insondable

définitions

insondable ​​​ adjectif

Qui ne peut être sondé, dont on ne peut atteindre le fond. ➙ abyssal. Un gouffre insondable.
au figuré Qu'il est difficile ou impossible d'expliquer. Un mystère insondable.
péjoratif Immense, infini. Une insondable bêtise.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se mit à rêver sur cet insondable mystère, se jetant brusquement en des convictions poétiques que d'autres hypothèses non moins vagues renversaient immédiatement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je l'assurai que mon attachement était un abîme d'une profondeur insondable, et j'exprimai ma conviction qu'on n'en avait jamais vu de pareil.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Vers la droite, au contraire, se creusait un trou noir comme un vaste puits, insondable et sombre, foré dans le sol lunaire.Jules Verne (1828-1905)
Ce dessin avait, pour je ne sais quel motif insondable, fait une impression profonde sur le cœur sensible du mineur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais tu m'as retiré avec des hameçons dorés ; tu avais un rire moqueur quand je te nommais insondable.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Et cet abîme insondable de l'agnosticisme, où l'idéalisme nous fait plisser, suffit à sa condamnation sans appel.Albert Farges (1848-1926)
Pas d'autres feux, rien que ces deux flamboiements, un insondable abîme, traversé de la seule épouvante des rumeurs éparses.Émile Zola (1840-1902)
Maintenant, il sait le grand mot, le mystère insondable, le mystère qui vous fait reculer d'épouvante.Émile Zola (1840-1902)
Plusieurs heures s'écoulèrent ; les chevaux dévoraient l'espace ; le désert s'étendait de tous côtés, profond, désolé, insondable.Gustave Aimard (1818-1883)
Elle se mit à rêver sur cet insondable mystère, se jetant brusquement en des convictions poétiques que d'autres hypothèses, non moins vagues, renversaient immédiatement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Désir mystérieux, dévorant, incontrôlable, qui s'enfonce dans le cœur comme la lame d'une épée, y pratique une blessure profonde, lancinante, insondable !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Mais c'était là une question insoluble et même insondable pour le présent ; l'avenir seul pouvait la décider.Hector Malot (1830-1907)
Il y avait là un insondable qui lui donnait le vertige lorsqu'elle se penchait au-dessus avec l'angoisse d'une curiosité ignorante : mère !Hector Malot (1830-1907)
C'était un enfant encore, et devant le problème insondable et irrésolu de la vie humaine, il se sentait hésiter, et il avait peur !...Pierre Zaccone (1818-1895)
Nous sommes plus loin l'un de l'autre que ces astres, plus isolés surtout, parce que la pensée est insondable.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais l'attitude de la population restait troublante, énigmatique, insondable : personne n'arrivait à lire dans ces âmes obscures ; chacun ignorait ce qui se passait dans ces profondeurs.Albert Vandal (1853-1910)
Il était insondable et changeant comme un océan, candide le matin et incendié le soir, prenant les joies et les tristesses des cieux qu'il reflétait.Émile Zola (1840-1902)
Elles sont rares, et pourtant il y en a qui se perdent sans avoir profité à aucun, – comme ces trésors et ces parures qui dorment au fond de l'insondable mer...Paul Féval (1816-1887)
Le mystère est plus insondable encore, plus poétique aussi, et c'est aux ailes du vent qu'il faut recourir pour expliquer ce nouveau miracle.Maurice Leblanc (1864-1941)
Penché sur le gouffre que l'ombre fait paraître insondable, il regarde s'agiter dans une buée la petite lanterne des guides préparant le chemin.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

15/07/2021