Email catcher

à l'improviste

Définition

Définition de à l'improviste ​​​ locution adverbiale

D'une manière imprévue. ➙ inopinément.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot improviste

Frappons un léger coup ; et avec votre permission, madame, je vais vous prendre à l'improviste.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Pour la réouverture des restaurants, s'il faut réserver, ça sera compliqué car on avait l'habitude d'y aller à l'improviste.Ouest-France, 04/05/2021
Le groupe des députés socialistes devrait ainsi très vite déposer une proposition de loi pour permettre les visites à l'improviste dans ces structures.Capital, 26/01/2022, « Ehpad : les socialistes demandent un droit de visite des… »
Pécuchet allégua, par fausse honte, qu'ils ne pouvaient jouer à l'improviste, sans costume.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mais les vacanciers arrivant à l'improviste l'après-midi bénéficient de la même attention, costume de maraîchin à part.Ouest-France, 21/08/2020
Chaque artisan est d'abord visité à l'improviste pour évaluer son potentiel.Ouest-France, 25/06/2021
Il m'a suffi de le voir, à l'improviste... près de toi, pour constater qu'il goûte ta personne, pour le moins autant que ton talent.Henri Ardel (1863-1938)
Nous décidâmes qu'on se mettrait en embuscade derrière les broussailles, de notre côté, et qu'on attaquerait à l'improviste les envahisseurs au passage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il n'avait pas de jours de présence et arrivait toujours à l'improviste.Raisons politiques, 2018, Jean-Louis Fabiani (Cairn.info)
Il entend parfois les paroles de la mère qui s'adresse à lui comme ça, à l'improviste, sans crier gare.EMPAN, 2003, Jean-Claude Arevalo (Cairn.info)
Comme son mari passe tous ses jours au bureau, elle se mettait sur le pied d'arriver chez moi à l'improviste.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il est difficile dans ce cas de déterminer si le livre était destiné à l'exportation ou fut envoyé à l'improviste.Le Moyen Age, 2010 (Cairn.info)
Elle imagine qu'il pourrait venir la voir un jour, à l'improviste, et la forcer à s'expliquer.Analyse freudienne presse, 2004, Jean-Jacques Leconte (Cairn.info)
Pas question de se présenter à l'improviste dans un établissement.Ouest-France, Olivier BERREZAI, 09/02/2021
Ces bonnes pratiques ont d'ailleurs été contrôlées la semaine dernière par la gendarmerie, venue à l'improviste.Ouest-France, Charlotte BOUVIER, 02/08/2021
C'est par exemple quand nous parlons avec un collègue d'un troisième, absent, et qui surgit à l'improviste.Revue de l'enfance et de l'adolescence, 2017, Marc Levivier (Cairn.info)
Il s'agit généralement d'une phrase qui surgit à l'improviste, s'impose sans raison, et constitue le départ et l'impulsion soudaine d'une œuvre à venir.Revue française de psychanalyse, 2009, Anne DENIS (Cairn.info)
La révolution prévue et annoncée par nous ne nous a donc pas pris à l'improviste.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est le plat idéal pour des dîners de dernière minute à l'improviste ou pour emmener au bureau.Ouest-France, 03/09/2020
Je ne suis pas disposé à vous donner une réponse à l'improviste sur un sujet aussi sensible.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de A L'IMPOURVEU adv.

Avec surprise. Les ennemis sont venus à l'impourveu, & ont surpris la ville. cet homme a sa cuisine si fournie, qu'on ne le sçauroit prendre à l'impourveu. le Seigneur a dit qu'il falloit estre sur ses gardes, car il nous doit venir juger à l'impourveu.

Définition ancienne de IMPROVISTE

avec la particule à, & l'article, se dit adverbialement de ce qui arrive soudainement, & sans qu'on s'y attende. Cet homme est survenu à l'improviste qui a renversé tous nos desseins. quand on interroge un homme, on le prend à l'improviste, on en tire plutost la verité. on a attaqué les ennemis à l'improviste, ils n'ont pas eu le loisir de se mettre en deffense.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.