. les femmes de Salomon le firent idolatrer, luy firent adorer Astarthe & Moloch, III. Reg. cap. 11. On dit aussi, qu'une mere idolatre son fils, qu'un mari idolatre son fils, qu'un mari idolatre sa femme, pour dire, qu'ils les aiment avec une passion trop violente.
 
IDOLATRÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021