Email catcher

naïf

définitions

naïf ​​​ , naïve ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui est naturel, sans artifice, spontané.
Art naïf, art populaire, folklorique. Un peintre naïf.
courant Qui est plein de confiance et de simplicité par ignorance, par inexpérience. ➙ candide, ingénu, simple. Qui exprime des choses simples que tout le monde sait. Remarque naïve. ➙ simpliste.
Qui est d'une crédulité, d'une confiance excessive, irraisonnée. ➙ crédule, niais. nom Vous me prenez pour un naïf !

naïf ​​​ adjectif et nom (sigle de Né Après l'Interdiction des Farines)

Se dit d'un animal né après l'interdiction d'utiliser des farines de viande dans l'alimentation des ruminants.

synonymes

naïf, naïve

adjectif

candide, benêt, confiant, crédule, dupe, inexpérimenté, innocent, niais, nigaud, simple, simplet, gobeur (familier), gogo (familier), gobe-mouches (familier, vieilli), jobard (familier, vieilli), ingénu (littéraire), bonhomme (vieux), gille (vieux)

intuitif, naturel, spontané

ne pas être naïf

ne plus croire au père Noël, ne pas être né d'hier, ne pas être tombé, né de la dernière pluie

nom

poire (familier), pomme (familier), serin (familier, vieilli), cave (argot), jocrisse (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est encore un peu naïf des deux côtés du terrain, mais avec du travail, tout ira bien.Ouest-France, 10/10/2019
En 1967, le musée d'art naïf et d'arts singuliers est ouvert.Ouest-France, 21/12/2019
Dans un monde pluraliste, n'est-il pas naïf d'imaginer que le dialogue débouche sur un accord ?La Pensée écologique, 2017, Dominique Bourg, Kerry Whiteside (Cairn.info)
Contrairement au ton suffisant et naïf du narrateur, il y a maintenant une sorte de narrateur qui raconte comme à contrecœur.Études Germaniques, 2006, Dirk De Geest (Cairn.info)
Eh bien, si nous disposons de services du renseignement britanniques aussi naïfs, je ne me sens pas très en sécurité.Europarl
Les promeneurs ne se rendent pas compte des risques qu'ils prennent, ils sont souvent naïfs, voire candides.Ouest-France, Alexandre SALLE, 01/11/2014
Parfois, cet effet est produit par quelque motif naïf et tout fait.Auguste Angellier (1848-1911)
Il serait naïf de croire que cela pourrait se passer silencieusement dans sa tête.Capital, 17/04/2020, « Au travail, comment assumer un échec ? »
En ces temps de crise, ceux qui voient le verre à moitié plein passent pour des naïfs.Capital, 23/04/2012, « Trois idées reçues 
sur l’optimisme au boulot »
Elle avoue pourtant avec le plus naïf cynisme, sans y voir rien de maladif ni même d'immoral, son amour pour son père.La Revue Lacanienne, 2009, J. Capgras, P. Carrette (Cairn.info)
Devant un tel constat, il serait naïf d'exonérer les puissances occidentales de toute responsabilité.Esprit, 2017, Manuel Lafont Rapnouil (Cairn.info)
D'un point de vue français, l'idéalisme un peu naïf de ce vaste programme d'empowerment et les réponses stéréotypées qu'il a pu engendrer peuvent poser question.Nouvelles questions féministes, 2004, Patricia Caillé (Cairn.info)
Dans une condition témoin où le sujet naïf est seul, 0,4 % des réponses sont fausses contre 32 % dans la condition expérimentale.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2018, Stéphane Laurens, Mickael Ballot, Anna Saenco (Cairn.info)
Dès lors, pas question de rester naïf ni de se faire doubler par plus populaire que soi !Capital, 01/10/2018, « Pour accroître votre influence au boulot, restez authentique »
Elles y expriment des sentimens naïfs comme le cœur qui les fait naître.Montesquieu (1689-1755)
Mais trop naïf en défense et trop rapidement sanctionné, l'intérieur doit encore travailler physiquement afin de faire le poids face à ses adversaires.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, Théo QUINTARD, 27/12/2020
Dans un univers rond, aux traits naïfs, il en profite pour sensibiliser le jeune lecteur à l'environnement, à l'écologie et à la question du tri.Ouest-France, 15/12/2020
Bref, un grand naïf, un peu confus dans ses exercices de rhétorique.Ouest-France, 08/07/2016
Il était naïf et charmant, en sa précaution amoureuse.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAÏF, ÏVE » adj.

Vray, sincere, ressemblant. Il se dit d'une peinture, d'un discours, qui represente bien la chose telle qu'elle est. Il est sincere, il vous a fait un recit fort naïf de cette querelle, comme la chose s'est passée. Ce Peintre a fait une peinture naive du visage de cet homme-là. Cet Orateur a fait une description naïve de son humeur. Naïf vient du Latin Nativus. Menage.
 
NAÏF, signifie aussi, ingenu, simple, qui dit les choses sans en prevoir les consequences. Les paysans qui ne sont jamais venus dans les villes sont fort naïfs ; ils font des responses naives. On en fait mille contes plaisans & naïfs. Les meilleurs boufons sont les plus naïfs.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022