Email catcher

suspension

définitions

suspension ​​​ nom féminin

(➙ suspendre, I)
Interruption ou remise à plus tard. —  locution Suspension d'armes : arrêt concerté des opérations de guerre. ➙ trêve. Suspension d'audience (décidée par le président du tribunal).
Fait de retirer ses fonctions (à un magistrat, etc.).
Points de suspension : signe de ponctuation (…) qui marque l'interruption d'un énoncé, une coupure dans un texte.
(➙ suspendre, II)
Manière dont un objet suspendu est maintenu en équilibre stable. La suspension du tablier d'un pont.
Appui élastique (d'un véhicule) sur ses roues. Une bonne suspension. —  Ensemble des pièces (amortisseurs, ressorts…) assurant la liaison élastique du véhicule et des roues.
Chimie (surtout dans en suspension) État d'un solide en fines particules divisées dans un liquide ou un gaz. Plancton en suspension dans la mer.
Appareil d'éclairage destiné à être suspendu. ➙ lustre.

synonymes

suspension nom féminin

lustre, plafonnier

amortisseurs, ressorts

abandon, arrêt, cessation

interruption, discontinuation, pause, repos, temps d'arrêt, vacances

délai, moratoire

suspension d'armes

cessez-le-feu, trêve

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les suspensions raffermies par rapport aux 208 déjà connues génèrent quelques petites réactions plus sèches, à basse vitesse.Ouest-France, Jean-Rémy MACCHIA, 24/01/2020
Il n'a pas de permis et son véhicule n'est pas assuré, après une suspension qui lui a été notifiée début 2020.Ouest-France, 05/12/2020
Le buteur suédois a lui été sanctionné d'une suspension de quatre matches ferme.Ouest-France, 13/04/2015
Mais toi, tu t'arrêtes, tu rétrogrades, tu reste dans un état de suspension et de langueur.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
En même temps, il leva la suspension des juges ordinaires, se réservant seulement le jugement des chefs de l'ordre.Jules Michelet (1798-1874)
Une suspension d'un an avec sursis lui a aussi été infligée.Ouest-France, 17/07/2021
La suspension temporaire, une forte amende, la perte de l'allocation.Ouest-France, 11/06/2015
Il entra dans une pièce silencieuse qui était une salle à manger éclairée par une lampe à suspension.Alain-Fournier (1886-1914)
Ayant déjà purgé une partie de sa suspension, elle sera interdite de compétition jusqu'en novembre.Ouest-France, 07/04/2021
Cette liquidation se monta à 13,400,000 francs, valeur des billets ou de soldes de compte courant compris dans la suspension.Émile Vincens (1764-1850)
Mieux : depuis 1954, cette fameuse suspension n'a cessé d'être peaufinée.Ouest-France, Jean-Rémy MACCHIA, 01/06/2017
Je m'étais fait une suspension de toutes choses, à tel point que j'étais comme ces gens dont l'application les empêche de reprendre leur haleine.Madame de Sévigné (1626-1696)
C'est bien cela que nous exigeons, c'est-à-dire la suspension de ces essais tant que leur nature «sous-critique» n'aura pas été prouvée.Europarl
Cependant, il en faudra davantage pour pouvoir entamer une nouvelle ère dans nos relations et confirmer la suspension des sanctions.Europarl
À ces suspensions à vie réduites à néant s'ajoutent onze autres sursis partiellement résiliés.Ouest-France, Audrey MERCURIN, 01/02/2018
Point de lois d'exception ni de suspension des libertés publiques.François Guizot (1787-1874)
Vos services de traduction font erreur, je parle de suspension.Europarl
De retour de suspension, le gaucher a eu de gros duels à disputer avec l'attaque parisienne.Ouest-France, Alvin KOUALEF, 22/12/2020
L’objectif de cette directive est de réduire les émissions de dioxyde de soufre et de particules en suspension.Europarl
Pour ces derniers, un décret adopté en avril prévoit soit un changement de fonction, soit la mise en congé forcé, soit la suspension sans salaire.Ouest-France, Caroline BORDECQ, 27/06/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUSPENSION » s. f.

Action par laquelle on empêche pour quelque temps l'effet ou le cours de quelque chose. La suspension d'un jugement est requise à un bon Juge, jusqu'à ce qu'il ait ouy les deux parties. Le principal point de la Philosophie de Descartes, est la suspension d'esprit, la fuite de la prevention.
 
On dit aussi une suspension d'armes, d'une treve courte & particuliere que font deux partis pour enterrer les morts, pour attendre des nouvelles d'un secours, ou des ordres de leurs maistres.
 
SUSPENSION, se dit aussi d'une espece d'interdiction, qui est legere, & pour un temps. Les deffenses des Cours superieures aux autres Officiers portent toûjours à peine de suspension de leurs charges. Les peines canoniques les plus ordinaires sont les suspensions des ministeres sacrez.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021