Email catcher

ingénu

Définition

Définition de ingénu ​​​ , ingénue ​​​ adjectif et nom

Qui a une sincérité innocente et naïve. ➙ candide, naïf, simple. Air ingénu. nom Un rôle d'ingénue au théâtre.

Synonymes

Synonymes de ingénu, ingénue adjectif

candide, ignorant, inexpérimenté, innocent, naïf, simple, simplet (péjoratif)

Synonymes de fausse ingénue

sainte nitouche

Exemples

Phrases avec le mot ingénu

Elles sont ingénues, sexy et bien souvent insupportables de maladresses.Ouest-France, Marion BARGIACCHI, 12/05/2021
Ensuite, il faut être un peu ingénu pour méconnaître l'image de soi qui s'affirme et s'élabore dans le journal, avec ses auto-relectures.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2004, Jean-Pierre Jossua (Cairn.info)
L'ingénue va être embarquée dans une sombre affaire de féminicide.Ouest-France, 01/07/2021
Nous aurions aimé, ingénus peut-être, contribuer à récupérer cette idée initiale et à empêcher la récupération dont elle a été la cible.Europarl
Il semble donc quelque peu ingénu de penser que l'expérience argentine puisse être généralisable à d'autres réalités.Mouvements, 2010, Christophe Aguiton (Cairn.info)
Ce cœur ingénu, ignorant des choses de l'amour, était pourtant le voyant qui seul avait compris.Émile Zola (1840-1902)
Céline était irrésistible, la petite sainte nitouche, avec ses airs de perversité ingénue.Émile Blémont (1839-1927)
Alors on essaie de savoir autrement, on pose des questions anodines ou ingénues aux uns et aux autres, y compris aux gardiens.Ouest-France, 24/03/2009
L'absence de toute tradition vestine d'épitaphes pour les notables et les ingénus en général explique que les fouilles des nécropoles n'enrichissent guère le corpus.L'Année épigraphique, 2010 (Cairn.info)
Bijou restait la main tendue, la pose attentive, l'air ingénu.Gyp (1849-1932)
Pardaillan eut cet air d'étonnement ingénu qu'il prenait lorsqu'il se disposait à dire quelque énormité.Michel Zévaco (1860-1918)
C'est en effet le portrait de l'ingénue qui prédomine, il préfigure l'idéal féminin.Hypothèses, 2009, Morgan Jan (Cairn.info)
Il serait ingénu de croire qu'une communion ne naît pas avec ses divisions et que les divisions ne produisent pas de liens.Tumultes, 2014, Étienne Tassin (Cairn.info)
Elle exclut la souffrance ingénue, grossière ou peu esthétique des patients.Journal Français de Psychiatrie, 2001, Fabrizio Gambini (Cairn.info)
Le monde est ainsi fait, qu'il n'a que des mépris ou des sarcasmes pour l'expression d'une douleur légitime et ingénue.Eugène Sue (1804-1857)
Je me sentis si effrayé d'elle, qu'un instant je me crus délivré du charme fatal par l'ingénue et sainte causerie de deux enfants.George Sand (1804-1876)
À chacune d'être ingénue, car trouver des robes est une affaire compliquée ou onéreuse.Ouest-France, 07/05/2019
En ce qui nous concerne, entre pureté ingénue et kitsch, notre coeur balance.Ouest-France, 02/11/2018
Les musiciens, eux aussi, entrèrent dans cette voie ; ils rejetèrent l'invention naturelle et facile, cette grâce ingénue de l'art ; ils aimèrent les combinaisons énigmatiques.Henri Lavoix (1846-1897)
L'arrivée inattendue d'un investisseur britannique et de son assistante ingénue pourrait bien servir sa cause !Ouest-France, Olivier RENAULT, 02/12/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INGENU, UE adj.

Qui a une franchise, une bonté & une sincerité naturelle pour reconnoistre toûjours la verité. Il y a des peuples naturellement fourbes & hableurs, d'autres naturellement francs & ingenus, comme les Picards. ce tesmoin est ingenu, & dit la chose comme elle est arrivée. On abuse de ce mot, lors qu'on le destourne en mauvaise part, lors qu'on qualifie de sot & de niais celuy qui est ingenu, qui dit les choses comme il les pense.
 
INGENU, chez les Romains, signifioit, Celuy qui estoit né de parents libres ; & au College on emprunte cette phrase, quand on donne des images signées aux escoliers, à qui on donne la qualité d'ingenus, pour dire, qu'ils sont nez d'honneste famille. Ce mot vient du Latin ingenuus, du verbe ingigno. On disoit autrefois geno, pour gigno. Ingenuus parmy les Latins estoit celuy qui n'estoit point estranger, qui estoit de condition libre, qui estoit originaire du pays. C'est en ce sens que Lucrece appelle fontes ingenuos, des sources qui ne viennent point d'un pays étranger. Isidore dit que ceux-là dicuntur ingenui, qui habent libertatem in genere, non in facto. Il appelle ingenus, ceux qui naissent libres, & qui n'ont que faire d'acquerir la liberté ; nous nous servons de ce mot pour marquer une personne candide qui dit rondement ce qu'elle pense dans les differentes occasions de la vie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022