subitement

définitions

subitement ​​​ adverbe

Brusquement, soudainement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je marchais donc en tâtonnant, quand je vis briller subitement une lumière blanche assez vive.Jules Verne (1828-1905)
Mon oncle, un frère de mon père, s'était trouvé subitement dans une situation très embarrassée.Georges Darien (1862-1921)
Bref, les douleurs, les frissons se dissipent ; la tête s'éclaircit ; la maladie s'évanouit comme une vapeur, et je me trouve subitement en parfaite santé.Astolphe de Custine (1790-1857)
Je revois sa figure anxieuse : comme elle s'est subitement illuminée, quand je lui ai répondu !Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Sur quelle autorité ces cartes ont-elles subitement abandonné les miles nautiques en faveur du kilomètre ?Europarl
Toutes les montres que votre père a faites et vendues depuis quelques années s'arrêtent subitement.Jules Verne (1828-1905)
Ils vivent toujours, ou ils s'éteignent comme ils sont venus... subitement, après avoir résisté longtemps, vaillamment, aux atteintes les plus cruelles.Eugène Sue (1804-1857)
Lorsque j'explique les tenants et les aboutissants, ils perdent subitement leur intérêt, l'histoire n'est plus intéressante.Europarl
Les nouvelles perspectives en matière de changement démographique et de pénurie de travailleurs dans certains secteurs font que l'immigration est subitement perçue à nouveau comme une chose utile.Europarl
Subitement, il nous faut de nouvelles technologies, avec des trains à grande vitesse qui rendent peut-être les transports aériens moins intéressants.Europarl
A cette triomphale entrée, je sentis comme un jardin de madrigaux qui s'épanouissait subitement dans mon esprit.Armand Silvestre (1837-1901)
Ils la rejoignirent sur un point où le lit, subitement abaissé, donnait lieu à une chute assez forte.Émile Souvestre (1806-1854)
Le fil de fer du mouvement fut coupé au milieu d'un tintement formidable, et le bruit cessa subitement.Eugène Sue (1804-1857)
Comme toutes les âmes ballottées par le flot de la passion, elle passa subitement de la confiance à l'inquiétude.Émile Souvestre (1806-1854)
Un flot de pleurs monta subitement de ce cœur battu par la vie et coula de ces yeux qui, peut-être, n'avaient jamais pleuré depuis son enfance.Lucie Des Ages (1845-1914)
Il résulta de ce système d'économie, que les produits de nos manufactures restèrent sans emploi, et que l'industrie fut subitement paralysée.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Et subitement une pensée profonde descendit dans les obscurités de cette conscience, pensée de remords, et aussi pensée rédemptrice...Michel Zévaco (1860-1918)
Elle fut épouvantée de l'horreur que lui inspira subitement ce dernier, mais le besoin d'échapper au supplice dont elle se crut menacée fit taire tout autre sentiment.Charles de Bernard (1804-1850)
Si le fleuve ne venait pas à croître subitement, ainsi qu'il arrive quand les chaleurs sont précoces, ce moyen pouvait suffire.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ses genoux tremblants ne le portaient plus, sa langue s'était subitement desséchée dans sa bouche ; un tumulte effrayant s'élevait dans sa tête.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBITEMENT » adverb.

D'une maniere prompte, soudaine, precipitée. L'apoplexie est un mal qui prend subitement. Dés qu'il eut receu cette nouvelle, il partit subitement.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021