naïf

 

définitions

naïf ​​​ , naïve ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui est naturel, sans artifice, spontané.
Art naïf, art populaire, folklorique. —  Un peintre naïf.
courant Qui est plein de confiance et de simplicité par ignorance, par inexpérience. ➙ candide, ingénu, simple. —  Qui exprime des choses simples que tout le monde sait. Remarque naïve. ➙ simpliste.
Qui est d'une crédulité, d'une confiance excessive, irraisonnée. ➙ crédule, niais. —  nom Vous me prenez pour un naïf !

naïf ​​​ adjectif et nom (sigle de Né Après l'Interdiction des Farines)

Se dit d'un animal né après l'interdiction d'utiliser des farines de viande dans l'alimentation des ruminants.
 

synonymes

naïf, naïve

adjectif

candide, benêt, confiant, crédule, dupe, inexpérimenté, innocent, niais, nigaud, simple, simplet, ingénu (littéraire), gobeur (familier), gogo (familier), jobard (familier, vieilli), gobe-mouches (familier, vieilli), bonhomme (vieux), gille (vieux)

intuitif, naturel, spontané

ne pas être naïf

ne plus croire au père Noël, ne pas être né d'hier, ne pas être tombé, né de la dernière pluie

nom

poire (familier), pomme (familier), cave (argot), jocrisse (vieux), serin (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il serait naïf d'ignorer le rôle que joue la réglementation communautaire dans la crise actuelle qui touche l'industrie automobile.Europarl
Je la sentais d'autant plus, cette volupté, que tous mes organes étaient neufs, que mon cœur était naïf.Édouard Corbière (1793-1875)
On ne rendra pas à ce naïf artiste une parcelle de la justice à laquelle il a droit.Eugène Delacroix (1798-1863)
Je fus frappée de ce naïf dépit, de ce véritable désespoir d'enfant, comme d'une chose fort extraordinaire.George Sand (1804-1876)
Chacun sait que c'est une région troublée et il serait naïf de penser que dans le semestre de la présidence portugaise tous les problèmes seront surmontés.Europarl
Mais il est si sincère et si vrai qu'il en devient naïf et plaît ainsi.Marcel Proust (1871-1922)
Il est naïf de prétendre que la solution réside dans les nouvelles sources d’énergie ou l’imposition de restrictions à l’industrie, notamment d’accords liés au changement climatique.Europarl
Il serait naïf de croire qu'une absence de règles communautaires permettrait l'adoption de 15 règlements nationaux géniaux.Europarl
Et en expliquant bien qu'en défendant le paquet « énergie-climat », ça ne veut pas dire pour autant qu'on est naïf.Europarl
Ce témoignage naïf d'une admiration désintéressée le flattait, mais il était presque déconcerté par ces allures promptes et familières.Marie d'Agoult (1805-1876)
Et tout en machinant ces plans, cette étonnante fille faisait des pantoufles à son père de l'air le plus naïf du monde.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est naïf, et je dirais même dangereux, de penser que les partis bosniens eux-mêmes parviendront à s'entendre sur les réformes constitutionnelles ou autres.Europarl
Il serait néanmoins naïf de croire que cette transition n’a engendré aucune hausse de coût pour les consommateurs.Europarl
Je ne suis pas complètement naïf, je sais bien que si cette solution serait optimale sur un plan économique, aujourd'hui, elle ne l'est pas vraiment sur un plan politique.Europarl
Il était vraiment trop de son village et naïf pour un futur gouverneur des peuples !Charmes Mérouvel (1832-1920)
Je le regardais, pris de pitié pour ce pauvre diable naïf, et j'allais lui répondre quelque chose, quand le bateau s'arrêta.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il est un remède moins naïf pour rendre un cours naturel au lait des mères séparées de leurs petits.Champfleury (1821-1889)
Il serait naïf de croire que nous pouvons maintenir ou consolider le pacte de stabilité et de croissance avec certaines dispositions juridiques ou certains critères.Europarl
Je crois qu'il serait tout aussi naïf de négliger effectivement les risques, les dérives et les abus possibles, d'autant que nous assistons déjà à un certain nombre d'entre eux.Europarl
Tout d'abord, le changement climatique : sans sources d'énergies renouvelables, il serait plutôt naïf d'imaginer pouvoir vaincre le défi du changement climatique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAÏF, ÏVE » adj.

Vray, sincere, ressemblant. Il se dit d'une peinture, d'un discours, qui represente bien la chose telle qu'elle est. Il est sincere, il vous a fait un recit fort naïf de cette querelle, comme la chose s'est passée. Ce Peintre a fait une peinture naive du visage de cet homme-là. Cet Orateur a fait une description naïve de son humeur. Naïf vient du Latin Nativus. Menage.
 
NAÏF, signifie aussi, ingenu, simple, qui dit les choses sans en prevoir les consequences. Les paysans qui ne sont jamais venus dans les villes sont fort naïfs ; ils font des responses naives. On en fait mille contes plaisans & naïfs. Les meilleurs boufons sont les plus naïfs.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020