ingénu

 

définitions

ingénu ​​​ , ingénue ​​​ adjectif et nom

Qui a une sincérité innocente et naïve. ➙ candide, naïf, simple. —  Air ingénu. —  nom Un rôle d'ingénue au théâtre.
 

synonymes

ingénu, ingénue adjectif

candide, ignorant, inexpérimenté, innocent, naïf, simple, simplet (péjoratif)

fausse ingénue

sainte nitouche

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce cœur ingénu, ignorant des choses de l'amour, était pourtant le voyant qui seul avait compris.Émile Zola (1840-1902)
Il présidait à ces tenues mélancolieuses quelques tâtonnements, des gaucheries d'ébauche, indices d'un noviciat tout ingénu.Louis Mullem (1836-1908)
D'autant plus ingénu, plus élégant, plus libre dans ses allures qu'il s'appliquait moins à produire, son esprit aimait à se jeter par la fenêtre comme l'or des riches.Astolphe de Custine (1790-1857)
Son maintien décent et ingénu annonçait sinon une personne distinguée, au moins une fille modeste et élevée dans de bons principes.Édouard Corbière (1793-1875)
Or, le rapt d'un enfant né libre ou ingénu pouvait être puni du dernier supplice.Paul Lacroix (1806-1884)
Vicieuse jusque dans les moelles, son vice n'avait rien de répugnant, à force d'être gai, ingénu, naturel.Octave Mirbeau (1848-1917)
Robespierre qui n'était certes ni un esprit ingénu, ni même un caractère enthousiaste, partagea lui-même cette confiance.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Pas de femmes au-dessus de trente ans ... ce que nous avons de plus ingénu, de plus neuf !...Fernand Vandérem (1864-1939)
Son visage restait ingénu au-dessus d'un veston souple et droit qui avait l'air de se sentir fourvoyé malgré lui au milieu d'un luxe détesté.Marcel Proust (1871-1922)
Tous les trois étaient blonds, d'une fraîcheur de lait, la mère d'air aussi délicat et ingénu que les enfants.Émile Zola (1840-1902)
Certainement, le geste dont elle ouvrait sa fenêtre, ingénu et fier, disait que, dans sa condition de petite brodeuse, elle avait l'âme d'une reine.Émile Zola (1840-1902)
Misère qui tire son chapeau, à la bourgeoisie ou à la quasi-bourgeoisie qui passe, sans déclamation, sans supplication, dénûment ingénu.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Dans un autre théâtre, une jeune ingénue, qui épouse un homme du monde (également ingénu), discutait avec son futur le choix du notaire qui dresserait le contrat.Henry Murger (1822-1861)
C'était une grande fille brune, le visage à la fois tragique et ingénu, une voix généreuse, étoffée, avec de belles notes de contralto.Jules Lemaître (1853-1914)
Cet aveu, d'un cynisme ingénu, nous met un peu en garde contre les imputations malveillantes d'un si parfait « auteur ».Romain Rolland (1866-1944)
On y goûte quelque chose d'ingénu qui vient du cœur et je ne sais quoi d'étrangement expérimenté qui vient de l'esprit.Anatole France (1844-1924)
Ils songent combien doit être suave à l'âme cet amour simple, ingénu, sans complications, sans analyse, sans obstacle, sans partage, éternel.Hector Bernier (1886-1947)
Il lui conseilla un amour paisible, tendre, ingénu, platonique même, conforme en tous points à celui que ressent un bachelier de dix-sept ans pour une fillette de quinze.George Sand (1804-1876)
Nous respectons des voiles légers, qui n'entravent guère nos caprices ; nous négligeons le triomphe ingénu de supprimer des ombres.Maurice Barrès (1862-1923)
Tous ses pauvres vêtements descendaient le long de son corps sans un pli ; – et le nez droit, les yeux bleus, elle avait quelque chose de délicat, de champêtre et d'ingénu.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INGENU, UE » adj.

Qui a une franchise, une bonté & une sincerité naturelle pour reconnoistre toûjours la verité. Il y a des peuples naturellement fourbes & hableurs, d'autres naturellement francs & ingenus, comme les Picards. ce tesmoin est ingenu, & dit la chose comme elle est arrivée. On abuse de ce mot, lors qu'on le destourne en mauvaise part, lors qu'on qualifie de sot & de niais celuy qui est ingenu, qui dit les choses comme il les pense.
 
INGENU, chez les Romains, signifioit, Celuy qui estoit né de parents libres ; & au College on emprunte cette phrase, quand on donne des images signées aux escoliers, à qui on donne la qualité d'ingenus, pour dire, qu'ils sont nez d'honneste famille. Ce mot vient du Latin ingenuus, du verbe ingigno. On disoit autrefois geno, pour gigno. Ingenuus parmy les Latins estoit celuy qui n'estoit point estranger, qui estoit de condition libre, qui estoit originaire du pays. C'est en ce sens que Lucrece appelle fontes ingenuos, des sources qui ne viennent point d'un pays étranger. Isidore dit que ceux-là dicuntur ingenui, qui habent libertatem in genere, non in facto. Il appelle ingenus, ceux qui naissent libres, & qui n'ont que faire d'acquerir la liberté ; nous nous servons de ce mot pour marquer une personne candide qui dit rondement ce qu'elle pense dans les differentes occasions de la vie.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020