lâcheté

 

définitions

lâcheté ​​​ nom féminin

Manque de bravoure, de courage devant le danger. ➙ couardise.
Passivité excessive ; manque d'énergie morale. Céder par lâcheté.
Manque de courage moral qui porte à profiter de l'impunité. ➙ bassesse.
Action, manière d'agir d'un lâche. ➙ bassesse, indignité. Être capable des pires lâchetés.
 

synonymes

lâcheté nom féminin

peur, poltronnerie, couardise (littéraire), pleutrerie (littéraire), pusillanimité (littéraire)

bassesse, indignité, trahison, vilenie (littéraire)

[vieilli ou littéraire] faiblesse, compromission, mollesse, veulerie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et de quel droit lui reprochez-vous une lâcheté... vous qui avez commis une grande faute ?Eugène Sue (1804-1857)
Elle se prêtait donc maintenant à cette lâcheté qui l'avait d'abord indignée : elle était secrètement vaincue.George Sand (1804-1876)
Ses craintes, cependant, ne semblaient pas le résultat d'une vile lâcheté, mais bien d'une horreur soudaine inspirée par quelque puissance formidable et mystérieuse.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle eut un profond chagrin, qu'elle renferma, dans la crainte d'être accusée de lâcheté de cœur.George Sand (1804-1876)
Le polsdrager parle ainsi, non par politesse ou par lâcheté, mais avec une pleine conviction.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Il sentait bien qu'il lui faudrait penser tout à l'heure, et agir, mais il attendait, ne voulant même plus comprendre, savoir, se rappeler, par peur, par faiblesse, par lâcheté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Voulez-vous connaître par un seul trait toute l'importance que ceux-ci mettent au succès de ces machinations, et en même temps toute la lâcheté de leurs moyens ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Et l'on prétexta son attitude dans le danger, cette lâcheté du capitaine abandonnant ses hommes.Émile Zola (1840-1902)
Celles de l'âme qui sont viles sont les vrais cancers : envie, etc. ; la lâcheté est si vile, qu'elle doit participer des deux.Eugène Delacroix (1798-1863)
Je vous préviens que je ne me défendrai pas, et qu'il y aurait lâcheté de votre part à m'attaquer.George Sand (1804-1876)
Le courage et les vertus conservent les états ; la lâcheté et les vices les ruinent.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ils me remontrerent que je prisse bien garde à ne jamais faire de lâcheté, parce que si cela m'arivoit une fois, je n'en reviendrois de ma vie.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Cette lâcheté a été justement punie ; et la providence devrait frapper de même tous ceux qui ne consacrent qu'à nuire les dons heureux qu'ils ont reçus du ciel.Sophie Gay (1776-1852)
Pour lui il les avoit repoussées en brave homme, & qui ne voyoit rien tant à apprehender, que de souiller sa gloire par quelque lâcheté.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Ce qui aggrave sa faute et sa responsabilité, c'est qu'elle agit ainsi par de petits motifs : sottes rancunes, jalousies mesquines, lâcheté ou timidité à remonter le courant.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
André, par une lâcheté qui était de la lassitude, fermait les yeux, et se dérobait en termes vagues, quand sa mère, s'ils étaient seuls, se plaignait des dépenses.Paul Margueritte (1860-1918)
C'était la première fois qu'il faisait trembler cette enfant, et il se reprocha sa lâcheté.Pierre Zaccone (1818-1895)
Pourtant il se rappelait les vigueurs inconnues, intimes, émanées du plus profond de son être, et qui avaient surgi, toujours, pour vaincre sa lâcheté naturelle, à l'heure du péril.Paul Adam (1862-1920)
L'ignorance et la lâcheté des confédérés me dégoûtent : leur cruauté et leurs excès barbares me révoltent.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Vraiment, ne faudrait-il pas regarder la lâcheté de votre usurpation comme un effort de votre vertu !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LASCHETÉ » subst. fem.

Foiblesse de corps qui empêche l'application au travail. Il y a des temps où on est flasque, où on sent une certaine lascheté dans tous ses membres.
 
LASCHETÉ, se dit figurément en Morale, des actions lasches, poltronnes, infames. Pour tout l'or du monde il ne faut pas qu'un brave homme fasse une lascheté. La fuitte, la trahison sont de grandes laschetés. On luy reprochera toûjours la lascheté qu'il a faite.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020