Email catcher

infailliblement

Définition

Définition de infailliblement ​​​ adverbe

D'une manière certaine, inévitable. ➙ immanquablement.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot infailliblement

Tout historien qui se laisse faire par l'histoire, et qui n'en domine pas l'ensemble, est infailliblement submergé sous les détails.Victor Hugo (1802-1885)
Ira plus haut chercher sa gravière natale, infailliblement guidé par ses souvenirs, par l'odeur de ces rivières bretonnes.Ouest-France, Christophe VIOLETTE, 21/03/2015
Mais l'empirisme n'est pas un programme qui permette de produire infailliblement des explications.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2008, David Lewis-Williams (Cairn.info)
Il ne peut connaître infailliblement aujourd'hui ce qu'ils feront demain.Recherches de science religieuse, 2014, Jean-Baptiste Lecuit (Cairn.info)
La trilogie vérité-foi-conscience doit guider infailliblement l'homme vers la vérité.Nouvelle revue théologique, 2007 (Cairn.info)
Car sur cent navires, dans une position identique, plus de quatre-vingt-dix eussent infailliblement péri.Louis Boussenard (1847-1910)
Elles se lasseront vite de vers ennuyeux ; mais on arrivera infailliblement à leur plaire, si on les laisse dire tout ce qu'elles veulent.Louis Nicolardot (1822-1888)
La raison n'est donc pas ce guide qui mène infailliblement au vrai.Revue philosophique, 2011, Paul Rateau (Cairn.info)
Marié, ce père de quatre enfants, soutenu infailliblement par son épouse, a néanmoins tenté de mener une vie pleine d'engagements.Ouest-France, 13/11/2014
Qui plus est, l'élaboration de modèles théoriques s'accompagne infailliblement d'une certaine simplification à laquelle, en définitive, peut difficilement être réduite une négociation internationale.Hypothèses, 2000, Pierre Journoud (Cairn.info)
La foi morale est elle aussi une certitude à laquelle on croit infailliblement sans pour autant pouvoir la prouver.Revue internationale de psychosociologie, 2013, Yoann Bazin (Cairn.info)
Celui qui veut la cause de laquelle jaillit l'effet, de soi et infailliblement, celui-là veut aussi l'effet.Histoire, économie & société, 2005, Jean-Pascal Gay (Cairn.info)
Mais infailliblement des formes naissaient de l'ombre ; des lignes s'incurvaient, se joignaient, s'harmonisaient ; quelque chose de vivant, d'extraordinairement vivant allait sortir de ce demi-songe.René Boylesve (1867-1926)
Un échelon négligé, un bond trop subit conduiraient infailliblement à la confusion et au retard du développement désiré.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Cependant en cet instant il eut peur ; il n'est de véritable et d'infaillible bravoure que celle des cœurs véritablement grands et infailliblement généreux.George Sand (1804-1876)
Ainsi la prédestination décide infailliblement du salut de ceux que non seulement elle y appelle mais auxquels elle confère aussi le don de la persévérance.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2008, Gérard Remy (Cairn.info)
La moindre hésitation, une émotion trop prononcée, un geste de lassitude amènera infailliblement la débandade.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 19/02/2016
Son passé d'inspecteur a infailliblement révélé la montée d'adrénaline du flic en action et les difficultés à gérer émotionnellement la noirceur de l'âme criminelle.Ouest-France, 20/07/2016
Il passe la main sur chacune et les identifie infailliblement à leur fragrance.Ouest-France, 08/08/2020
La manière de procéder de ces assassins était fort simple et devait infailliblement réussir, surtout envers des gens qui ne se méfiaient de rien.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INFAILLIBLEMENT adj.

D'une maniere infaillible. La conclusion d'un argument en forme s'ensuit infailliblement des deux premisses.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine