emporté

définitions

emporté ​​​ , emportée ​​​ adjectif

Qui s'emporte facilement. ➙ coléreux, irritable ; fougueux.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les intérêts nationaux et politiques l'ont emporté à maintes reprises, non seulement sur les règles du marché libre, mais aussi sur le bon sens.Europarl
On avait, en effet, emporté le prince, à moitié sorti de son évanouissement, dans sa voiture de noces.Louis Ulbach (1822-1889)
En effet, depuis bien du temps l'on n'avait emporté aucune place qui eût servi d'entrepôt pour des munitions de guerre.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Toute vision de poëte emporté dans l'extase est une vérité pour qui sait lira à travers le symbole.George Sand (1804-1876)
Nous nous félicitons du fait qu'en 2007, la démocratie l'a emporté sur les tentatives des militaires de s'ingérer dans le processus politique.Europarl
Comme on le voit, la partie était loin d'être égale, et, comme le pensait judicieusement le chevalier, il avait toutes les chances d'être emporté par la tourmente.Michel Zévaco (1860-1918)
À cette attaque imprévue, les pauvres animaux prirent la fuite avec la rapidité d'un tourbillon emporté par le vent ; c'est à peine si on les voyait toucher la terre.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Face à la pression irresponsable des écologistes, il est réconfortant que le bon sens l'ait emporté.Europarl
Le « non » l'aurait aussi emporté dans d'autres pays si ceux-ci avaient eu le courage d'organiser un référendum.Europarl
Le chef est disparu, emporté par une syncope du cœur, au moment où il faisait la conversation avec des amis.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Cette fois, la femme était la plus forte, et il attendait d'être emporté dans le désastre.Émile Zola (1840-1902)
Celui-ci laisse en effet penser que ce rapport l’a emporté à une très faible majorité en commission.Europarl
Quoi, mon garçon, vous avez à peine ouvert la tranchée, et vous parlez comme si vous aviez emporté la place.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le cheval emporté heurta l'imprudent qui, à lui seul, essayait d'arrêter une tempête, et l'envoya tomber contre la muraille.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mon cœur me disait : vas-y, et bien qu'il ne motivât son ordre sur rien, c'est lui qui l'a emporté.Hector Malot (1830-1907)
Il allait devant lui, marchant sous une poussée de fureur, sous un souffle d'exaltation, l'esprit emporté par son idée fixe.Guy de Maupassant (1850-1893)
Malheureusement, lorsque l'esprit humain, emporté par de grandes aspirations, a gravi de certains sommets, s'il est pris de vertige, il ne descend plus, il se précipite.George Sand (1804-1876)
Au cours du vote en commission, nous avons emporté une majorité de plus de quatre cinquièmes, ce dont nous avons été particulièrement heureux.Europarl
Mais c'est une vision de droite qui l'a emporté, préférant privilégier la protection des investisseurs privés au détriment de ces objectifs d'intérêt général.Europarl
Même si l’administration américaine a une nouvelle fois causé beaucoup de problèmes jusqu’au dernier moment, le bon sens l’a finalement emporté.Europarl
Afficher toutRéduire