innocent

 

définitions

innocent ​​​ , innocente ​​​ adjectif et nom

Religion Qui n'est pas souillé par le mal. ➙ pur.
Qui ignore le mal. ➙ candide.
Trop naïf. ➙ crédule, niais. —  nom Et tu le crois ? Pauvre innocent ! —  proverbe Aux innocents les mains pleines : les simples sont heureux dans leurs entreprises.
nom Jeune enfant (encore innocent). Le massacre des Innocents (Évangile selon saint Matthieu).
(action) Qui n'est pas blâmable. Des jeux, des plaisirs innocents.
Qui n'est pas coupable. Il est innocent du crime dont on l'accuse. —  nom On a condamné un innocent. locution Faire l'innocent, prendre la contenance de celui qui ne sait pas, ne comprend pas.
 

synonymes

innocent, innocente adjectif et nom

non coupable, non responsable, blanc comme neige (familier, souvent ironique)

naïf, benêt, bête, crédule, demeuré, idiot, niais, nigaud, simple, simple d'esprit, simplet

candide, chaste, immaculé, ingénu, pur

inoffensif, anodin, bénin, irrépréhensible

angélique, comme l'enfant qui vient de naître

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deux années de luttes géantes ont réalisé l'impossible, notre rêve est accompli, puisque le supplicié est descendu de sa croix, puisque l'innocent est libre, puisque votre mari vous est rendu.Émile Zola (1840-1902)
Ce fut lui qui veilla sur vous pour vous garantir des attaques de ses camarades ; ce fut lui qui vous porta l'enfant dans le souterrain ; pauvre petit innocent !François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
C'est malice pure, plaisir d'insulter au plus innocent de nos préjugés et à la plus durable de nos institutions nationales.Jules Lemaître (1853-1914)
Je le devinai plutôt que je ne le reconnus aux traits de son visage, tant l'ombre était noire dans la caverne du pauvre innocent.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous estimons aussi que la crise vécue par ce pays, surtout les grèves et les actions de boycott dans le secteur pétrolier, ont entraîné une déstabilisation qui n'a rien d'innocent.Europarl
Vous me passeriez tout ce que je ne me passe point, et me gronderiez de ce que je considère comme innocent.George Sand (1804-1876)
Depuis le commencement de cet affreux supplice jusqu'à la fin, il ne cessa de protester de son innocence, et, au pied même de la potence, il s'écria qu'il mourait innocent.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Certes, je suis loin d'approuver les actes qui visent des innocents, encore que, dans une démocratie, que je sache, personne n'est tout à fait innocent.Europarl
Quand il s'en trouve quelqu'un d'innocent et de naturel sous notre main, il me semble qu'il ne faut point se faire la cruauté de s'en priver.Madame de Sévigné (1626-1696)
Tel peut la trouver enfantine, mais nul cœur innocent ne se défendra d'en être touché.Jules Michelet (1798-1874)
Elle est jolie ; son visage est pâle, mais plein de fraîcheur ; ses yeux sont doux, sa bouche sérieuse et son regard innocent !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Gertrude seule comprenait qu'un échange de regards, si innocent qu'il fût, ne pouvait-pas se continuer sans péril.Louis Reybaud (1799-1879)
Rien ne fut innocent aux yeux de ce tyran, entouré de délateurs qui flattoient ses soupçons.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Et après tout, vous avez raison ; il n'y a rien de plus innocent que mes plaisanteries.Eugène Sue (1804-1857)
Il y a la paternité, c'est-à-dire la douceur du plus innocent des égoïsmes dans le plus complet des désintéressements.Jules Lemaître (1853-1914)
Je crus devoir, dans cette occasion, faire un mensonge fort innocent, et par lequel j'espérais me sauver de l'ennui des explications.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle s'offrit à sauver le pauvre innocent, si quelqu'un pouvait s'en charger, dès qu'elle l'aurait fait sortir du château.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Je me demandais quelle image cet esprit innocent se formait du plus venimeux réfractaire de notre âge.Paul Bourget (1852-1935)
L'admirable frère de l'innocent leur donnera de nouveau l'exemple du courage et de la sagesse.Émile Zola (1840-1902)
L'un se plaignait amèrement comme une victime ; l'autre se défendait avec éloquence comme un innocent.Edmond About (1828-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INNOCENT, ENTE » adj. & subst.

Qui est net de pechez, exempt de crime. Les Peres dans le desert ont mené une vie fort innocente. l'amour des fleurs, du jardinage, est une passion fort innocente. ses moeurs sont innocentes. un desir des plaisirs innocents.
 
INNOCENT, se dit aussi relativement à quelque crime dont on est accusé. On a descouvert la calomnie, il s'est trouvé innocent. on l'a jugé innocent. on l'a envoyé absous avec reparation. il vaut mieux dans le doute sauver cent criminels, que de faire mourir un innocent.
 
INNOCENT, se dit aussi de celuy qui n'est pas en estat de pecher, qui n'a pas atteint l'âge de raison. L'Eglise celebre la Feste des Saints Innocents martyrisez par Herodes. il faut avoir pitié des pauvres innocents, c'est à dire, des jeunes orfelins, de tous les enfans qui ne se peuvent pas deffendre ni s'entre-ayder.
 
INNOCENT, se dit aussi de celuy qui est simple, qui a peu de raison, & qui est aussi idiot qu'un jeune enfant. On luy a donné un Curateur, car c'est un innocent, qui ne scait pas manier son bien, on dit en ce sens par réproche à celuy qui s'est laissé tromper, Vous estes encore un bon innocent, de vous estre confié à cet affronteur.
 
INNOCENT, se dit aussi des choses inanimées, de ce qui n'est point nuisible. Ne craignez point de prendre ce remede, il est innocent il ne vous sçauroit faire de mal. On dit aussi d'un party, d'un traitté, qu'il n'est point à la charge du peuple, que c'est une affaire innocente.
 
INNOCENT, se dit proverbialement en ces phrases. Les innocents pâtissent pour les coupables, pour dire, que dans la confusion publique on punit souvent ceux qui ont fait le moins de mal, tandis que les plus criminels en échappent. On appelle un innocent fourré de malice, celuy qui paroist doux & simple au dehors, & qui est malicieux dans l'ame. On dit qu'on donne les innocens, quand on fouëtte par jeu de jeunes gens le jour des innocens.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020