irascible

 

définitions

irascible ​​​ adjectif

littéraire Qui s'irrite, s'emporte facilement. ➙ coléreux ; irritable. Une humeur irascible.
 

synonymes

irascible adjectif

coléreux, emporté, irritable, ombrageux, atrabilaire (littéraire), soupe au lait (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Humble, doux, timide tant qu'il ne fut pas le plus fort, il devint, lorsqu'il fut puissant, dédaigneux, irascible, intolérant.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Si tu l'avais seulement présumé, ton irascible humeur ne saurait s'excuser : car l'irritation suppose un fond d'optimisme ...André Beaunier (1869-1925)
Vive, impressionnable, et même impérieuse, vous êtes nerveuse, mobile, irascible, avec une apparence calme, et plus passionnée que profondément sensible.Dorothée de Dino (1793-1862)
L'irascible vieillard fit un léger salut, tourna sur les talons et passa dans une autre pièce, laissant les deux jeunes gens seuls.Gustave Aimard (1818-1883)
Elle a l'air irascible, j'en conviens, mais pas méchante, et j'ai aperçu la femme dont vous parlez.Berthe de Buxy (1863-1921)
En conscience, je suis obligée de reconnaître que mon père est violent, irascible ; mais, sirs, je crains qu'il n'arrive quelque malheur si ces discussions se perpétuent.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
En effet, je ne m'y attendais pas, quoi que je connusse son humeur irascible et sa dureté naturelle.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Encore un mot : j'ai le malheur d'être irascible, il est possible que vous et moi nous cessions de nous parler.Stendhal (1783-1842)
Ce qui l'a perdu, c'est sa vanité, son irascible susceptibilité et son injuste défiance envers ses collègues....Ernest Hamel (1826-1898)
Cette offre philanthropique produisit sur l'irascible officier un effet tout contraire à celui que le missionnaire en attendait.Gustave Aimard (1818-1883)
Mais de faire entendre raison au plus irascible des professeurs, c'est ce que mon caractère un peu indécis ne me permettait pas.Jules Verne (1828-1905)
Quelques amies lui restaient très fidèles ; mais son caractère facilement irascible et emporté lui créait des ennemis presque à son insu.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Il aurait dû lui offrir ce que ne prodiguait pas l'irascible et l'actif diplomate : une affection constante, définitive et sûre.Paul Adam (1862-1920)
Car c'était un homme pur, intègre, un vrai et sincère républicain ; ce qui l'a perdu, c'était son irascible susceptibilité et son injuste défiance envers ses collègues...Alphonse Esquiros (1812-1876)
Certaine déviation qu'il a dans la taille le rend susceptible ; certaines vérités que lui dit son miroir le rendent irascible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Maman pouvait demeurer toujours avec votre mère qui était son amie ; mais, on dit la comtesse, votre grand'mère, très irascible.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Enfin j'étais l'enfant le plus maussade, le plus chagrin et le plus irascible qu'il soit possible d'imaginer.George Sand (1804-1876)
Il construisit une porte et une fenêtre, se fit un lit de planches ; et, à mesure que ses travaux avançaient, son humeur semblait devenir moins irascible.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ne m'as-tu pas trouvé tout à coup aussi confiant, aussi soumis, aussi dévoué que j'étais sceptique, irascible, égoïste, avant cette crise qui me rendait à moi-même ?George Sand (1804-1876)
Béatrice n'était point « une bonne pâte » ; orgueilleuse, irascible, tenace, elle supportait impatiemment le joug brutal de son père.Émile Gebhart (1839-1908)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IRASCIBLE » adj.

Terme dogmatique, qui sert d'épithete à l'appetit ou à la partie inferieure de l'ame, qu'on divise communément chez les Philosophes, en concupiscible, & irascible : C'est celuy qui se porte contre les choses difficiles, on contre lesquelles on a de l'aversion. Des onze passions qu'on attribuë à l'ame, on en donne cinq à l'appetit irascible, sçavoir la colere, l'audace, la crainte, l'esperance, & le desespoir. On en fait aussi d'autres divisions qui sont fort bien traitées par Gassendi en sa Morale, & par Bernier son Abbreviateur.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020